En coulisse

Place aux cocktails !

Lorsque je bois de l'alcool, c'est de la bière ou du vin. Mais les choses ont changé. Dix jours sur une plage grecque ont suffi à me transformer en buveur de cocktails.

Assis dans un confortable salon, la chaleur des derniers rayons de soleil de la journée nous caressent le visage. Le sable s'engouffrent entre nos doigts de pied, les vagues se brisent délicatement sur la plage. Au loin, on perçoit de la musique reggae entrecoupées de tintements et de conversations. Je tiens un verre bien frais de « sparkling dittany lemonade », un cocktail au gin légèrement amer et citronné.

C'est lors de cette dernière soirée estivale que ma femme et moi avons décidé de rapporter à la maison ce petit air de vacances dans notre Suisse pluvieuse. Nous voulions alors créer notre propre bar domestique pour nous plonger dans l'art du cocktail.

C'était début août. Et que dire ? Trois semaines plus tard, nous organisions notre première soirée cocktail pour la famille. Je peux dire en toute modestie que ça s'est passé correctement.

Depuis, nous avons fait nos preuves. Nous avons lu et relu d'innombrables articles en ligne sur le thème et tout ce qu'il faut pour cela en matière d'équipement. Nous avons fait un cours sur la mixologie et avons rapidement acheté pour quelques centaines de francs de spiritueux, d'amers, de boissons apéritives et de liquides de mélange.

Ensuite, il a fallu trouver shakers, cuillères à mélanger, pinces à glaçons, gobelets doseurs, passoir et sceau à glace. Je n'avais aucune idée de la diversité et des distinctions précises qu'il existe entre les différents verres à cocktails. En tout cas, nous nous sommes allégés de 200 francs. Sans oublier, bien sûr, qu'il a fallu acheter l'un ou l'autre livre de recettes de cocktails.

Devant ce bar domestique parfaitement fonctionnel, on peut se demander si on n'a pas exagéré un peu ? Depuis, les cocktails ont presque remplacé la bière ou le vin le week-end. Comme nous n'en buvons pas plus de deux par week-end, nous stockons désormais en grande quantité verres à cocktail, ustensiles de mixage, pailles en bambou, spiritueux, liqueurs et sirops…

Ce texte est le début d'une série de cinq articles au total, dans lesquels je souhaite vous faire découvrir le concept de bar domestique : principaux ustensiles, petite leçon d'histoire sur les spiritueux, discussion sur la culture des cocktails, vie en tant que barmaid/man, rapport d'expérience d'un cours de mixologie, y compris mise à jour sur l'état de mon bar domestique juste avant le Nouvel An.

Cet article plaît à 36 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Globetrotteur, randonneur, champion du monde de wok (pas celui sur la piste de bobsleigh), jongleur avec les mots et passionné de photos.


Cuisine
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Tout pour la maison
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Alimentation
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader