Comment une interview s'est transformée en courbatures

Patrick Bardelli
Zurich, le 31.05.2022
Vidéo: Manuel Wenk
Traduction: Anne Chapuis

Je voulais juste faire une interview. Avec Chrigel Brill, l'entraîneur de ski et de condition physique de Wendy Holdener et Michelle Gisin. Mais elle s'est transformée en de violentes courbatures.

Parler de musculation est une chose, la pratiquer, une autre. Surtout s'il s'agit de la musculation d'un professionnel du ski. Que faut-il pour dévaler les pistes de la Coupe du monde pendant tout un hiver, week-end après week-end ? Et ce, le plus rapidement possible et sans blessure ; que ce soit en slalom géant à Sölden ou en descente à Crans-Montana. Outre une bonne technique de ski, il faut avant tout une chose : de la force. Beaucoup de force.

D'abord l'interview, ensuite les courbatures

Christian « Chrigel » Brill est entraîneur de ski et de condition physique chez Swiss Ski. Je l'ai récemment rencontré pour une interview et j'ai parlé avec lui de son travail avec les skieuses Wendy Holdener et Michelle Gisin.

  • En coulisseSport

    L'homme qui fait souffrir nos championnes de ski en été

Depuis des années, l'homme prépare deux des skieuses suisses les plus performantes à dévaler les pistes. Il sait donc de quoi il parle. Mais justement : en parler est une chose, le faire en est une autre. « Et si je te montrais, tout simplement ? », me demande Chrigel Brill après notre entretien. Ainsi, après l'avoir interviewé, je m'apprête à essayer une séance d'entraînement moyenne de Wendy Holdener. Et bien que je fasse régulièrement de la musculation depuis quelques années et que je sois entre-temps familiarisé avec le back squat, le deadlift et autres, j'atteins mes limites en un rien de temps. Le programme d'échauffement est déjà très intense, mais regardez simplement la vidéo ci-dessus. Il s'agit d'un petit extrait d'une séance d'entraînement d'environ deux heures. Amusez-vous bien ; et oui, les courbatures du lendemain étaient intenses.

Cet article plaît à 23 personne(s)


User Avatar
User Avatar

What matters isn’t how well you play when you’re playing well. What matters is how well you play when you’re playing badly.


Sport
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Fitness
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader