Voilà comment on réchauffe la pizza

Voilà comment on réchauffe la pizza

Simon Balissat
Zurich, le 25.03.2019
Vous avez des restes de pizza au frigo? Ça tombe bien, avec cette méthode, vous pourrez facilement les rendre croustillants.

«J'ai merdé. Je voulais réchauffer de la pizza au grille-pain. Ça n'a fonctionné qu'à moitié», explique Martin Jud, mon voisin de bureau, en me montrant une photo. On dirait un carnage, mais «la pizza est quand même devenue croustillante», m'assure Martin.

Le grille-pain incriminé
Le grille-pain incriminé

Il y a des moyens tellement plus simples de la réchauffer. Il suffit d'une poêle. Au grille-pain, elle devient croustillante, mais bonjour le désordre après. Au four à micro-ondes, elle est seulement réchauffée; au four, il faut une éternité. À la poêle, la pizza devient croustillante et le fromage fond.

À poêle!

En attendant que votre poêle chauffe à feu moyen, fabriquez un couvercle en papier aluminium correspondant à la part de pizza qui vous reste! Veillez à ce que le côté brillant soit tourné vers l'intérieur, de sorte que les rayons réfléchissent et fassent fondre le fromage! Après quelques minutes, la chaleur rend la pâte croustillante, et ce, sans tout salir.

Un couvercle en aluminium permet d'obtenir la bonne température pour réchauffer la pizza
Un couvercle en aluminium permet d'obtenir la bonne température pour réchauffer la pizza

Seul inconvénient, on ne peut réchauffer que quelques parts à la fois. S'il vous reste la moitié d'une grande pizza au frigo, cette méthode est moins appropriée.

Croustillant en dessous, fondant au-dessus
Croustillant en dessous, fondant au-dessus

Vous voulez d'autres conseils utiles pour la cuisine? Alors cliquez sur mon profil d'auteur pour recevoir un e-mail dès que j'aurai publié un nouvel article.

Poêles
Talent Pro (32cm, Poêle à frire, Fonte d'aluminium)
46.50
Tefal Talent Pro (32cm, Poêle à frire, Fonte d'aluminium)

Les poêles Talent Talent Pro ont l'excellente qualité pour des résultats de friture parfaits.

Cet article plaît à 24 personne(s)


Simon Balissat
Simon Balissat
Editor, Zurich
Lorsque j’ai quitté le cocon familial il y a plus de 15 ans, je n’ai pas eu d’autre choix que de me mettre à cuisiner pour moi. Cela dit, il ne m’aura pas fallu longtemps avant que cette nécessité devienne une vertu. Depuis, dégainer la cuillère en bois fait partie intégrante de mon quotidien. Je suis un vrai gastronome et dévore tout, du sandwich sur le pouce au plat digne d’un restaurant étoilé. Seul bémol: je mange beaucoup trop vite.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser