Savoir-faireFamille

Vacances en famille : préparez vos maillots et vos nerfs

Katja Fischer
Zurich, le 15.07.2022
Traduction: Stéphanie König

Partir en vacances en famille, c'est à peu près aussi reposant que de dormir dans une tente lors d'un festival. Heureusement, tout devient plus reposant avec le temps, parce que les enfants grandissent et que vous gagnez en sagesse. Voici quelques conseils pour vos vacances.

Les premières vacances avec un enfant, c'est l'horreur. Faire la grasse mat', lire un livre, vivre au jour le jour – vous pouvez oubliez tout ce qui définissait vos vacances jusqu'à présent. De nouvelles règles s'appliquent, du moins avec un jeune enfant. Vous vous y attendiez, mais l'ampleur du phénomène vous frappe de plein fouet. Bienvenue dans la folie des vacances en famille ! Tout comme à la maison, vous vous levez tôt le matin (et la nuit), et vous planifiez toutes les activités en fonction du rythme de sommeil et d'alimentation de votre enfant. Et puis, il faut d'abord faire les bagages : que vous partiez pour trois jours ou pour trois semaines, vous passez au moins une demi-journée à mettre la moitié de votre appartement/maison dans les valises. Donc, en principe, vous pourriez tout aussi bien rester chez vous. Ce serait aussi moins fatigant.

Malgré tout, vous décidez de changer de décor, ce qui demande beaucoup d'efforts. Parce que c'est tout simplement nécessaire de temps en temps. Et, parce qu'au final, ça en vaut toujours la peine. Et parce que c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Par expérience personnelle, je peux vous assurer qu'avec l'âge des enfants d'une part (au revoir les couches et les siestes) et la routine d'autre part, les vacances sont non seulement plus détendues, mais aussi vraiment grandioses. Ces dernières années, j'ai trouvé quelques trucs et astuces, et appris des principes qui me facilitent les préparatifs et me permettent de profiter de la vie en vacances.

Avant le départ

La liste de courses se transforme en liste de bagages

Je commence les valises environ deux semaines avant le départ. Ne vous inquiétez pas, seulement par écrit : chaque fois que je pense à quelque chose que je dois emporter, je l'inscris immédiatement dans ma liste sur mon smartphone. Je ne parle pas des culottes ou des brosses à dents, mais de toutes ces petites choses auxquelles on ne pense pas et qui sont pourtant essentielles quand on voyage avec des enfants. Les mini-ciseaux à ongles par exemple, la crème au zinc ou encore les Tupperware. Pour chaque enfant, j'ai une liste que je crée dans mon application de liste de courses « Bring ! ». Le côté pratique : je peux ainsi générer mes propres articles avec icône, qui sont ensuite enregistrés et à nouveau disponibles pour les vacances suivantes. Et je peux les partager avec mon mari. Dès qu'un objet est dans la valise, nous le retirons de la liste commune en appuyant dessus.

Dans un article précédent, j'ai déjà fait l'éloge de cette aide numérique :

  • Présentation de produitFamille

    5 applis utiles pour une vie de famille plus zen

Pack ‘n’ Roll

Les organisateurs de valise, également appelés packing cubes, sont super pratiques pour les vacances. Ils vous permettent de trier les vêtements et de mettre de l'ordre dans votre valise ou votre sac. Ils existent en différentes tailles et de différentes couleurs, ce qui vous permet de les attribuer aux différents membres de la famille. Nous permettent-ils de gagner de la place ? La question est controversée parmi les pros des bagages sur le net. Il semble toutefois établi que les vêtements roulés prennent moins de place que les vêtements pliés. Donc : roulez la jupe dans l'organisateur de valise. Cela m'a demandé un certain effort, jusqu'à ce que je constate avec surprise que les vêtements roulés étaient moins froissés que les vêtements empilés.

Roulez plutôt les vêtements dans des organisateurs.
Roulez plutôt les vêtements dans des organisateurs.

Glissez des choses dans les chaussures

On oublie souvent que l'intérieur des chaussures est un espace de rangement supplémentaire. Mettez aussi des paires de chaussettes dans les chaussures de vos enfants pour utiliser ces quelques centimètres cubes. Ensuite, vous emballez les chaussures dans des bonnets de douche, que vous pouvez acheter chez nous ou que vous trouvez dans presque tous les hôtels, et vous les glissez dans les espaces intermédiaires. Les chaussures ne prennent pas trop de place dans les sacs en plastique.

Pendant les vacances

Transport spécial du lit à la voiture

Vous ne pouvez pas influencer les horaires de votre compagnie aérienne. En revanche, si vous partez en voiture, vous pouvez choisir l'heure du départ : essayez de partir la nuit ou très tôt le matin. Nous portons les enfants endormis dans leur lit pour les mettre directement dans la voiture (c'est bien sûr la dernière chose à faire avant le départ). Cela nous permet de raccourcir un peu le temps de trajet au moins pour les enfants. Quant à nous, parents, nous économisons nos nerfs et, au mieux, nous évitons les embouteillages.

Du scotch pour la tablette (ou la bouche)

Nous prenons congé de nos règles familiales en matière de temps d'écran pendant les vacances. Elles sont mises hors service, au moins pour l'aller et le retour. Mon mari et moi essayons de retarder le plus possible les divertissements sur tablette – il ne faut jamais utiliser toutes les munitions trop tôt ! – mais après le cinquième livre (à colorier), le dixième jeu audio et la vingtième partie de « Je vois quelque chose que tu ne vois pas », seuls Pat'Patrouille et Peppa Pig parviennent encore à garder nos enfants de bonne humeur. Les filles se partagent la tablette, pour laquelle nous avons entre-temps acheté un support d'appui-tête avec bras de rallonge pour la voiture. Avant cela, nous avons une fois improvisé avec du scotch et avons collé la tablette entre les deux sièges avant.

Un bavoir en plastique pour les imprévus

Vous pourriez jeter la bavette dans la machine à laver après chaque repas de votre enfant. Se salir, c'est après tout aussi la tâche principale de la bavette. Vous ne voulez quand même pas en mettre dix dans votre valise. Il y a quelques années, j'ai acheté un bavoir en coton enduit, un peu plus cher : il est indestructible et je peux simplement l'essuyer avec un chiffon ou des lingettes humides après chaque repas. En fait, depuis, on l'utilise tout le temps et on le prend partout avec nous. C'est exactement pour cela que c'est un super cadeau de naissance.

Les enfants comme guides touristiques

Entre les disputes et la planification des repas, on oublie parfois de s'amuser. C'est alors le moment d'inspirer profondément, de s'asseoir (avec une bière fraîche ou un cocktail) et de se recentrer sur l'essentiel : vous êtes en vacances ! VACANCES ! Et : les enfants sont certes des compagnons de voyage fatigants, mais aussi formidables. Nous devrions nous laisser guider par leur capacité à voir la destination de vacances avec des yeux d'enfant et à voir de grandes choses dans de nombreuses petites choses. La plage est un gigantesque bac à sable, ramasser des coquillages est aussi passionnant que méditatif et entrer en contact avec la population locale se fait sans effort. En fait, tout est d'une simplicité enfantine.

Transformer une caisse en étagère à chaussures

Deux paires de chaussures par personne – baskets et tongs – sont indispensables pendant les vacances d'été. Selon la taille de la famille, cela donne une véritable salade de chaussures à côté de la porte du logement. Une caisse permet de mettre de l'ordre : il suffit d'y jeter les chaussures et le tour est joué. Nous l'avons copié sur nos voisins de camping. Depuis, nous avons toujours une boîte de rangement pliable avec nous.

Une caisse contre la salade de chaussures devant la porte.
Une caisse contre la salade de chaussures devant la porte.

Happy kids, happy parents

« Jamais nous ne deviendrons ces parents qui passent des vacances avec leurs enfants au camping ou à l'hôtel familial », nous sommes-nous dit. Dix ans plus tard : mon mari et moi passons des vacances au camping et à l'hôtel pour familles. Et c'est non seulement tout à fait ok, mais nous y avons aussi pris goût. Si nos enfants sont occupés et satisfaits, nous sommes aussi beaucoup plus détendus. Ils préfèrent la piscine de l'hôtel aux bains thermaux et le programme d'animation pour enfants à la visite d'une ville historique. La politique familiale ultra stricte ne profite à personne pendant les vacances.

Metime comme point fixe du programme

« Happy kids, happy parents », c'est vrai. Mais ce que l'on oublie souvent avec tout ce programme pour enfants, c'est que « happy parents, happy kids » est tout aussi valable. Mais celui qui ne demande pas de temps mort ne l'obtient pas non plus. Mon mari et moi nous accordons chacun une heure de « temps libre » par jour : l'un s'occupe des enfants pendant que l'autre fait ce qu'il a envie de faire. Faire du sport, lire ou simplement dormir sur la plage. Cela permet de retrouver un peu de l'ancienne ambiance de vacances.

Je suis encore loin d'avoir dévoré un livre en entier. Pourtant, comme chaque année, j'en ai acheté un nouveau pour les vacances d'été, même si j'en avais encore quelques-uns de commencés qui traînaient à la maison. L'espoir, c'est bien connu, fait vivre. En ce moment, je prépare les valises, puis la folie des vacances en famille peut commencer ! Et j'en suis ravie.

Cet article plaît à 31 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Maman d'Anna et d'Elsa, experte en apéritifs, passionnée de fitness en groupe, aspirante ballerine et amatrice de potins. Souvent multitâche de haut niveau et désireuse de tout avoir, parfois chef en chocolat et héroïne de canapé.


Famille
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader