Un casque écologique en fibres végétales
Présentation de produitSport

Un casque écologique en fibres végétales

Michael Restin
Zurich, le 26.05.2022
Traduction: Stéphanie König

La fonction première d'un casque de vélo, c'est de protéger la tête de celui qui le porte. Le modèle « Idol » d'Alpina veut en plus servir d'exemple : grâce aux matières premières végétales, aux matériaux recyclés et à la production locale, il permet d'économiser des ressources et du CO₂.

L'Idol est relativement discret. Lors de la Cycle Week qui s'est déroulée à Zurich, je serais passé à côté de lui en me disant qu'il s'agit d'« un casque urbain parmi tant d'autres ». Mais j'ai vu cette affiche à hauteur d'homme qui disait « be an idol, wear an idol » et qui, avec la mention « protecting planet », annonçait clairement la couleur. Ce casque doit donc être écolo.

Un collaborateur sympathique m'explique en quoi consiste le « projet phare » d'Alpina. Le fabricant ne fait évidemment pas allusion à la lampe arrière du casque, mais au processus de fabrication et aux matériaux utilisés, qui sont censés être précurseurs. Le casque ne se définit qu'en second lieu par son aspect extérieur, même si je trouve la couleur sable de Mojave plutôt sympa. Elle est remarquablement discrète, tout comme l'ensemble du casque.

Il a de jolis petits trous d'aération. Ou, comme on le dit chez Alpina, un « jeu de surfaces organiques ».
Il a de jolis petits trous d'aération. Ou, comme on le dit chez Alpina, un « jeu de surfaces organiques ».

Le design est clair et me plaît bien avec sa visière courte et ses entrées d'air. Mais c'est l'écobilan de ce modèle qui est le plus important, pas son aspect. Pour cela, le fabricant a cherché au plus près.

Ancien et nouveau

Le casque est fabriqué à partir des matières premières suivantes : fibres végétales, huile de ricin biodégradée, déchets de production recyclés, fil de polyester recyclé et PET. L'endroit où il est produit est tout aussi important pour le bilan carbone : au lieu de l'Asie, l'Idol est fabriqué en Allemagne.

Ne rien gaspiller, réutiliser l'ancien, utiliser des matériaux durables pour le neuf, limiter les déplacements : cette formule fait de lui un modèle pour Alpina, qui montre comment cela pourrait fonctionner à l'avenir. À ma grande joie, malgré l'objectivité, il y a tout de même une lampe arrière.

Le curseur au-dessus de la lumière permet de régler la ventilation.
Le curseur au-dessus de la lumière permet de régler la ventilation.

L'Idol n'est malheureusement pas autorechargeable comme le Poc Omne Eternal avec son film de cellules solaires. Mais au moins, il n'a pas de batterie fixe dans la coque. La pile bouton de la lampe arrière peut être remplacée.

Pas de MIPS, mais de l'air frais

Ce qui me manque, c'est une variante avec MIPS ou un système similaire qui réduit les forces de rotation en cas de choc. Si vous tenez à cette option, mieux vaut opter pour un autre casque de ville. En revanche, l'Idol peut difficilement faire mieux en termes de durabilité. Lors de l'Eurobike 2021, il a remporté le Green Award. Au fait : les ventilations sur le dessus peuvent également être fermées. Tout comme le cycle des matières premières, si l'on mise systématiquement sur le recyclage.

Idole
plus que 3 pièces sur 3
68.40avant 76.20
Alpina Idole
3

Cet article plaît à 8 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Scientifique dans le domaine du sport, père haute performance et télétravailleur au service de Sa Majesté la tortue.


Sport
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader