Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Galaxus Logo
Derrière les coulisses 05

Travaux millimétrés sur 5600 mètres carrés

Il flotte comme une ambiance de renouveau dans les entrepôts de Wohlen. Chaque jour, des milliers de colis quittent l'entreprise. Bien rodées, les équipes préposées au montage travaillent donc à la mise en place et au développement des capacités logistiques. Voici un premier rapport intermédiaire du chantier.

Wohlen est toujours en travaux. Les nombreuses transformations et extensions garantissent une livraison à temps de toutes les commandes en ligne effectuées la veille. Pour les petits articles, il y a une nouvelle arrivée, une navette entièrement automatisée et située dans un entrepôt de grande hauteur. Une fois qu'elle aura été mise en service, cette dernière permettra de doubler nos capacités.

Des dimensions hors normes

Ce projet de navette est un condensé d'action. Dans ce nouvel entrepôt logistique de 5600 m2, on peine à se comprendre ; les perceuses tournent à plein régime, les meules de tronçonnages vrombissantes projettent des gerbes d'étincelles. Actuellement, une cinquantaine de techniciens travaille à l'assemblage de ce gigantesque entrepôt de grande hauteur. Perchés sur leurs plates-formes élévatrices, les métallurgistes – qui semblent flotter – vissent les étagères les unes après les autres avec une précision d'orfèvre. Et c'est peu dire, cet aspect est la clé de voûte dans la mise en place d'un système de stockage et de récupération entièrement automatisé. Une fois l'installation du nouveau système terminée, jusqu'à 180 000 conteneurs passeront par le hall de gestion des marchandises entièrement automatisé.

Zone d'entrée des marchandises : une opération digne du service des urgences

Pour que la navette puisse fonctionner à plein régime, d'autres secteurs doivent également subir des modifications. On peut littéralement dire que la zone d'entrée des marchandises subit une opération à cœur ouvert. Quarante nouveaux postes de travail – barricadés et protégés des regards indiscrets par des bâches – sont en train de voir le jour au milieu de la zone d'entrée des marchandises, dans un vacarme infernal et des amas de marchandises déversés d'heure en heure sur les rampes de déchargement par un balai de poids lourds. Avec la construction de ces installations, les choses prennent forme. Déjà en place, le système de convoyage sur mesure est complété par une bande transporteuse supplémentaire greffée juste au-dessus pour l'enlèvement direct des piles de cartons. Dans quelques jours seulement, le premier modèle de table de travail sera livré afin de former les employés en juin et juillet et de s'assurer que le nouveau système fera ses preuves.

La zone d'entrée des marchandises est sur le point de faire peau neuve

Le mot d'ordre de la nouvelle conception de la zone d'entrée des marchandises : rapidité. Lors de sa mise en service début août, les marchandises livrées seront déballées au même endroit, contrôlées, scannées, emballées dans des conteneurs et stockées par le biais des allées de convoyeurs dans différents secteurs de l'entrepôt. Ce que cela signifie concrètement ? L'élimination de trois longues étapes de travail éreintantes sans oublier la suppression de l'ancien goulot d'étranglement logistique « Entrée des marchandises ».

Avatar

Norina Brun, Zurich

  • Senior Communications Manager
Les nouvelles ne me suffisent pas, ce qui m'intéresse, ce sont les histoires qui se cachent derrière. La curiosité ne me fait jamais faux bond : avec elle, je passe le samedi après-midi dans mon café préféré, j'écoute les histoires de la ville, je planifie mes aventures de voyage et crée de nouvelles idées d'événements. La méditation zen attendra.

Pas de commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire

3000 / 3000 caractères