PC Sleeper : tout est dans la planification

PC Sleeper : tout est dans la planification

Kevin Hofer
Zurich, le 04.07.2019
Rentrons dans le vif du sujet : le Sleeper PC ! Le boîtier et les composants sont arrivés. Il ne me reste donc plus qu'à trouver comment tout mettre dans cette vieille tour.

Le rétro, c'est tendance. Même chez les vieux PC. Malheureusement, ces derniers rament. C'est pourquoi j'ai l'intention d'utiliser un ancien boîtier dans lequel j'assemblerai des composants dernier cri. Ce procédé porte un nom, c'est le PC Sleeper. Et devinez quoi ! Vous pouvez le gagner dans le cadre d'un tirage au sort. Pour ce faire, je vous l'explique à la fin de l'article.

La dernière fois, je vous racontais avoir retiré les vieilles pièces du boîtier et m'être remémoré la bonne vieille époque de l'informatique. Voir ce boîtier presque entièrement dépiauté suscite en moi des sentiments mitigés. D'une part, j'ai hâte de ce projet, d'autre part, j'appréhende.

Boîtier de Sleeper PC: poussière tu étais et poussière tu resteras... pas!
placeholder

placeholder

Les modifications sur le boîtier

Comme je vous en ai déjà parlé la dernière fois, je n'ai pas à changer grand-chose à l'intérieur du boîtier. S'agissant d'un format ATX, la découpe du panneau arrière s'adapte à la carte mère et les entretoises devront être placées correctement. Si ce n'est pas le cas, il est possible d'en commander rapidement d'autres ou de dévisser et revisser celles existantes.

Les entretoises doivent être adaptées.
Les entretoises doivent être adaptées.

La plus grande modification consistera à retirer le support des disques et à déplacer celui pour l'alimentation. Dans un cas comme dans l'autre, je devrai utiliser la fraise ou la perceuse pour l'enlever, car il est riveté. Je devrai déplacer le support de l'alimentation vers le haut, car il n'est pas à sa place au milieu et me gênera dans mes opérations de montage. Une fois en haut, j'aurai assez d'espace en dessous pour laisser libre cours à mes idées.

L'installation de la tige métallique changera fondamentalement l'intérieur du boîtier.
L'installation de la tige métallique changera fondamentalement l'intérieur du boîtier.

Comme je compte enlever tous les disques, je dois penser à quelque chose pour remplacer le vide des caches sur le panneau avant. Pour que le PC Sleeper garde son look rétro après sa modification, je souhaite réutiliser les caches des lecteurs.

aucune information disponible sur cette image

Les composants

Je compte utiliser divers composants Corsair, Asus et Samsung pour ce projet. Voici ceux d'Asus :

ROG Crosshair VII Hero WiFi (AM4, AMD X470, ATX)
349.–
ASUS ROG Crosshair VII Hero WiFi (AM4, AMD X470, ATX)
GeForce ROG STRIX RTX 2080 O8G (8Go)
–6%
845.–Produit supplémentaire offert
ASUS GeForce ROG STRIX RTX 2080 O8G (8Go)

Voici ceux de Corsair :

Dominator Platinum RGB (4x, 8Go, DDR4-3200, DIMM 288)
280.–
Corsair Dominator Platinum RGB (4x, 8Go, DDR4-3200, DIMM 288)

Voici la mémoire signée Samsung :

970 EVO Plus (1000Go, M.2 2280)
206.–
Samsung 970 EVO Plus (1000Go, M.2 2280)
860 QVO (1000Go, 2.5")
109.–
Samsung 860 QVO (1000Go, 2.5")

Voici les autres composants, sponsorisés par digitec :

À tout cela s'ajoutent différents accessoires Alphacool. Pour un peu plus de fantasie, j'ajouterai les crochets CableMod Verti PCI-e que j'ai encore sous la main d'un autre projet.

J'ai choisi un processeur AMD parce qu'il y a un logo AMD sur le boîtier et que je suis fan de la Red Team. Eh oui, je sais que vous vous demandez pourquoi je n'utilise pas un Radeon VII. C'est très simple, au moment de la planification, il était presque impossible d'en trouver un. Mais un 2080 fera tout aussi bien l'affaire.

Le projet une fois terminé

Si vous avez déjà installé un système de refroidissement à eau, alors vous avez peut-être remarqué qu'il n'y a pas de réservoir dans la liste. Ce n'est pas une erreur de ma part, je vais le fabriquer moi-même. Je souhaite même créer un réservoir/pompe combiné pour être tout à fait honnête avec vous.

Voilà ce que j'ai en tête avec ce projet de PC Sleeper :

Graphique : Barbara Schuler
Graphique : Barbara Schuler

Je recouvre la tige métallique et l'alimentation électrique de polymère thermoplastique. Il va de soi que je ne revisserai pas le panneau en l'état, mais le vaporiserai de peinture noire et y placerai un lettrage. Tout l'intérieur du PC Sleeper sera noir.

En dessous de ce panneau, je fixerai une plaque de MDF en décalage afin de garder un peu de place à l'arrière pour les câbles, la commande du système de ventilation et le SSD SATA. Je visserai l'ensemble réservoir/pompe devant sur la plaque, laquelle sera d'un bel effet. Le radiateur et les ventilateurs viendront à peu près à la hauteur de la plaque.

L'illustration montre une distro plate entre le radiateur/ventilateur et le réservoir/pompe. Elle revêt avant tout un caractère fonctionnel. Comme le réservoir est le point le plus haut de la boucle, je pourrai facilement le remplir. Par contre, pour le vider, ce sera une autre paire de manches. Le point le plus bas de la boucle sera le waterblock du CPU. Si je décidais de placer la vanne de vidange au niveau du réservoir, il y aurait encore du liquide résiduel dans les tuyaux et dans le waterblock. La vanne de vidange doit toujours se trouver au point le plus bas de la boucle. Avec la distro plate supplémentaire, je pourrai fixer une vanne à boule sous le waterblock du CPU pour la vidange.

En plus des deux ventilateurs sur le radiateur, j'installerai un autre ventilateur en aspiration en bas. Voilà la raison qui découle sur l'une des rares modifications externes du boîtier. Au lieu d'utiliser les socles de protection fournis, j'y placerai quatre simples pieds en caoutchouc afin de permettre au ventilo d'acheminer correctement l'air dans le fond du boîtier. Tous les ventilateurs en aspiration recevront un filtre anti poussière. Enfin, je compte installer un ventilateur en extraction. Grâce aux trous en nombre suffisant à l'arrière du boîtier et aux trois ventilateurs en aspiration, l'air chaud devrait pouvoir s'échapper sans problème.

Que les choses sérieuses commencent

Voilà pour la planification et la théorie. Mais place à la pratique, il est temps de se lancer dans cette aventure qui semble plus facile sur le papier. Je choisis d'avancer de façon verticale, soit du haut vers le bas. Je commencerai par déplacer le support d'alimentation et les caches. Je partagerai avec vous les détails de cet assemblage dans un prochain volet. Si vous ne voulez pas manquer cela, cliquez sur « Suivre l'auteur » dans mon profil d'auteur !

Voici comment le gagner : vous pourrez en apprendre plus sur le PC Sleeper au cours des prochaines semaines, à savoir le mardi et le jeudi. À la fin des articles, je vous poserai une question avec trois réponses possibles. La bonne réponse se trouve dans l'article. Vous recevez un point par bonne réponse. En répondant correctement au plus grand nombre de questions possible, vous vous qualifiez pour le tirage au sort final, lequel permettra de déterminer le gagnant.

Combien de Go de RAM y aura-t-il?

Le concours est terminé.

Projet PC Sleeper : la *beauté intérieure**
placeholder

placeholder

Boîtier de Sleeper PC: poussière tu étais et poussière tu resteras... pas!
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 96 personne(s)


Kevin Hofer
Kevin Hofer
Editor, Zurich
La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser