Nouveaux détails concernant Disney Plus : date de sortie, prix des abonnements et contenus
Nouveautés & tendances

Nouveaux détails concernant Disney Plus : date de sortie, prix des abonnements et contenus

Luca Fontana
Zurich, le 12.04.2019
Traduction: Anne Chapuis
Disney a récemment publié de nouveaux détails sur le service de streaming « Disney Plus ». Entre autres la date de sortie et le prix des abonnements. Disney veut aussi marquer des points avec des classiques et des marques comme Marvel ou Star Wars.

L'automne prochain, Disney rejoindra des fournisseurs de streaming tels que Netflix, Amazon Prime et Google Play. Alors que, jusqu'à hier, nous ne connaissions pas grand-chose à part le nom, nous en avons appris plus lors du Investor Day du studio Buena Vista en Californie. Bob Iger, PDG de Disney, décrit « Disney Plus » comme la priorité absolue de Disney pour cette année. À cette occasion, il donne enfin de nouveaux détails.

PDG de Disney Bob Iger
PDG de Disney Bob Iger

Disney Plus sera lancé aux États-Unis le 12 novembre 2019. D'autres pays devraient suivre au cours des deux prochaines années. La date exacte de sortie pour l'Europe ou la Suisse n'est pas encore connue. Les objectifs fixés indiquent clairement que cela doit se faire le plus rapidement possible : Disney Plus devrait compter 60 à 90 millions d'abonnés d'ici fin 2024, dont les deux tiers en dehors des États-Unis. À titre comparatif, Netflix compte actuellement environ 150 millions d'abonnés dans le monde.

Le service coûtera 69,99 $ par an ou 6,99 $ par mois. Cela rend Disney Plus moins cher que ses concurrents. De plus, il n'est pas nécessaire d'avoir un abonnement supplémentaire plus cher pour activer la résolution UHD. On ne sait pas sur combien d'appareils le contenu peut être lu en même temps. Cependant, tout le contenu peut être téléchargé et visionné hors ligne.

Premier regard sans son sur la plateforme de streaming

En plus des contenus familiaux de leur propre production, Disney Plus sert également les marques Marvels, Star Wars, Pixars et National Geographic. Disney prévoit d'investir environ 1 à 2 milliards de dollars dans des contenus exclusivement produits d'ici fin 2020. Ici aussi, Netflix dépense plus d'argent : environ 15 milliards de dollars devraient avoir été dépensés d'ici fin 2019.

De Marvel à Star Wars en passant par les classiques de Disney

Le point culminant pour de nombreux fans de Disney : tous les classiques que Walt Disney Corp. a conservés dans son bunker, le Disney Vault, seront disponibles sur le service de streaming. Jusqu'alors, tous les classiques – des années 1920 avec « Blanche-Neige et les sept Nains » à 1991 avec « La Belle et la Bête », nominé aux Oscars – n'étaient disponibles en DVD et Blu-Ray que quelques années plus tard pour un temps limité. Puis Disney a renfermé les classiques dans son bunker.

Disney Plus: Das Ende des *Disney Bunker** ist nah
placeholder

placeholder

Disney Plus présentera également le contenu de leurs autres marques telles que Marvel et Star Wars. En outre, Disney prévoit de produire du contenu exclusif qui ne sera diffusé que sur sa propre plateforme de streaming. Par exemple, la série télévisée en live-action « The Mandalorian », qui est sortie cinq ans après « Star Wars : The Return of the Jedi ».

L'acteur Pedro Pascal joue le rôle d'un mercenaire Mandalorien qui sauve la vie d'un enfant qu'il aurait dû tuer. En huit épisodes à la « Leon Le Professionnel », la série met en lumière une relation croissante entre les deux personnages. On n'en sait pas encore beaucoup plus.

«The Mandalorian» avec Pedro Pascal dans le rôle principal
«The Mandalorian» avec Pedro Pascal dans le rôle principal

De plus, une série sur Cassian Andor en live-action est prévue. Le personnage connu de « Rogue One » est interprété par l'acteur Diego Luna. Tous les films Star Wars déjà publiés seront également disponibles en streaming sur la plateforme.

Le Marvel Cinematic Universe reçoit des séries en live-action sur les personnages Loki (Tom Hiddleston), Scarlet Witch (Elizabeth Olsen) et Hawkeye (Jeremy Renner). Tous les films Marvel sortis et à sortir cette année seront visibles sur Disney Plus, à commencer par « Captain Marvel ». Les anciens films de superhéros suivront dès que l'accord avec Netflix expirera fin 2019.

Disney Plus : le plan pour les cinq prochaines années
Disney Plus : le plan pour les cinq prochaines années

En plus des classiques, des séries et des films Star Wars et Marvel, Disney proposera également des films et séries CGI de sa filiale Pixar. Par exemple, une série dérivée de l'univers « Monsters Inc. », où John Goodman et Billy Crystal reprennent leur rôle de Mike et Sully. Disney prévoit également du contenu exclusif pour des émissions de télé-réalité et des documentaires. Par exemple « Marvel's 616 », une série documentaire qui examine le contexte réel des histoires, des personnages et des créateurs de l'univers Marvel, ou une émission culinaire intitulée « Be Our Guest » sur laquelle nous n'avons pas encore d'informations.

L'abonnement

La plateforme de streaming de Disney n'est pas la seule à être lancée cet automne : il y a quelques semaines, Apple a annoncé une collaboration avec des stars hollywoodiennes telles que Steven Spielberg et J.J. Abrams pour produire du contenu exclusif pour leur propre service de streaming. Les coûts n'ont pas encore été indiqués. Selon l'annonce de Disney avec 6,99 $ par mois, leur prix est susceptible d'être beaucoup plus limité qu'auparavant.

Un ver dans la Pomme?
placeholder

placeholder

Je pense que, pour son lancement, Disney rencontrera un succès avec Disney Plus. Rien qu'avec l'intérêt pour les univers Marvel, Star Wars, Pixar et National Geographic de nombreuses personnes. Surtout si Disney peut déjà offrir du contenu exclusif comme « The Mandalorian » pour le lancement. Toutefois, remplacer le géant établi de la diffusion en continu Netflix s'avère difficile. Il est tout à fait possible que ce ne soit pas l'objectif des managers de Disney.

“ The pricing will be substantially below Netflix because we’ll have substantially less volume. ”
Bob Iger, 2017

Le PDG de Disney, Bob Iger, a déjà annoncé en 2017 que Disney Plus offrira des prix d'abonnement nettement inférieurs à ceux de Netflix, ce qui refléterait un volume d'offres plus bas. On peut en conclure que Disney considère son offre de streaming plus comme un complément que comme une concurrence à Netflix.

Pour les clients, la jungle des abonnements continue de se densifier. En plus de Disney Plus et Netflix, il existe déjà Amazon Prime et le service de streaming d'Apple se fait déjà attendre. En outre, Disney contrôle Hulu et ESPN Plus, où sont diffusés principalement des contenus sportifs à la DAZN.

Depuis l'acquisition définitive par Disney de 21th Century Fox, Hulu appartient à la maison avec la souris et est principalement destiné à offrir du contenu pour adultes qui ne correspond pas aux programmes familiaux qu'offre Disney. Des abonnements distincts sont requis pour les trois plateformes de streaming, même si Kevin Meyer, président de la division Direct Customer and International de Disney, ne souhaite pas exclure un abonnement groupé à un prix réduit.

Au fait, dans le futur, les Simpson seront diffusés sur Disney Plus. Et Maggie devient la fée Clochette.

Cet article plaît à 29 personne(s)


Luca Fontana
Luca Fontana
Editor, Zurich
Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

Ces articles pourraient aussi vous intéresser