Lutte contre les sciarides : stérilisation du substrat au four traditionnel ou micro-ondes
Savoir-fairePlantesJardin

Lutte contre les sciarides : stérilisation du substrat au four traditionnel ou micro-ondes

Martin Jud
Zurich, le 10.06.2022
Traduction: Sophie Boissonneau

Avec le terreau frais pour mes plantes, ce sont aussi des mouches de terreau toutes fraiches qui élisent domicile chez moi. Heureusement, four et micro-ondes sont là pour m’aider à mettre fin à cette invasion.

Les insectes sont hors d’état de nuire et mes plantes d’intérieur sont désormais protégées. J'ai réussi à me débarrasser des cohortes de sciarides qui terrorisaient mes plantes. Une partie a péri dans le four. Les autres ont subi un sort similaire dans le four à micro-ondes. Enfin, leur progéniture a également été réduite à néant. Le terreau est désormais aussi débarrassé de tous champignon, virus et autres petits animaux.

Alors, que s’est-il passé ? Version courte : j’ai acheté du terreau pour agrumes Ricoter dans une jardinerie. J'achète régulièrement ce terreau depuis plus d'une décennie. Avec son pH d'environ 6,5, c’est exactement ce dont j'ai besoin. Seulement, depuis l'année dernière, il est infesté de sciarides et de larves, ce qui risque ensuite de poser problème.

Une mouche de terreau (Sciaridae).
Une mouche de terreau (Sciaridae).
Image : shutterstock

Selon l’espèce, les sciarides (Sciaridae) peuvent mesurer jusqu'à sept millimètres de long. Contrairement aux moustiques, elles ne se nourrissent pas de sang. Les moustiques n'absorbent que des liquides et leurs larves se nourrissent généralement de feuilles mortes, d'écorce, de bois mort ou de champignons. Les larves de certaines espèces se nourrissent cependant aussi de racines de plantes et c’est là que s’arrête ma sympathie pour ces insectes volants. Mes plantes chéries sont menacées.

Mon terreau fourmillait d’activité, j’ai donc dû réviser ma méthode de lutte contre les sciarides. Je luttais jusqu’alors contre ces nuisible avec une barrière de protection en sable pour oiseaux. C’est une méthode efficace tant qu’il n’y a pas plus d’une à deux douzaines d’insectes. Mais dès lors qu’il y a plusieurs dizaines de ces insectes, il y en a forcément un ou deux qui réussissent à se reproduire et s’envolent malgré deux couches de sable protectrices sous et sur le terreau. Pas cool. Surtout que je cultive du cannabis et que je dois ensuite retirer une à une les mouches empêtrées dans les fleurs collantes à l’aide d’une pince à épiler.

Les mouches disparaîtront bientôt comme dans un trou noir.
Les mouches disparaîtront bientôt comme dans un trou noir.

J’ai jusque là évité de passer le substrat au four traditionnel ou au micro-ondes, car la stérilisation de la terre présente aussi des inconvénients, mais nous y reviendrons. Je n’ai cependant pas remarqué de problème lors de mes tests ultérieurs de la terre. J'ai ainsi cultivé cinq plants de cannabis femelles à partir de graines pendant plusieurs mois en utilisant, comme toujours, le terreau pour agrumes de Ricoter et j'ai obtenu une bonne production de fleurs sans insectes tant avec le terreau stérilisé au four, qu’avec celui stérilisé au micro-ondes. Je n’ai pas vu une seule sciaride se balader dans ma tente de culture.

Avantages et inconvénients de la stérilisation

Il est possible de débarrasser la terre de ses champignons, bactéries, insectes, nématodes et autres graines sauvages en la faisant cuire à la vapeur. Pour que même les virus les plus tenaces disparaissent, le substrat doit être soumis à une température d'au moins 100 degrés Celsius. La plupart des parasites, champignons et graines meurent quant à eux dès 70 degrés Celsius.

L'étuvage de la terre présente des avantages et des inconvénients. D’une part, le terreau stérilisé est particulièrement recommandé pour la culture de légumes et d'herbes aromatiques. Il présente toutefois l’inconvénient de priver ces derniers des micro-organismes qui peuvent leur être utiles puisque la stérilisation élimine tous les organismes vivants. Les nutriments devraient, en revanche, rester présents dans le substrat, tant que les instructions de cuisson sont respectées, c’est-à-dire si le substrat n’est pas cuit trop longtemps, trop sec ou à trop forte chaleur.

Stérilisation au four

Pour cinq plantes, il me faut au total 60 litres de terre. J’en ai fait cuire environ 15 litres au four, ça correspond à deux plaques de cuisson pleines de substrat. J’ai mis le four en mode chaleur tournante. Cela permettant de bien répartir la chaleur dans le four, j'ai osé faire cuire deux plaques pleines en même temps. Sans chaleur tournante ou air chaud, c’est-à-dire avec la chaleur sole et voûte, je me limiterai cependant à une plaque à la fois. Est-ce comme ça qu’il faut faire ? Mais comme on dit, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, je m’exerce d’ailleurs en faisant également cuire du kouglof à la levure, du pain à l'ail ou des frites. Toujours est-il que, pour moi, ça a bien fonctionné, donc je pense que ça colle.

30 minutes entre 100 et 150 degrés Celsius.
30 minutes entre 100 et 150 degrés Celsius.

Stérilisation au four :

  1. Préchauffez votre four : il doit atteindre au moins 100 degrés Celsius, mais ne pas dépasser 150 °C. J’ai opté pour 130 °C.
  2. Préparez une plaque de four et du papier aluminium.
  3. Utilisez l’aluminium comme du papier cuisson et étalez une couche de terre sur la plaque. Veillez à ne pas mettre une couche trop épaisse, vous pouvez aller jusqu’à dix centimètres.
  4. Humidifiez le substrat. Il ne doit pas dégorger l’eau lorsque vous le pressez, mais simplement être humide.
  5. Couvrez le substrat d’une feuille d’aluminium. Pas besoin de rendre le tout étanche, il suffit de recouvrir la terre. (Vous pouvez également mettre la terre dans un sac de cuisson, mais il vous faudra impérativement faire des trous pour que la vapeur s’échappe.)
  6. Glissez la plaque de cuisson dans le four préchauffé et faites cuire la terre 30 minutes.
  7. Laissez la terre refroidir et stockez-la dans des récipients hermétiques si vous ne l’utilisez pas aussitôt.

Pendant la cuisson, tout l’appartement commence rapidement à embaumer, c’est comme si je venais de servir des pommes de terre en robe des champs à une équipe de foot. La terre a une odeur de pomme de terre cuite, selon mon nez.

Stérilisation au four à micro-ondes

J'ai stérilisé les 45 litres de terre restants au four à micro-ondes. Et cela notamment parce que je suis paresseux et que cette méthode nécessite moins de manipulations. Elle n’est cependant pas beaucoup plus rapide. Certes, la terre ne doit passer que dix minutes au micro-ondes, mais on ne peut pas faire d’aussi grosses fournées. D’ailleurs, le refroidissement est très long et l’odeur aussi forte avec les deux méthodes.

Le saladier dans lequel je prépare normalement la pâte.
Le saladier dans lequel je prépare normalement la pâte.
10 minutes à 600 watts.
10 minutes à 600 watts.

La stérilisation au four à micro-ondes :

  1. Munissez-vous d’un saladier en plastique ou de tout autre contenant qui passe au micro-ondes. Votre récipient doit bien entendu entrer dans le micro-ondes.
  2. Remplissez-le de terre.
  3. Humidifiez le substrat. Il ne doit pas dégorger l’eau lorsque vous le pressez, mais simplement être humide.
  4. Réglez la puissance à 600 watts et le minuteur sur 10 minutes. Ne vous éloignez pas et éteignez le micro-ondes si de la fumée s'en échappe.
  5. Laissez la terre refroidir et stockez-la dans des récipients hermétiques si vous ne l’utilisez pas aussitôt.

Verdict : cuisson vapeur pour une meilleure vapote

J'ai fait cuire à la vapeur mes 60 litres de terreau en un week-end, j’y ai passé deux bons après-midi. Bien sûr, je l'ai fait tranquillement et j'ai mis à profit ma dernière récolte entre temps. C’est cependant beaucoup de travail et je n’ai pas manqué de râler, mais le jeu en vaut la chandelle. Je pense qu'à l'avenir, je stériliserai également le nouveau substrat pour mes plantes d’intérieur classiques.

Le combat continue.
Le combat continue.

Je n’ai pour autant pas renoncé à la couche de sable protectrice et mets, encore aujourd’hui, une couche d'un à deux centimètres sur la terre de mes plants femelles par sécurité. L’invasion pourrait effectivement provenir de l’extérieur à tout moment.

Soyez prêts, amis de la nature, car celle-ci est implacable.

Cet article plaît à 25 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.


Plantes
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Jardin
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader