En coulisse

Directrice d'une agence événementielle pour enfants : « un bel anniversaire coûte au moins 1000 CHF »

Katja Fischer
07.06.2022
Traduction: Stéphanie Casada

Le divertissement des enfants, c'est son métier : Caroline Spoerri dirige une agence événementielle pour enfants. Dans cette interview, elle me parle de fêtes d'anniversaire inédites, de budgets faramineux et me donne LA formule magique pour une fête réussie.

Pour un enfant, avoir une fête d'anniversaire, c'est le paradis sur terre.
Pour les parents, c'est l'enfer.

J'exagère un peu, c'est vrai. Mais soyons honnêtes : même si nous faisons vraiment plaisir à notre enfant, organiser une fête pour son anniversaire est toujours synonyme de stress. Vous vous en rendrez compte au plus tard lorsque, le soir venu, vous aurez dit au revoir au dernier petit invité et que vous ne voudrez plus qu'une chose, vous écrouler sur le canapé, épuisé·e. Mais au lieu de cela, vous passez encore au moins une heure à gratter les derniers restes de gâteaux séchés sur la table de la salle à manger et à rechercher les cotillons sous le canapé.

Vous pouvez très bien serrer les dents et vous dire que demain sera un autre jour. Si vous voulez préserver vos nerfs, il existe une autre option, même si elle coûte un peu plus cher : vous pouvez faire appel à une professionnelle comme Caroline Spoerri. Cette spécialiste en marketing de 42 ans, mère de deux jeunes adultes, est propriétaire et directrice de l'agence d'événements pour enfants « Zauberglanz » à Baden et s'occupe, avec son équipe de 30 personnes, de divertissements pour enfants en tout genre. Elle propose des programmes lors d'événements d'entreprise ou de mariages, par exemple, mais aussi dans des centres commerciaux. Ou organise justement des fêtes d'anniversaire pour enfants.

Caroline, en tant que mère de deux enfants, j'essaie (encore) de me stresser le moins possible pour les anniversaires de mes filles afin de rester zen pendant cette période. As-tu des conseils à me donner ?
Caroline Spoerri : (rit) faire planer la « Zauberglanz » (magie). Mais mis à part ça, il existe une formule magique simple pour une fête réussie : du mouvement, de la créativité et un petit highlight. Les enfants doivent d'abord se dépenser, puis bricoler ou créer quelque chose et, pour finir, recevoir un petit cadeau en souvenir de la journée, un tatouage scintillant par exemple. Cette combinaison fonctionne presque toujours.

À quoi ressemble une fête d'anniversaire typique organisée par l'agence ?
Lors de notre dernière fête d'anniversaire, Globi est venu nous rendre visite. Il y a eu des jeux avec lui, il est resté pour manger du gâteau et a distribué des autographes à la fin. Pour nous, en tant qu'agence événementielle pour enfants, il s'agissait d'une journée d'anniversaire typique, sans tralala.

Alors à quoi ressemble une fête d'anniversaire plus originale ?
Elle est déjà un peu plus compliquée à organiser. L'une des fêtes d'anniversaire les plus spectaculaires que nous ayons eu l'occasion d'organiser était celle d'une fillette de douze ans. Elle souhaitait une fête disco-jungle. Nous avons donc loué une discothèque et l'avons décorée pour en faire une jungle. Il y avait des tatouages scintillants, un photomaton et des jeux actifs. Une prof de danse a en outre fait répéter des mouvements de street dance aux enfants, et ils ont dansé le limbo. Pour cette fête, nous avons, en tant qu'agence, tout organisé.

Ce qui signifie ?
De la création de l'invitation aux petits cadeaux-souvenirs, en passant par le programme de la fête, nous étions responsables de tout. Il s'agissait d'une mission de grande envergure avec un budget important.

Combien ça a coûté ?
Nous parlons ici d'un montant de plus de 10 000 CHF. Outre les nombreuses attractions, il y a surtout beaucoup d'heures de travail derrière.

«Les anniversaires d'enfants sont de plus en plus souvent célébrés à l'extérieur. Dans le parc d'escalade par exemple, dans la salle de trampoline ou encore au club d'équitation.»
Caroline Spoerri, directrice de l'agence événementielle pour enfants « Zauberglanz »

La course de sac à patates et le jeu de lancer de boîtes n'ont visiblement plus la cote aujourd'hui.
Si, si. De tels classiques sont toujours très appréciés, surtout en été. Même la fameuse chasse au trésor (livre en allemand) n'a jamais perdu en popularité.

Y a-t-il de nouvelles tendances pour les anniversaires d'enfants ?
Les anniversaires à thème sont à la mode depuis un certain temps déjà. Les thèmes eux-mêmes ne cessent toutefois de changer. « La Reine des Neiges », par exemple, a longtemps été très populaire auprès des filles, mais le thème de Disney a atteint son pic. Les licornes aussi étaient extrêmement demandées à une époque. Aujourd'hui, par exemple, c'est « Pat'Patrouille » qui est à la mode. Les princesses, les sirènes et les pirates restent aussi toujours en tête d'affiche. Les enfants choisissent un thème et nous nous en servons pour tisser le fil rouge de la fête.

Qu'en est-il des lieux ? J'ai l'impression qu'aujourd'hui, les fêtes d'anniversaire entre amis ne se font presque plus dans le jardin de la maison.
C'est vrai. Les parents organisent de plus en plus souvent les anniversaires de leurs enfants à l'extérieur. Dans le parc d'escalade par exemple, dans la salle de trampoline ou encore au club d'équitation.

Mieux, plus grand, plus spectaculaire : la barre semble toujours plus haute. Ressens-tu une concurrence entre les parents ?
Non, je ne la perçois pas. Je pense que très peu de parents ont pour objectif de se surpasser les uns les autres. Ce qui les intéresse en premier lieu, c'est de faire plaisir aux enfants. Et c'est aussi notre objectif.

Penchons-nous sur les souhaits des parents. Quelles sont les exigences les plus difficiles à satisfaire : celles des enfants ou celles des parents ?
La plupart du temps, nous planifions les anniversaires des enfants avec les parents. Nous organisons aussi des fêtes surprises. Nous communiquons principalement avec les parents, c'est pourquoi il est difficile de répondre à cette question. Mais tous nos clients et clientes ne sont pas difficiles. Tout au plus exigeants, mais nous le sommes aussi.

Qui fait appel à vous ?
Nous avons plusieurs groupes cibles. D'une part, il s'agit de clients aisés qui souhaitent quelque chose d'exclusif pour leur enfant. Ensuite, il y a les parents qui sont simplement contents qu'on les décharge de l'organisation de l'événement parce qu'ils sont très pris par leur travail et qu'ils ont du mal à trouver du temps. Ou parce qu'ils pensent ne pas pouvoir répondre aux souhaits de l'enfant et sont prêts à payer en conséquence. Pour finir, il s'agit de parents pour qui l'enfant chéri passe avant tout, malgré un budget serré.

«En moyenne, nos client·es dépensent entre 1500 et 2000 CHF pour un anniversaire.»
Caroline Spoerri, directrice de l'agence événementielle pour enfants « Zauberglanz »

Combien coûte un anniversaire basique ?
Je dois le dire et le redire aux client·es : il ne faut pas s'attendre à grand-chose en dessous de 1000 CHF. En revanche, il n'y a pas de limite vers le haut. Selon les modules réservés et les prestations supplémentaires, on atteint rapidement quelques milliers de francs. En moyenne, nos client·es dépensent dans les 1500-2000 CHF.

« Zauberglanz » s'occupe du divertissement des enfants : comme ici dans le cadre d'un mariage d'automne dans la forêt.
« Zauberglanz » s'occupe du divertissement des enfants : comme ici dans le cadre d'un mariage d'automne dans la forêt.
Caroline Spoerri est propriétaire de l'agence d'événements pour enfants depuis 2018.
Caroline Spoerri est propriétaire de l'agence d'événements pour enfants depuis 2018.
Photos : Zauberglanz

Tu as toi-même deux enfants. À quoi ressemble l'anniversaire des enfants d'une chef d'agence événementielle ?
Étonnamment simple et décontracté. Bien que je doive dire que quand mes filles étaient en âge de fêter leurs anniversaires à la maison, je ne travaillais pas encore pour « Zauberglanz ». Mais à l'époque, il était important pour moi de tout organiser moi-même. J'appréciais de pouvoir m'occuper de ces préparatifs. Nous organisions nos fêtes en petit comité, elles avaient toujours lieu à la maison.

Pour finir, jetons donc un coup œil à la boule de cristal : comment les fêtes d'anniversaire seront-elles organisées à l'avenir ?
Difficile à prédire. Je pense que les valeurs et les jeux traditionnels ont et auront toujours du succès. Mais dans le futur, les fêtes auront de moins en moins lieu à la maison et il y aura encore plus de possibilités. Les escape rooms ou les jeux et lieux de réalité virtuelle, par exemple, ont actuellement le vent en poupe.

Cet article fait partie d'une série d'articles sur les anniversaires d'enfants, dans laquelle nous abordons le sujet sous différents angles, interviewons des expert·es et partageons des idées. Avez-vous des idées, des souhaits ou des suggestions ? Faites-nous-en part dans la partie commentaires ou par e-mail.

Ces articles ont déjà été publiés :

  • Point de vue

    Anniversaires : plus les enfants grandissent, plus les fêtes coûtent cher

    par Martin Rupf

  • Point de vue

    Au secours ! Mes enfants ont presque l'anniversaire en même temps

    par Katja Fischer

Cet article plaît à 13 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Maman d'Anna et d'Elsa, experte en apéritifs, passionnée de fitness en groupe, aspirante ballerine et amatrice de potins. Souvent multitâche de haut niveau et désireuse de tout avoir, parfois chef en chocolat et héroïne de canapé.


Famille
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader