En coulisse

Des ourlets de jupes lestés et des broches qui font passer des messages : 5 faits mode sur la reine

Laura Scholz
13.09.2022
Traduction: Anne Chapuis

La reine Elizabeth II est restée fidèle à son vernis à ongles tout comme à ses chaussures préférées et a utilisé son sac à main pour communiquer son humeur. Cinq faits sur la reine que je n’oublierais pas de si tôt.

Le 8 septembre, à 96 ans, la reine Elizabeth II a entrepris son dernier grand voyage. Peut-être pour retrouver son Philip, comme l'a si bien dit le nouveau roi Charles III dans son discours.

D'aussi loin que je me souvienne, c'est toujours « Her Majesty » qui s'est assise sur le trône britannique ; toujours impeccablement vêtue, si je puis me permettre. Manifestement, c'est en raison de mon métier (le département mode de la rédaction vous salue) que j'en sais aujourd'hui plus que je ne voudrais l'admettre, surtout sur le style de la reine. Personne n'a autant perfectionné les looks monochromes qu’elle. Que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du cosmos royal. Non, en matière de mode, la reine n'avait rien à envier à personne, elle avait trouvé son style et y restait fidèle. Les tendances ? Pas importantes. Les saisons ? Apparemment inexistante.

Même si son héritage en matière de mode est de loin l'une des choses les moins importantes qu'elle laisse derrière elle après 70 ans et 214 jours de règne, j'aimerais le mettre en avant aujourd'hui. Peut-être aussi parce que tous les autres aspects de sa vie ont déjà été suffisamment examinés à la loupe ces derniers jours. Savez-vous...

... pourquoi la reine était-elle toujours habillée de façon si colorée ?

Du chapeau à fleurs à l’ourlet de la jupe qui lui arrivait au mollet, chez la reine, tous les vêtements étaient parfaitement assortis. Elle semblait avoir un faible pour les couleurs vives. En réalité, les couleurs vives cachent bien plus qu’une simple préférence personnelle : un chef d'État doit être vu. Et ce, par tout le monde, quelle que soit la distance à laquelle on essaie de l'apercevoir. Une tâche difficile en gris souris ou en noir, mais beaucoup plus facile en rouge cerise ou en jaune soleil. Sophie, comtesse de Wessex, qui est l'épouse du plus jeune fils d'Elizabeth, Edward, a révélé dans le documentaire The Queen at 90 : « Elle doit sortir du lot pour que les gens puissent dire ‹ j'ai vu la reine ! › »

... que la reine avait un régime strict en matière de mode ?

EAn tant que personne de sang royal, on ne peut pas vivre comme madame ou monsieur tout le monde, bien entendu. Mais le fait que pour les membres féminins de la famille royale, tout soit effectivement défini de manière très précise, de la longueur de l'ourlet de la jupe à la couleur du vernis à ongles (Essie « Ballet Slippers ») et que les règles n'aient pas été assouplies à ce jour, m'a quelque peu désabusée. Par exemple, les genoux découverts ne sont pas du tout appréciés, les jupes et les robes doivent toujours les couvrir. De plus, les ourlets de ces dernières sont lestés ; après tout, un coup de vent pourrait provoquer un moment embarrassant. Heureusement que les collants couleur peau ou noirs obligatoires empêchent de toute façon de voir le moindre millimètre carré de peau. Et si vous pensiez qu’une femme de sang royal avait au moins le choix en matière de sac à main, je vais vous décevoir. Des pochettes ou petits sacs à anses courtes, portés à la main ou au poignet sont de mise. Ainsi, les mains ont toujours quelque chose à tenir et ne se balancent pas avec gêne le long du corps.

... que la reine communiquait par le biais de ses accessoires ?

À l'instar de la Suisse, les monarques britanniques se sont toujours efforcés publiquement de rester neutres. La reine s'est toutefois permis une petite allusion subtile concernant son opinion ou son état d'esprit. L'exemple le plus célèbre sur ce point est sans doute celui des broches portées par Elizabeth II lors de la visite d'État de trois jours de Donald Trump, alors président des États-Unis, en 2018. Le premier jour, il s'agissait d'une fleur que lui avait offerte l'ancienne première dame Michelle Obama. Le deuxième jour, un cadeau du gouvernement canadien, plutôt hostile à Trump, sous la forme d'un flocon de neige, et le troisième jour, une larme que sa mère avait portée à l'enterrement de son père. Mais la reine donnait aussi des informations à son personnel via le positionnement de son sac à main. L'historien Hugo Vickers a révélé au People Magazine que le sac au bras gauche signifiait : tout va bien. Mais si le sac se déplaçait vers la droite ou était même posé sur le sol, cela signifiait que la reine en avait assez et qu’elle souhaitait être libérée de cette situation. Pratique.

Si le sac était accroché à gauche, l'ambiance était bonne.
Si le sac était accroché à gauche, l'ambiance était bonne.
Photo : Shutterstock

... que la reine était une âme fidèle ?

Ne jamais changer une équipe qui gagne. Surtout si elle est responsable de ton look. C'est peut-être ce qu'a pensé Elizabeth II qui, pendant plus de 50 ans, n'a juré que par les chaussures de la maison londonienne Anello & Davide. Mais la marque n'est pas la seule à être restée la même jusqu'à la fin, un modèle favori s'est également établi au pied royal il y a déjà des décennies : la reine portait généralement du cuir noir verni avec un petit talon et une application de bridon ou de chaîne.

Pour les sacs à main emblématiques, en revanche, elle faisait appel à Launer. Également un label londonien et, depuis 1968, le dealer officiel de sacs (ou devrais-je dire le fournisseur de la cour ?) de la reine.

Last but not least : les chapeaux. Ils ne doivent en aucun cas manquer dans un article sur la reine et ses coups de cœur mode. Et ces derniers nous mènent à Rachel Trevor-Morgan. La chapelière britannique n'a pas seulement créé de petites œuvres d'art sur la tête de la reine, mais aussi sur celle de divers autres membres de la famille royale et célébrités. Depuis 2014, elle peut également se targuer d'être la fournisseuse officielle de la cour. Chapeau !

... qu'une Barbie a été dédiée à la Reine ?

Ce n'est qu'en avril dernier, à l'occasion du 96e anniversaire de la monarque, que Mattel a lancé une version poupée emblématique de la reine dans le cadre de sa série hommage à Barbie. La Barbie reine porte une robe ivoire avec une écharpe bleue et des médailles ; une tenue dans laquelle la vraie reine aimait particulièrement apparaître lors d'occasions solennelles. La couronne scintillante est une réplique miniature de la « Fringe Tiara » que la reine Elizabeth portait lors de son mariage et qui appartenait déjà à sa mère et sa grand-mère. Une mauvaise nouvelle pour tous les fans et les collectionneurs : il a suffi de quelques secondes pour que l’édition limitée de la poupée soit en rupture de stock.

Maintenant d’une grande valeur : la reine signée Barbie
Maintenant d’une grande valeur : la reine signée Barbie
Photo : Instagram @barbie
Photo d'en-tête : Shutterstock

Cet article plaît à 15 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Toujours prêts pour de bons hits, des trips encore meilleurs et des boissons qui claquent.


Mode
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

2 commentaires

Avatar