Des haricots dans les oreilles : les Samsung Buds Live à l'essai

Des haricots dans les oreilles : les Samsung Buds Live à l'essai

Livia Gamper
Zurich, le 22.10.2020
Traduction: Stéphanie König
Samsung présente des écouteurs qui ont une forme différente de celle dont on a l'habitude. Je ne comprends pas pourquoi le géant les a baptisés Buds Live et pas Bean Buds. Le résultat du test n'est en tout cas qu'à moitié satisfaisant.

Toujours plus de fabricants lancent de nouveaux écouteurs True Wireless sur le marché. Samsung se distingue des autres et présente une nouvelle forme d'écouteurs : ses Buds ressemblent à des haricots. Il les a appelés Galaxy Buds Live. J'ai pu les tester pendant tout un mois.

Les écouteurs haricots sont plus grands que ce que j'imaginais. Et ils brillent tellement que j'y vois le reflet de mon visage. Leur matériau est malheureusement aussi très glissant et je suis étonnée de ne pas les avoir perdus avant même d'avoir fini d'écrire cet article.

Bonne tenue, étanchéité zéro

Contrairement aux écouteurs intra-auriculaires normaux, les Buds Live sont comme vissés dans les oreilles – Samsung montre bien sûr comment faire – cela paraît plus spectaculaire que ça ne l'est réellement. Il suffit d'insérer les haricots assez profondément dans le conduit auditif et de les faire tourner.

Je trouve les Buds confortables. Mais il faut dire que je ne suis pas du tout sensible, je n'ai jamais eu mal aux oreilles à cause d'un casque ou d'écouteurs. Un collègue, qui a également acheté les Buds Live, m'a par exemple dit qu'il ne les supportait pas. Tout dépend donc des oreilles des personnes.

Les Buds Live et leur boîte ne prennent pas beaucoup de place ; la boîte tient même dans la poche de mon jean.
Les Buds Live et leur boîte ne prennent pas beaucoup de place ; la boîte tient même dans la poche de mon jean.

Contrairement aux autres écouteurs intra-auriculaires, il n'y a que peu de possibilités de réglage pour les Buds : Samsung a placé le caoutchouc à l'arrière. Il est cependant plus destiné à un usage externe au canal auditif et est relativement dur. La partie qui se trouve dans le canal auditif ne peut pas être ajustée. Soit elle convient, soit elle ne convient pas. Les écouteurs ne peuvent pas être retournés, car ils font partie de la catégorie des produits d'hygiène et ne sont donc pas échangeables.

Mais le fait que les Buds soient insérés si profondément dans les oreilles a aussi des avantages. Pour une fois, on n'a pas l'impression d'avoir une antenne qui dépasse de l'oreille quand on écoute de la musique. Ces écouteurs intra-auriculaires se portent facilement sous les casquettes, les chapeaux ou les casques.

Les petits Buds dépassent à peine des oreilles.
Les petits Buds dépassent à peine des oreilles.

Comme ils sont placés au fond de l'oreille, j'étais persuadée qu'ils étaient très étanches et qu'ils supprimaient donc déjà passivement le bruit. Après une minute avec les Buds dans les oreilles, je dois admettre que je me suis trompée. Les Buds sont ouverts et il n'y a pas de réduction passive du bruit.

Ils me rappellent les Freebuds d'Huawei. C'était exactement la même chose. Dommage que Samsung n'ait pas tiré de leçons des erreurs d'Huawei.

ANC : à peine existant

Si l'étanchéité passive n'est pas bonne, il faut un bon système actif de suppression du bruit. Malheureusement, les Buds Live n'en sont pas équipés. Les haricots sont uniquement capables de filtrer un peu les basses fréquences. Cela signifie que vous entendez moins le bruit des roues du train. Mais c'est là tout ce qu'il en est de la suppression du bruit. Sinon, tout passe et se mélange avec la musique. Je n'ai même jamais essayé d'écouter un podcast dans le train.

En termes de réduction active du bruit, les Buds ne sont donc en rien comparables aux écouteurs WF-1000XM3 et Airpods Pro de Sony, qui, bien que petits, réduisent activement une partie du bruit.

Mais Samsung a copié un vieux truc psycho-acoustique d'Apple et l'a intégré dans les Buds : un son est émis lorsqu'on active la suppression du bruit. Comme ce son est fort et qu'il redevient silencieux par la suite, vous avez l'impression que le silence qui s'ensuit est dû à la suppression du bruit. Mais ce n'est pas le cas.

Les Buds couvrent à peine les bruits extérieurs, je me dis qu'ils sont donc idéaux pour faire du vélo. Après tout, ils tiennent sous le casque. Je pensais qu'avec eux, j'entendrais tout et je ne me ferais pas surprendre par un tram venant de derrière. Mais que nenni, j'ai vite oublié mon idée. Si vous vous déplacez plus vite que le rythme de la marche, le bruit du vent couvre presque tout. Je n'entends donc pas ma musique et encore moins la circulation routière. Et ce, peut importe que la suppression du bruit soit activée ou désactivée.

*«Je cherche des écouteurs pour faire du vélo»** – légal, interdit ou juste idiot?
En coulisseAudio & Home cinéma

«Je cherche des écouteurs pour faire du vélo» – légal, interdit ou juste idiot?

Son : pourrait être meilleur

Comme les Buds sont bon marché par rapport aux autres écouteurs True Wireless, je m'attendais à un son moins bon. Mais même en ayant de faibles exigences, le son ne me plaît pas du tout. Pour moi, les aigus ne sont pas assez prononcés. On dirait qu'ils étouffent misérablement dans les Buds. Les médiums me manquent aussi. Les voix, le piano et la guitare ne sont pas mis en valeur. Les basses sont assez présentes, mais quelque chose me dérange. J'ai l'impression que ça sonne faux.

Pour ce qui est du son, je trouve que les Buds Live sont comparables aux Huawei Freebuds 3. Les Buds ne peuvent de loin pas rivaliser avec des écouteurs plus chers comme les Libratone Track Air+.

Mais les Buds ont un avantage : je n'entends jamais mes pas quand je marche. Je n'ai pas ce problème non plus quand je fais du jogging.

aucune information disponible sur cette image

Commandes inconstantes

Mais ce qui est très embêtant quand on fait du jogging ou de la marche, c'est de commander les écouteurs. Ils réagissent des fois comme ça, et des fois comme ça. Si vous tapez un peu trop fort, les Buds vont sauter sept chansons, revenir au début ou tout simplement éteindre la musique. Taper de façon à ce que les Buds n'avancent que d'une seule chanson est plutôt difficile : j'y arrive dans 50 % des cas à la fin du test.

Les Buds répondent aux ordres dès qu'on les frôle. Cela signifie que quelque chose se passe généralement dès que vous placez les Buds dans les oreilles. Lorsque vous les enlevez et les rangez, il y a encore autre chose qui s'active.

aucune information disponible sur cette image

Les commandes sont peut-être si nerveuses parce qu'il est possible d'en personnaliser plusieurs depuis l'appli. Vous pouvez par exemple choisir de contrôler vous-même le volume sur les Buds. Pour ce faire, il suffit d'appuyer longuement sur l'oreillette. Mais si vous ne le faites pas aussi longtemps que Samsung le souhaite, le volume ne change pas, la musique s'arrête tout simplement.

Qualité téléphonique, connexion et appli : tout va bien

Contrairement aux attentes, la qualité téléphonique des Buds est bonne. Mon amie me comprend bien, même quand le train est plein et qu'elle porte un masque. Et je l'entends bien aussi. De part et d'autre de la connexion, il n'y a pas d'interruption ni de bruit de fond. Pour un haricot placé si profond dans l'oreille, le petit microphone fonctionne bien.

La connexion des Buds semble stable grâce au Bluetooth 5.0 LE. Ce n'est que lorsque je marche sous les lignes de tram que la musique s'arrête parfois, et la connexion est complètement interrompue dans certains cas. Mais dans le tram lui-même, je n'ai jamais rencontré ce problème et la liaison reste stable dans le train.

Sennheiser Momentum True Wireless – der *nervigste Kopfhörer der Welt**
MeinungAudio + Heimkino

Sennheiser Momentum True Wireless – der nervigste Kopfhörer der Welt

Dès que vous ouvrez le couvercle des Buds Live, ils se connectent rapidement et de manière fiable à votre téléphone portable. Malheureusement, seuls les codecs Bluetooth AAC et le codec standard SBC sont inclus. Samsung ne fournit pas les codecs AptX pour les téléphones Android, mais seulement le codec AAC pour les appareils iOS. La plupart des nouveaux téléphones Android peuvent certes facilement passer en mode AAC, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi ils n'installent pas le codec pour Android. De plus en plus de fabricants, qui ciblent en fait le groupe Android, n'incluent pas de codec AptX ; soi-disant une mesure d'économie des fabricants.

Malheureusement, les Buds Live ne sont pas dotés de la technologie multipoint. Bien que très peu de véritables écouteurs True Wireless puissent le faire, ce serait bien de ne pas avoir à changer de connexion manuellement chaque fois que vous voulez écouter quelque chose qui est sur votre ordinateur portable avec les Buds. Les écouteurs peuvent en revanche être utilisés individuellement. Mais l'autre Bud doit être dans la boîte. Si ce n'est pas le cas, il s'allume toujours tout seul, sans parler du risque de le perdre.

Comme tous les wearables de Samsung, les Buds fonctionnent avec l'appli Galaxy Wear, où vous devez d'abord télécharger séparément le plug-in pour les Buds Live. L'appli est également disponible pour iOS.

Elle dispose d'un égaliseur avec six préréglages. Génial, mais ce n'est pas grâce à eux que j'arrive à obtenir le son que j'aimerais avoir des Buds. Je trouve par contre pratique le fait de pouvoir faire biper les Buds lorsqu'on les perd. Cela dit, ça ne fonctionne que s'ils sont toujours à portée du Bluetooth. L'appli peut également être utilisée pour définir l'affectation du contrôleur ou pour les éteindre complètement.

aucune information disponible sur cette image

Batterie et charge sans fil

Samsung spécifie une autonomie de six heures pour les Buds Live. J'y arrive facilement, même avec la suppression du bruit activée. Ce qui m'énerve, c'est qu'une oreillette soit souvent déchargée avant l'autre. À cause de la décharge inégale, l'un de mes Buds est éteint alors que l'autre a encore 20 % de batterie. Heureusement, leur étui a très bien été conçu pour ça : il permet de recharger les Buds trois fois environ.

Ce qui me dérange un peu, c'est que lorsque vous ne mettez pas les Buds dans le boîtier, ils ne s'éteignent parfois pas tout seuls. Et la batterie est généralement vide lorsqu'on veut les utiliser ensuite. Le fait de pouvoir charger les Buds sans fil est également très pratique.

aucune information disponible sur cette image

Conclusion : okay, mais n'en attendez pas trop

Avec les Buds, Samsung a révolutionné la forme des écouteurs. L'idée de base me plaît. La forme des Buds présente de nombreux avantages : les écouteurs ne dépassent pas des oreilles, mais s'enfoncent profondément et sont confortables. Néanmoins, je trouve que le résultat n'est qu'à moitié réussi. Le mauvais son, les commandes capricieuses et la mauvaise suppression active et passive du bruit l'emportent sur le plaisir procuré par cette forme innovante d'écouteurs.

Je ne comprends pas pourquoi Samsung n'a pas tiré de leçons des erreurs des autres fabricants et n'a pas lancé d'écouteurs avec un design fermé sur le marché. Si Samsung avait fixé de petits bouchons en silicone à l'avant des Buds, la plupart des problèmes auraient été résolus. Ils s'adapteraient à toutes les oreilles des utilisateurs et seraient au moins dotés d'un système de suppression passive du bruit.

Si je devais acheter de nouveaux écouteurs maintenant, je choisirais les Galaxy Buds+. Grâce à leurs bouchons en silicone, ils sont très confortables, bien étanches et s'enfoncent aussi profondément dans l'oreille. Et leur son me plaît aussi beaucoup plus.

Les Buds Live ne sont pas complètement ratés, mais il ne faut pas s'attendre à grand-chose si ce n'est à une forme innovante.

Cet article plaît à 30 personne(s)


Livia Gamper
Livia Gamper

Junior Editor, Zurich

Faire des expériences et découvrir de nouvelles choses font partie de mes passions. Tout ne fonctionne pas toujours comme prévu et il arrive quelquefois que quelque chose se casse. Sinon, je suis accro aux séries et je ne peux plus me passer de Netflix. En été, on me trouve le plus souvent dehors au soleil – au bord du lac ou à un festival de musique.

Audio & Home cinéma

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Smartphone

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser