Test de produit

De l'eau, un wok et une machine sous vide : voici mes trois tests de l'été

Vous ne partez pas cet été ? Aucun problème : avec ces trois appareils, les vacances s'invitent à la maison. Aujourd'hui, je teste un gazéificateur, un wok pour induction et une machine sous vide.

Voici donc mon programme de vacances : d'abord mettre le riz de la veille sous vide, puis le transformer en riz frit dans un wok, et accompagner mon festin d'une eau pétillante de ma propre production dans un verre highball. Assis sur une caisse de bière transformée en tabouret, j'ai l'impression d'être à un stand de nourriture sous une ligne de chemin de fer à Tokyo. En plus, je m'apprête à réunir en un seul article trois produits que je voulais tester depuis longtemps. Malin !

Le gazéificateur d'Aarke

Si vous avez déjà bu de l'eau gazeuse à l'étranger, ça ne vous aura pas échappé : l'eau suisse n'est pas assez gazeuse. Même l'eau dite « pétillante » est, au mieux, aussi excitante qu'un tournoi de jass dans une maison de retraite. On atteint le summum de l'insipidité avec les eaux dites « légères » et qui sont aussi peu gazeuses qu'une bière restée ouverte trois jours au réfrigérateur. À l'étranger, le gaz carbonique vous brûle presque la gorge et la première gorgée remonte avant même que la seconde n'atteigne l'estomac. Ça, c'est de l'eau gazeuse. Pour me sentir en vacances, j'ajoute donc moi-même du gaz carbonique à mon eau en utilisant le Carbonator d'Aarke. Le premier appareil à tester avait d'ailleurs un défaut de production et produisait du gaz carbonique en continu.

Les résultats de mon premier test.
Les résultats de mon premier test.

Le deuxième appareil fonctionne parfaitement. On visse la cartouche de gaz à l'arrière, la bouteille d'eau à l'avant, on actionne le levier à quelques reprises, et l'eau gazeuse est prête.

Pour une boisson estivale et rafraîchissante, versez dans un grand verre deux doigts de [Shōchū] (https://fr.wikipedia.org/wiki/Shōchū_(boisson)) et quelques gouttes de jus de citron. Complétez avec de la glace et de l'eau gazeuse, et c'est prêt.

Wok à induction Electrolux

Restons en Asie avec le wok. Très peu d'entre eux peuvent être utilisés sur une cuisinière normale en vitrocéramique ou à induction classique. Ce n'est pas étonnant, car les ustensiles de cuisine originaires d'Extrême-Orient sont fait pour être utilisés sur une flamme très chaude et non une cuisinière en vitrocéramique tiède. En outre, la forme de la plupart des woks pour cuisinières (à fond plat et non arrondi) n'est pas la bonne. Electrolux vient de lancer un wok pour l'induction, que j'ai d'abord diabolisé avant de comprendre la technique.

La poêle et son support métallique se posent sur la plaque à induction qui chauffe par le bas. Les côtés du wok ne chauffent donc pas vraiment, ce qui est pourtant le but recherché. Tous les côtés du wok doivent être bien chauds pour faire chauffer des légumes, du riz ou des nouilles en les remuant constamment et en les brûlant légèrement, ce qui leur donne ce goût caractéristique. Les premiers résultats obtenus avec le wok d'Electrolux sont décevants. Mon riz frit a complètement brûlé au fond du wok et est resté presque froid sur les côtés. Mais il s'avère que c'était de ma faute. J'ai trop peu remué le riz et en utilisant une pauvre louche en bois. Ce n'est qu'en sortant l'artillerie lourde que j'ai pu obtenir des résultats intéressants.

Mon écumoire m'a permis de réussir mon riz au wok.
Mon écumoire m'a permis de réussir mon riz au wok.

Si vous aimez garder vos ustensiles de cuisine impeccables et bien brillants, ce wok n'est pas pour vous. Dès la première utilisation, des taches indélébiles sont apparues. Personnellement, ça ne me dérange pas du tout. Au contraire, j'apprécie l'aspect usé du wok.

Appareil de mise sous vide de Zwilling

Vous vous demandez peut-être quel est le rapport entre un appareil de mise sous vide et les vacances ? Cet appareil de Zwilling permet de mettre sous vide aussi bien les sacs à vide avec valve disponibles en kit que les boîtes en plastique ou en verre avec valve dans le couvercle. Vous pouvez ainsi conserver la fraîcheur des aliments emportés lors des voyages en famille en voiture ou en train. Comme le stick de mise sous vide n'est pas plus grand qu'un mixeur plongeant, on peut facilement l'emporter en vacances. Mon cher collègue Martin Rupf en serait certainement ravi.

  • En coulisse

    Dix conseils pour charger sa voiture en toute tranquillité

    par Martin Rupf

Pour mes vacances à la maison, j'ai besoin de récipients sous vide pour les restes de nourriture (par exemple le riz cuit qui deviendra du riz frit le lendemain) et de sacs sous vide pour les légumes ou les fruits entamés (pour accentuer l'impression de vacances, je recommande les fruits tropicaux), qui resteront ainsi frais plus longtemps. Tout fonctionne comme prévu. Un des sacs a pris des couleurs à cause du goulasch congelé, à part ça il n'y a rien à redire sur les récipients. Le fonctionnement est très simple : mettre les aliments dans la boîte ou le sac, placer le stick de mise sous vide sur la valve et aspirer l'air. Les sacs ont une fermeture zip, les boîtes une valve en caoutchouc qui permet de faire rentrer l'air à l'ouverture.

Le stick de mise sous vide dispose d'une batterie. Lorsqu'elle est vide, il faut la recharger sur le couvercle et donc interrompre la mise sous vide. Je trouve ça franchement incompréhensible. En outre, le stick possède toujours un port micro USB et non pas USB C. Le micro USB a été remplacé par l'USB C sur les téléphones portables il y a quatre ans déjà. En 2022, cela devrait également être le cas pour les appareils de cuisine.

L'appli de Zwilling ne me fait ni chaud ni froid. Elle permet de scanner un code QR sur mon sac sous vide et étiqueter virtuellement ma saucisse congelée, y compris sa date de péremption. On résout ainsi un problème qui n'en est pas un, car le stylo et le ruban adhésif sont plus efficaces, plus simples et analogiques.

Quel sera votre compagnon de cuisine cet été ?

Mes trois coups de cœur pour la cuisine asiatique vous ont inspiré ? Dites-moi avec quels appareils vous comptez transformer votre cuisine en une oasis estivale.

Cet article plaît à 12 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Lorsque j’ai quitté le cocon familial il y a plus de 15 ans, je n’ai pas eu d’autre choix que de me mettre à cuisiner pour moi. Cela dit, il ne m’aura pas fallu longtemps avant que cette nécessité devienne une vertu. Depuis, dégainer la cuillère en bois fait partie intégrante de mon quotidien. Je suis un vrai gastronome et dévore tout, du sandwich sur le pouce au plat digne d’un restaurant étoilé. Seul bémol: je mange beaucoup trop vite. 


Tout pour la maison
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

1 commentaire

Avatar