Guide

3 raisons pour lesquelles vous devriez toujours laver vos nouveaux vêtements

Laura Scholz
24.06.2022
Traduction: Anne Chapuis

Même si cela n'est pas très motivant : s'il vous plaît, lavez les vêtements que vous achetez avant de les porter ; peu importe qu'il s'agisse de vêtements neufs ou d'occasion. Je vous explique pourquoi.

Se réjouir est une joie en soi. Mais lorsqu'il s'agit de porter de nouvelles pièces achetées, c'est souvent l'impatience qui l'emporte. Il semble impossible d'attendre ne serait-ce qu'un jour de plus pour porter cette trouvaille. Sortir le vêtement du sac (ou, de préférence, le porter directement depuis la cabine d'essayage), le mettre et hop, c'est parti. Plus vite nous pouvons présenter notre découverte au monde, mieux nous nous portons. Pardonnez-moi si je dois élever la voix, mais : ne refaites plus jamais ça !

Lorsqu'il s'agit de textiles neufs achetés, je ne connais pas de pitié. Je ressens immédiatement le besoin de tirer les oreilles de ces personnes et de les ramener à la raison. Pour ce faire, j'ai trois bonnes raisons.

Raison 1 : produits chimiques

​​Que ce soit dans un magasin ou via une boutique en ligne : les vêtements censés nous inciter à l'achat doivent être aussi doux, infroissables, robustes, propres en surface, riches en couleurs et – euh, oui, s'il vous plaît – exempts de bestioles. Ce qui semble évident et complètement naturel en théorie ne peut toutefois être réalisé dans la pratique qu'à l'aide d'adoucissants, de colorants synthétiques, d'insecticides et d'autres produits chimiques. On y retrouve des termes comme formaldéhyde, chlore, fluor et phtalate, dont la seule lecture provoque chez moi des démangeaisons. Les allergies de contact et les irritations sont quasiment inévitables, surtout pour les peaux sensibles. Même les détergents agressifs utilisés pour traiter les textiles au cours de leur production peuvent encore laisser des résidus sur les vêtements que vous achetez.

Raison 2 : germes, sueur et bactéries

À vos yeux, le haut, le pantalon ou le pull tout juste sorti du rayon semble peut-être neuf. Retour à la réalité : combien de fois pensez-vous que le vêtement a été touché, retiré du cintre, essayé, peut-être même porté et rendu dans le magasin ? Sans parler de toutes les mains par lesquelles il est passé dans l'usine de production avant d'arriver à sa destination finale, votre boutique préférée. Quoi qu'il en soit, aucun vêtement n'est intact lorsque vous l'achetez en magasin ou que vous le recevez devant la porte de votre appartement dans un emballage pratique.

Raison 3 : colorants

Vous est-il déjà arrivé de vous asseoir sur un coussin clair avec un nouveau jean et de laisser une empreinte colorée embarrassante ? Exactement. Il serait donc logique qu'il déteigne aussi vers l'intérieur, c'est-à-dire sur votre peau, non ? Nos textiles (les foncés encore plus que les clairs en général) sont pleins de colorants. Et la fameuse indication sur l'étiquette, « laver avec des couleurs similaires » n'est pas le fruit du hasard. Les colorants en question sont libérés en permanence, surtout au début, c'est-à-dire avant et pendant les premiers lavages. Rendez-vous donc service et réduisez au minimum le transfert sur votre peau en lavant vos vêtements avant de les porter.

Peut-être qu'un peu de patience et d'anticipation sont finalement plus agréables que des actions impulsives et un port à la hâte ? Personnellement, j'applique la règle d'or : laver d'abord, porter ensuite. Et ce, sans exception.

Photo d'en-tête : Ron Lach via Pexels

Cet article plaît à 93 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Toujours prêts pour de bons hits, des trips encore meilleurs et des boissons qui claquent.


Mode
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

21 commentaires

Avatar