Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
Manger + boireSavoir-faire 214

10 astuces pour la cuisine que vous regretterez de ne pas avoir connues plus tôt

Comment peler une orange, sans repeindre vos murs et risquer de perdre la vue? Comment séparer le blanc du jaune? Comment ouvrir une bouteille sans bouchon à vis? Trouvez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Ce sont les petites choses de la vie qui nous emplissent de joie. Malheureusement, ce sont aussi ces petites choses qui nous font tourner en bourrique – chez moi tout du moins. La cuisine devient un véritable champ de bataille: par exemple, je pleure quand je coupe des oignons, eh oui j’ai pitié de ces pauvres plantes... Ça m’a pris une éternité de comprendre comment séparer le blanc du jaune. Si j’en avais eu connaissance avant, ces astuces m’auraient épargné bien des efforts inutiles.

Shake it off

Mon collègue Philipp Rüegg m’a expliqué avec fierté qu’il avait trouvé la méthode ultime pour peler l’ail. Naturellement, il fallait que je creuse le sujet. Comme le montre la vidéo ci-dessus, sa technique ne fonctionne que moyennement: il s’agit de mettre l’ail dans un saladier, recouvrir d’un autre saladier et secouer énergiquement. Écraser la gousse avec le plat du couteau est une technique plus efficace – quelques gousses sont certes légèrement déformées, mais cela permet de les peler en un clin d’œil.

Bien emballé

Pas moyen de mettre la main sur vos sachets (plus ou moins) sous vide? Il va falloir aller en acheter… Ou peut-être avez-vous des clips à la maison pour fermer tout ce qui doit l’être? Ça non plus? Votre dernier espoir: un couteau et un briquet. Chauffez la lame avec le briquet puis faites la glisser sur le sac en plastique pour sceller et couper en même temps – et voilà, rien de bien compliqué!

Beauté intérieure

Vous aimez les fraises. Bien mûres et rouges, c’est un délice. En été, on la trouve sur tous les étals – c’est le dessert parfait, frais et sain. Si seulement, il n’y avait pas cette ridicule queue verte impossible à retirer d’un seul coup. Il reste toujours un petit bout qui n’a pas voulu venir avec le reste. Certes, ça se mange, personne n’en est encore mort. Mais supposons que vous voulez l’enlever, il vous suffit de prendre une paille de petit diamètre et de l’enfoncer du bas vers le haut de la fraise pour faire sortir toute la queue.

Sac de nœuds

Ils nous sont devenus moins familiers depuis qu’ils coûtent cinq centimes à la Coop et à la Migros, mais il arrive encore qu’on en reçoive un ici ou là. Vous mettez vos courses dedans puis, naturellement, vous fermez le sac pour éviter de perdre quelque chose en route. Une fois à la maison, il faut ranger les courses, mais vous voulez éviter de déchirer le sac. Vous l’avez payé après tout! Malheureusement, c’est presque mission impossible... Voici une technique qui va vous simplifier la vie: roulez un bout sur lui-même et poussez-le vers l’intérieur du noeud. Et voilà, vous pouvez réutiliser le sac.

Sur le fil du rasoir

Les mauvais couteaux devraient être interdits de séjour dans nos cuisines. Tout comme ceux qui ne coupent plus. Ils sont tout juste bons à mettre à la poubelle. Qui a de quoi aiguiser ses couteaux à la maison? Pas moi en tout cas. En revanche, tout le monde a des tasses et des assiettes dans ses placards.

Vers l’infini et au-delà

Certains fruits doivent être mangés le jour même. D’autres se conservent mieux comme les bananes. Elles se gardent quelques jours. Vous voulez les conserver plus longtemps? Essayez d’enrouler leur queue dans du papier aluminium, vous verrez, vous pourrez la garder deux fois plus longtemps!

Message in a bottle

On marche sur des oeufs… Séparer le blanc du jaune, voilà un sujet délicat. C’est pourtant écrit dans la recette, on n’a besoin que des jaunes. Comment s’en sortir sans faire d’omelette? Vous pouvez bien sûr tenter de transvaser le jaune entre les deux demi-coquilles pour vous débarrasser du blanc, mais ça prend du temps et le résultat est rarement satisfaisant. J’ai une méthode bien plus simple pour vous: munissez-vous d’une bouteille en PET, écrasez-la, posez le goulot sur le jaune et relâchez la pression sur la bouteille. Le jaune est aspiré dans la bouteille et il vous suffit alors de la presser légèrement pour le faire sortir.

Avoir la peau dure

Je ne mange pas beaucoup d’oranges, mais j’aime bien en manger de temps à autre – surtout en été, c’est très rafraîchissant. Je n’aime pas vraiment le jus d’orange, surtout quand il atterrit sur mon t-shirt ou dans mes yeux. Voici une technique qui vous permettra de déguster vos oranges sans vous faire éclabousser: coupez la peau au milieu de l’orange en faisant le tour, munissez-vous d’une cuillère et glissez-là sous la peau toujours en faisant le tour de l’orange. Vous n’avez plus qu’à retirer la peau pour déguster l’orange.

Système D

Vous avez soif, la bière est fraîche et le match a commencé – pas le temps de se lever pour attraper un décapsuleur et le rebord de la table en bois vous est trop cher. Vous allez vraiment devoir regarder cette bouillie insipide entre la France et le Danemark sans bière? Non, il y a une solution. La facture Billag – que vous auriez dû régler depuis longtemps déjà – traîne toujours sur la table du salon. Pliez-la autant de fois que vous pouvez, coincez votre pliage sous la capsule, tenez-le d’une main et prenez la bouteille dans l’autre main puis faites levier. Selon la résistance de la capsule, vous ouvrirez vos bouteilles sans plus de difficultés qu’un décapsuleur classique. Santé!

Garder son sang-froid

J’aime la raclette. J’aime les cornichons. Mais je déteste les bocaux dans lesquels ils sont vendus. La première fois j’arrive à les ouvrir sans problème, mais si je ne finis pas le bocal du premier coup, il reste généralement un résidu collant sur le bord qui empêche d’ouvrir le bocal à nouveau. Il m’est déjà arrivé plusieurs fois d’être sur le point de capituler et de laisser tomber le bocal pour le briser et récupérer l’or vert. Cette époque est révolue maintenant que j’ai découvert cette astuce: remplissez un bol d’eau chaude et laissez le bocal tremper, tête à l’envers pendant environ une minute – ouvrir le bocal est maintenant un jeu d’enfant!

Rira bien qui rira le dernier

Vous avez une meilleure solution? Challenge accepted! Prouvez-le et donnez vos astuces pour la cuisine dans les commentaires ou postez un lien vidéo.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

<strong>Besoin d’un rafraîchissement?</strong> Voici les meilleurs moyens de les servir.
IntérieurPrésentation de produit

Besoin d’un rafraîchissement? Voici les meilleurs moyens de les servir.

Les sept meilleures <strong>sorbetières à l’essai</strong>
Guide d’achat

Les sept meilleures sorbetières à l’essai

User
Quand je ne suis pas en train de me bourrer de sucreries, vous me trouverez dans un gymnase: je suis joueur et entraîneur passionné d’unihockey. Quand il fait mauvais, je bidouille mon PC assemblé par mes soins, des robots et autres jouets électriques. La musique m’accompagne de partout. Et, en tant qu'amateur de bonne chair, j’essaie souvent de nouvelles recettes. Les voyages exotiques, les sorties VTT en montagne et les sessions de ski de fond intenses font aussi partie de mes loisirs.

Commentaires 2

3000 / 3000 caractères

User Anonymous

Das wichtigste zum Schluss: Wie kriegt man Bier am schnellsten kalt? Einfach in die Gefriertruhe schmeissen ist nicht effektiv genug. Nasses Haushaltspapier um die Flasche wickeln und dann erst in den Eisschrank. Habe es selber schon getestet und 2 Getränke gegeneinander antreten lassen.

29.06.2018
User tschumpel

Du kaufst eine Packung Spaghetti und regst dich darüber auf, dass die Folie beim Öffnen der Länge nach reisst? Die Packung samt Inhalt vertikal auf eine ebene Fläche schlagen und du hast eine perfekt geöffnete Verpackung und bist erst noch der Star in der Küche ;)

30.06.2018