En coulisse

Vocabulaire mode : qu’est-ce que la haute couture et le prêt-à-porter ?

Laura Scholz
11.10.2022
Traduction: Anne Chapuis

L'un est en quelque sorte extravagant et pas vraiment adapté au quotidien, l'autre est tendance et souvent rapidement en rupture de stock. Voici les petits détails qui font la différence entre les collections de haute couture et les collections de prêt-à-porter.

Deux fois par an, New York, Milan, Copenhague et Paris sont placés sous le signe de la mode : c'est la Fashion Week. Soit pour les saisons automne et hiver, soit pour le printemps et l'été à venir. C’est logique, mais : pourquoi cette différenciation spéciale pour Paris ? En effet, la ville des bords de Seine est la seule des métropoles à faire une distinction supplémentaire entre « prêt-à-porter » et « haute couture ». Pourquoi il en est ainsi et où se trouve la différence ?

Le prêt-à-porter

... est vite expliqué. Comme son nom l’indique, il est prêt à être porté. Les collections sont fabriquées dans les tailles de confection habituelles et standardisées ; pour le grand public en somme. Ou plutôt ceux qui peuvent et veulent s'offrir des marques comme Saint Laurent, Loewe ou Jil Sander.

Jil Sander printemps/été '23 via Spotlight
Jil Sander printemps/été '23 via Spotlight

Ce qui vous est présenté sur le podium se retrouve exactement dans les magasins, en ligne et hors ligne. Vous pouvez commandes les pièces ou aller les acheter, espérer qu’elles vous iront et ressembler ensuite à toutes les autres personnes qui se sont offert les mêmes articles. Il en va tout autrement pour la haute couture.

Haute Couture

La haute couture décrit exclusivement des pièces sur mesure et faites à la main pour une clientèle de choix (et riche). La rapidité et la consommation irréfléchie sont ici des mots étrangers. Au lieu de cela, les perles sont placées avec précision à la main, les tissus sont tissés selon une tradition séculaire et chaque pièce est faite sur mesure aux dimensions de la cliente ou du client. Croiser quelqu’un portant la même robe lors de votre prochaine soirée cocktail est donc exclu.

Schiaparelli Haute Couture Automne/Hiver '22 via Spotlight
Schiaparelli Haute Couture Automne/Hiver '22 via Spotlight

Ce qui est intéressant dans la haute couture est que son exclusivité ne se réfère pas seulement au cercle restreint d'une clientèle financièrement aisée. Les maisons de mode elles-mêmes, qui souhaitent se parer officiellement du qualificatif « haute couture », doivent remplir un certain nombre de critères. Ces derniers sont fixés par la « Chambre Syndicale de la Haute Couture », une institution qui a été fondée à Paris en 1868. Les marques doivent par exemple avoir leur siège social à Paris et y employer un minimum de 15 personnes. Elles doivent présenter chaque saison une collection d'au moins 35 pièces et s’engager en outre à recevoir leurs clientes et clients dans leur atelier pour des essayages, afin de pouvoir réellement créer des pièces uniques sur mesure.

Et si une marque rêve de rejoindre le cercle illustre ? Il lui faut d'abord recevoir une recommandation de l'une des (actuellement 45) « Maisons de Couture » déjà reconnue. Pour n’en nommer que quelques-unes :

  • Alexandre Vauthier
  • Balenciaga
  • Chanel
  • Christian Dior
  • Ellie Saab
  • Giambattista Valli
  • Schiaparelli
  • Valentino

Dans la série « vocabulaire mode », j'essaie régulièrement de faire la lumière sur différents termes. Si vous aussi, vous vous sentez parfois perdu avec des termes de la mode, je peux certainement vous aider ; dites-m’en plus dans les commentaires.

Photo d'en-tête : Schiaparelli Haute Couture Automne/Hiver '22 via Spotlight

Cet article plaît à 11 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Toujours prêts pour de bons hits, des trips encore meilleurs et des boissons qui claquent.


Mode
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

Commentaire(s)

Avatar