Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
SportVéloNouveautés & tendances 2350

Un futur sans chaîne pour le vélo?

Beaucoup veulent littéralement réinventer la roue. CeramicSpeed est en train de révolutionner l’entraînement du vélo. 21 roulements à billes et un arbre de transmission remplacent la chaîne ou la courroie. C’est nouveau et vraiment très intéressant.

Un vélo est composé d’un cadre, de deux roues et d’un type de chaîne. C’est un principe qui a fait ses preuves depuis plusieurs centaines d’années et n’a pas été remis en cause. Et pour quoi faire? Ça marche très bien après tout. Bien sûr, il y a toujours eu des expériences et des améliorations comme les plateaux ovales ou l’utilisation de courroie à la place de la chaîne – mais le principe de base de l’entraînement n’a jamais été touché. Personne n’y a trouvé une nécessité. Il est donc d’autant plus impressionnant de voir quelqu’un repenser entièrement le tout. C’est exactement ce qu’ont fait les spécialistes danois des roulements à billes, CeramicSpeed. Avec leur système «Driven» mis sur le devant de la scène à l’Eurobike, ils ont remporté un prix.

<strong>Eurobike 2018</strong>: cinq coups de cœur
VéloNouveautés & tendances

Eurobike 2018: cinq coups de cœur

Arbre de transmission avec roulements à billes: le système «Driven» adopte une toute nouvelle approche.

Voilà comment fonctionne le concept

Leur prototype n’est pas équipé d’une chaîne, mais d’un arbre de transmission qui relie le plateau avant aux pignons arrière. La transmission de la force est assurée par 21 roulements à billes en céramique et, avec un rendement de 99 pour cent, devrait même évincer l’entraînement par chaîne le plus efficace. C'est possible, car les roulements à billes, comparés à une chaîne, ne créent presque pas de frottements. Pour atteindre la valeur magique de 99 pour cent – parfaite pour la commercialisation – il vous faut tout de même monter dans les watts et pédaler comme un cycliste professionnel.

Le rendement du Driven (vert) est bien supérieur à celui de l’entraînement par chaîne du Dura Ace (bleu).

Changement de vitesse électronique

Le vélo est certes dépourvu de dérailleur, mais un moteur électrique dans le bras de transmission devrait faire passer les roulements à billes entre les différents pignons. Même si le processus de développement est encore en cours, il est clair que l’électrotechnique est une partie intégrante du vélo. Si vous aimez le fait que votre vélo soit entièrement mécanique et qu’en cas de problème vous pouvez vous-même mettre la main à la pâte, il se peut que vous fassiez la grimace. Certes, «Driven» demande peu d'entretien, mais chaque nouvelle technologie a ses problèmes de démarrage. À l’avant, seul un plateau peut actuellement être installé, mais, à l’arrière, comme les pignons sont tous placés dans le même axe, 13 vitesses ou plus sont disponibles avec le système. Cela ne crée pas d’angle défavorable comme pour les cassettes de pignons à entraînement par chaîne.

La patte arrière du cadre est plus haute pour laisser de la place à l’arbre de transmission.
Comme une capsule: les dents sont repliées vers l’intérieur, où elles s’emboîtent dans les roulements à billes.

Un futur qui a du potentiel

Récemment, le designer Gianluca Gimini m’a parlé de son projet Velocipedia et m’a expliqué que, quand on leur demandait de dessiner un vélo, de nombreuses personnes oubliaient la chaîne ou la dessinaient de manière fausse. Peut-être sont-ils tous des visionnaires. En effet, les développeurs de CeramicSpeed ont prouvé qu’il était possible de repenser l’entraînement d’un vélo et que le système fonctionne.

Naturellement, l’invention resterait d’abord dans le secteur haut de gamme et professionnel. Les traditionalistes des associations cyclistes devraient cependant repenser leurs règlements. Le système a aussi un très gros potentiel du côté des vélos électriques. L’entraînement du vélo pourrait être plus efficace, plus léger et demanderait moins d’entretien. Mais pas avant quelques années. Qui sait: peut-être qu’un jour le système remplacera vraiment la chaîne. On dit que les grands noms du secteur ont examiné le vélo de très près à l’Eurobike.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

<strong>Eurobike 2018</strong>: cinq coups de cœur
VéloNouveautés & tendances

Eurobike 2018: cinq coups de cœur

<strong>Projet Velocipedia:</strong> les plus beaux vélos jamais construits
VéloNouveautés & tendances

Projet Velocipedia: les plus beaux vélos jamais construits

<strong>Une affaire de sueur</strong>: votre vélo de course
OutdoorPrésentation de produit

Une affaire de sueur: votre vélo de course

User
Le bonheur est éphémère, je reste donc toujours en mouvement. Sur mon vélo, sur une balle (peu importe la taille ou la couleur) et surtout dans tout ce qui peut sortir de l'imagination débordante de mes deux enfants. J'aime suivre mon instinct joueur et laisser place au hasard.Si le chemin emprunté est le véritable objectif, autant qu'il soit beau.

Commentaires 23

3000 / 3000 caractères

User macstanislaus

Interessantes Konzept. Aber die ganze Last liegt jeweils nur auf einem Zahn. Ob das lange hält? Vorallem wenn man den Berg rauf strampelt. Bei "normalen" Velos liegt die Kette auf mehreren Zähnen gleichzeitig und selbst diese brechen ab und an ab.

21.07.2018
User leoba

Kardan hat sich bei Reisemotorrädern seit vielen Jahren durchgesetzt - nicht nur bei BMW. Grundsätzlich ein hervoragendes Konzept, aber schwerer als die Kette/Zahnriemen. Dafür wartungsfrei. Beim Motorrad kommt's aber nicht auf ein oder zwei Kilos mehr an - da hat man heute ja über 100 PS.

29.07.2018
User Digitalus

Gewicht spielt überall eine Rolle.Bei Velos,Autos und sicher bei Motorräder.Die Kardanwelle spielt bei BMW Motos immer weniger eine Rolle.Und wartungsfrei ist sie nicht!

13.08.2018
User regena

Also ich weiss nicht, mit einem Kardan alleine kann man die Übersetzung ja nicht ändern...
By the way: An meinem Motorrad läuft seit nunmehr 27 Jahren ein Zahnriemen, ich hab da in der tat noch nie etwas gemacht, auch nicht nachgespannt oder eingestellt... Es kann sein, dass ein Zahnriemen nicht so effizient ist, dauerhaft und wartungsfrei aber allemal!

20.08.2018
Répondre
User xazax

Auch als Otto Normalfahrer sehr spannend, danke für diesen Artikel!

18.07.2018
User shoffmeister

Mich wundert, dass selbst diese Demo-Version aber mal überhaupt nicht schalten kann. Dabei bräuchte man doch "nur" ein pull-pull Kabelsystem, wie bei der Pinion, oder?

(Oh, und Radwechsel = Schaltung neu einstellen; Dreck = zig Kugellager adieu; ...)

Das Bessere ist der Feind des Guten!

23.07.2018
User humpty

Neu??? Hatte bereits vor 10 Jahren mal ein Velo mit Kardanwellenantrieb. Die Marke Biomega stellt schon seit Jahren solche Fahrräder her...Das ganze hat sich aber nie durchgesetzt.

24.07.2018
User Digitalus

So ist es.

13.08.2018
Répondre
User SheiksBeer

Das Konzept kardan ist ja gut. Aber ich möchte das von einem Radprofi bei der Tour de France oder Swiss getestet sehen. Wenn dann mehrere hundert kilo pro Quadratzentimeter Last auf den Zähnen liegen…….

08.08.2018
User webermaster

Ich verstehe nicht, was das mit einer Kardanwelle zu tun hat. Hier handelt es sich doch um eine einfache Welle mit einem Zahnrad vorne und hinten. Das "Kardan" in Kardanwelle bezeichnet doch ein Gelenk, das es hier gar nicht gibt. Oder übersehe ich hier etwas?

10.08.2018
User Digitalus

Wegem Karbonzusatz.

13.08.2018
User Oliver Gramberg

Deutlich keine Kardanwelle. Für mich sind das Winkelgetriebe.

20.08.2018
User Oliver Gramberg

ceramicspeed.com/en/driven/: "Driven uses CeramicSpeed bearings in a pinion style drive shaft system." und auf leo.org "pinion"= u.a. Kegelrad, aber nichts mit Kardan.

20.08.2018
Répondre
User Anonymous

Federung am Hinterrad kannste mit diesem Konzept der Kardanwelle starrer Länge schlicht vergessen. So fixe Kardanwellen erinnern mich technisch an die US-Cars der 50er ;-). Ein sehr exotisches Konzept. Gibt es eigentlich Töffs mit Kardan? Zahnriemen-Töff gibts!

24.07.2018
User technikblog

Klar, von BMW seit Jahrzehnten erfolgreich gebaut und verkauft. Wartungsarm und auch mit Federung gebaut.

24.07.2018
User cschales

Aber ja. Honda, Yamaha, Kawasaki und hatten oder haben Kardanantrieb nicht nur bei fetten Brummern.

Und nicht zuletzt haben die Ural-Modelle Kardanantrieb. Den hatten die Sowjets allerdings von der BMW R 71 Ende der Dreissiger kopiert.

Wird höchste Zeit, dass die Kette verschwindet. Nichts wie Aufwand und Ärger im Vergleich zu Riemenantrieb oder Kardan.

06.08.2018
User Digitalus

Ja? CBR , R1 ,ZX H2 ? MOTO 3,2,GP ? Moto-Cross ? Pflege,nachspannen,keine Billigware und dann geht es.

13.08.2018
User Anonymous

Spielt ja absolut keine Rolle, irgendwo hat da irgendwer nicht gewusst was ne Kardanwelle ist und hat dann auch noch nicht richtig übersetzen können. Jetzt halten das plötzlich alle für eine Kardanwelle. Eigentlich sind das zwei Winkelgetriebe, halt in komischem Design.

06.09.2018
Répondre
User Anonymous

Kann mir bitte jemand erklären wo da die Kardanwelle ist? Ich sehe keine einzige Gelenkwelle in diesem Design. Das sind ganz einfach zwei Winkelgetriebe mit einem leicht fragwürdigen Design.

06.09.2018
User gerardowi

Kardan mit Nuvinci Schaltung .... das wär's

30.07.2018
User zürcher8057

Hät ich mal lieber besser im Französisch Unterricht aufgepasst :(

04.08.2018
User Digitalus

franz,gv

13.08.2018
Répondre
User Anonymous

"Le rendement du Driven (vert) est bien supérieur à celui de l’entraînement par chaîne du Dura Ace (bleu). "
Oui, 1 à 2%... faudrait peut-être pas zoomer comme ca sur les courbes et garder une échelle linéaire de 0 à 100...

14.08.2018