Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Galaxus Logo
Nouveautés & tendances Home cinéma18

Trailer Tuesday : It Chapter Two, Watchmen et Judy Garland

Hilary Swank sur Netflix, le retour du clown démoniaque Pennywise et l'histoire tragique de Judy Garland. Voici les bandes-annonces les plus intéressantes de la semaine.

« Loqueesha » veut choquer et attirer l'attention – il y parvient, mais pour de mauvaises raisons. Le film d'Hilary Swank « I Am Mother » a été présenté au Sundance Film Festival 2019 et ses droits de distribution ont ensuite été vendus à Netflix. La diabolique Pennywise revient dans « It Chapter Two » et Judy Garland obtient enfin la reconnaissance hollywoodienne à laquelle elle aurait eu droit il y a longtemps. Pour terminer : le long métrage de Zack Snyder « Watchmen » trouve une suite – sous forme de série.

Loqueesha

La bande-annonce est horrible, mais on ne peut pas non plus détourner le regard. Voici l'accident de la semaine : « Loqueesha ». C'est l'histoire d'un homme blanc se faisant passer pour un latino noir et utilisant des clichés racistes dans sa propre émission de radio pour le plaisir. Rien dans ce film n'est bien. Surtout pas la bande-annonce. Le scénariste, réalisateur et acteur principal Jeremy Saville aurait, selon une publication anonyme sur Reddit, reconnu le problème et aurait la solution : les scènes, où il parle en tant que Loqueesha, seraient répétées par une femme noire. Cela résoudrait le plus petit problème du film.

Sortie en salle : inconnue, avec un peu de chance, jamais

I am Mother

Une adolescente sans nom (Clara Rugaard) – la première d'une nouvelle génération d'humains élevés par une mère robot « Mother » (Rose Byrne) dans un refuge – rencontre une étrangère (Hilary Swank) qui ne devrait pas être en vie. Car : dans ce futur dystopique, l'humanité s'est éteinte depuis longtemps.

Date de début : 7 juin 2019, Netflix

It Chapter Two

À Derry, dans le Maine, il y a un clown qui ne fait pas rire les enfants, mais les mange. Tous les 27 ans. Dans la deuxième partie de la série « It », près de trois décennies après les événements du premier volet, les enfants du « Losers Club » se réunient – cette fois en tant qu'adultes. Leur objectif : éliminer le mal en personne qui s'est logé dans les égouts.

Sortie en salle : 5 septembre 2019

Judy

Judy Garland (Renée Zellweger) est l'une des plus grandes stars jamais vues à Hollywood. Elle est devenue célèbre avec le musical de 1939 « The Wizard of Oz » en jouant Dorothy. C'est là que Judy a chanté la version originale de « Somewhere Over the Rainbow » à 16 ans. Mais Hollywood est impitoyable et la fin de l'histoire de Judy Garland est tragique.

Sortie en salle : automne 2019

Watchmen

Tick tack. L'adaptation de HBO la BD « Watchmen » arrive. La série commence environ 30 ans après la fin sombre de la version cinématographique de Zack Snyder et joue donc dans le présent. Tout comme le modèle de bande dessinée d'Alan Moore, la série est influencée par des événements et des personnages politiques réels, mais montre une réalité légèrement différente dans laquelle de puissants superhéros tirent les ficelles – pas toujours pour le meilleur.

Début : automne 2019, HBO

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

<strong>Le feu fait chair</strong> : les dragons dans « Game of Thrones »
vidéo
En coulisseHome cinéma

Le feu fait chair : les dragons dans « Game of Thrones »

<strong>TV 8K avec la 5G</strong> de Huawei : que nous cache-t-elle ?
En coulisseHome cinéma

TV 8K avec la 5G de Huawei : que nous cache-t-elle ?

<strong>Les futurs projets de Disney</strong>: enfin des nouvelles
Nouveautés & tendancesHome cinéma

Les futurs projets de Disney: enfin des nouvelles

Avatar

Luca Fontana, Zurich

  • Editor
Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

1 commentaire

3000 / 3000 caractères