The PowerCube : un demi-mètre cube de fitness

The PowerCube : un demi-mètre cube de fitness

Michael Restin
Zurich, le 14.10.2020
Tel un meuble USM Haller qui aurait pu sortir tout droit de l'imagination d'un célèbre culturiste gouverneur de Californie, le PowerCube, équipement composé d'un cadre en acier massif, permet un entraînement diversifié avec le poids du coprs. Chez moi, il est devenu mon studio de remise en forme à lui tout seul.

Avez-vous le contrôle sur votre corps ? Pour le sculpter, les 22 kg d'acier galvanisé qui composent le PowerCube – inventé par Tim Wacker, un judoka allemand et athlète de callisthénie – entrent en jeu. Si vous aimez vous entraîner avec votre propre poids, vous devriez alors y trouver de nombreuses possibilités de vous mettre au défi encore et encore. Au lieu de chercher un parc de callisthénie, il suffira de placer le PowerCube au sous-sol, dans le salon ou le jardin. Peu importe ! Vous êtes mobile et savez vous entraîner seul, coronavirus oblige. Je me suis pris au jeu depuis un certain temps, pour des raisons qui ne m'auraient pas effleuré l'esprit au début.

Pratique : une certaine distance minimale est garantie avec le PowerCube.
Pratique : une certaine distance minimale est garantie avec le PowerCube.

 Assemblage

Avec ses 113 x 63 x 63 cm, le PowerCube n'est pas vraiment un cube, il s'avère maniable tout en restant stable. Il peut supporter une charge allant jusqu'à 190 kg, à condition de ne pas l'assembler à la va-vite. La boîte contient au total quatre longues tiges noires mates et six courtes, douze raccords argentés et une clé Allen.

L'assemblage se veut simple, il faut vérifier les connexions régulièrement.
L'assemblage se veut simple, il faut vérifier les connexions régulièrement.

Une fois assemblé, le parallélépipède reste ouvert d'un côté et se positionne différemment selon l'exercice visé : debout, couché, tourné vers l'intérieur ou l'extérieur, selon. Il passe à travers les portes. Les instructions gardent une note importante pour la fin : les vis doivent être vérifiées régulièrement et resserrées si nécessaire. Je les ai vérifiées à maintes reprises pendant des semaines et j'ai rarement dû les resserrer. On est jamais trop prudent.

 C'est parti

Une fois l'assemblage terminé, il n'y pas de configuration requise, pas d'ajustement, pas d'installation d'appli. Juste vous, la structure en acier et un dépliant sur lequel Tim Wacker explique les différents exercices, tels que dips, pushups négatifs ou encore skin the cat, une sorte de rotation arrière tête en bas.

aucune information disponible sur cette image

Une certaine forme physique de base est conseillée pour utiliser le PowerCube. Si vous avez lu jusqu'ici, c'est que vous êtes tout à fait apte. En théorie, les débutants peuvent tout à fait commencer avec des exercices simples, même s'ils ne font pas partie du principal groupe cible de ce cube.

Entraînement

Cet équipement est conçu pour tous ceux qui souhaitent souffrir. Si vous mesurez deux mètres, l'un ou l'autre exercice peut s'avérer difficile. L'Européen moyen mesure en moyenne 1,80 m. Ce qui est mon cas. Question dimensions, le PowerCube semble être fait pour moi. La largeur de la prise est confortable, tout comme le diamètre de la tige, qui fait 33,7 mm.

aucune information disponible sur cette image

À condition d'effectuer les exercices calmement et de manière contrôlée, le cadre ne vacille pas. Cela devient dangereux dès qu'on y met un peu plus de vigueur, ce qui ne va pas dans le sens de celui qui l'a inventé. Les mouvements doivent être contrôlés. Il est intéressant de réussir à contrôler lentement mais sûrement son propre corps.

Si votre « Bat Dip » est stable, vous pouvez essayer de vous hisser vers le haut. Cet exercice sollicite en plus le muscle grand dorsal et les biceps.
Si votre « Bat Dip » est stable, vous pouvez essayer de vous hisser vers le haut. Cet exercice sollicite en plus le muscle grand dorsal et les biceps.

Pour travailler la force, la coordination et le contrôle du corps, il n'est pas nécessaire de lever de la fonte. Des exercices de base à la barre fixe, aux barres parallèles et au sol suffisent. C'est comme cela que nos aïeuls faisaient à l'époque. Cette discipline revient sur le devant de la scène, sous une forme légèrement modifiée, une bonne chose, car les groupes musculaires ne sont pas entraînés de manière isolée, mais en interaction. Cette approche révèle avec fiabilité vos faiblesses physiques.

Un manque de stabilité du tronc, de mobilité ou de coordination peut nuire à vos performances. Par exemple, j'ai du mal à garder mes jambes en position horizontale lors d'un L-Sit. Impossible pour moi de me mesurer à mes ischiojambiers raccourcis.

En s'entraînant avec son propre poids, même de petits changements dans la position du corps font une grande différence. Il faut aborder lentement les variations d'exercices plus difficiles. Dans la vidéo, Tim Wacker montre à quoi cela peut ressembler.

Conclusion sur cet équipement sportif

Pour s'entraîner efficacement, il n'est pas nécessaire de dépenser une fortune en matériel divers. En fin de compte, il faut de la motivation, le poids du corps et quelques prises. Le PowerCube offre cette possibilité et l'entraînement est plaisant. Je ne peux que le recommander. Ajoutez à cela une barre à tractions et vous avez l'équipement complet pour la maison.

Au travail

C'est là que l'histoire se serait terminée si cet équipement n'était pas devenu l'élément central de l'ameublement de ma maison. Comme la plupart du travail se fait à domicile, ma liste de souhait contient un bureau réglable en hauteur, dont s'approche le PowerCube placé sur le flanc. Avec une plaque de bois posée dessus, cet appareil de fitness devient un poste de travail digne de ce nom pour le gars moyen que je suis. La hauteur est parfaitement adaptée, mes coudes sont alignés avec le bord de la table, comme il se doit.

Des conseils d'expert pour *un télétravail sain**
placeholder

placeholder

Au lieu d'acheter un énième bureau, il suffit de retourner le PowerCube. C'est pratique et chouette en même temps. C'est comme si Arnold avait collaboré avec USM Haller.

aucune information disponible sur cette image

La plaque repose solidement sur les extrémités caoutchoutées des barres et ne peut donc pas glisser par accident. Avec quelques Cling nanoSTRIPS entre les deux, je n'ai finalement plus à m'inquiéter. La capacité de charge est de toute façon incontestable : 190 kg, limite impossible à atteindre avec mon boulot. Et avec mon autre PowerCube qui fournit l'électricité, j'ai tout ce qu'il faut pour faire d'une pierre deux coups sur une petite surface.

Économies

Poste de travail assis-debout (Tables, 32")
229.–
NewStar Poste de travail assis-debout (Tables, 32")
Cadre de la table élévatrice ET203 (180cm)
484.–
Contini Cadre de la table élévatrice ET203 (180cm)

Intérieur

Le PowerCube peut également servir de table de balcon ou de table d'appoint légèrement plus basse pour les enfants, mais à condition, toutefois, de fixer le plateau de la table en conséquence. Le résultat ? Il est plus attrayant et plus original que bien des cadres de table onéreux.

Imaginez ici une ambiance de balcon détendue ! Pour la séance photo, j'ai installé la table au bureau.
Imaginez ici une ambiance de balcon détendue ! Pour la séance photo, j'ai installé la table au bureau.

Économies

Tischgestell Vernon Stahl
1554.–
mutoni wood Tischgestell Vernon Stahl

Conclusion sur le meuble

Ce n'est pas mon domaine de compétence, alors j'ai jeté un coup d'œil sur la Toile et dans tous les autres articles sur les meubles au charme brut pour tomber sur cette phrase : « Dans le style industriel, tout est permis ». Alors, on se lâche ! Je me permets de le dire : une pièce forte, ce cube.

P.S. : il peut même faire office de séchoir ou de portant.

aucune information disponible sur cette image

Économies

Brent
69.–
Furn Brent

Cet article plaît à 85 personne(s)


Michael Restin
Michael Restin
Editor, Zurich
Scientifique dans le domaine du sport, père haute performance et télétravailleur au service de Sa Majesté la tortue.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser