Sony Walkman: pour mamie ou pour sportif aguerri ?

Sony Walkman: pour mamie ou pour sportif aguerri ?

Livia Gamper
Zurich, le 18.06.2019
Photos: Thomas Kunz
Collaboration: Svenja Stoffel
D'après l'avis laissé par l'un de nos utilisateurs, les écouteurs Sony restent bien en place quand vous nagez comme une vieille dame. Mais qu'en est-il de ce walkman étanche Sony lorsque nous le confions à une nageuse professionnelle de l'équipe nationale suisse ?

Quand nous avons rencontré Svenja Stoffel à la piscine d'Uster, elle avait déjà placé les écouteurs sur ses oreilles. Cette nageuse professionnelle est membre de l'équipe nationale suisse de natation. Notre photographe Thomas Kunz était également présent. Bien que Svenja plonge avec énergie et élégance en faisant un vol plané de trois mètres et demi dans les airs avant de glisser dans l'eau, le casque reste bien en place. Voilà qui présage des écouteurs qui ne conviennent pas uniquement à des personnes âgées.

Les écouteurs sportifs Sony sont à l'honneur dans notre dernière campagne d'affichage. Le commentaire d'Advis_lba était : « Je ne peux pas juger de leur performance en crawl, car mon style de nage s'apparente à celui d'une mamie .»

aucune information disponible sur cette image

Pour moi, nager comme une mamie, c'est porter un bonnet de bain et avancer lentement, la tête hors de l'eau, un peu comme un canard. Svenja fait tout le contraire : elle fend l'élément aussi vite qu'une flèche. Qui de mieux placé pour tester ces écouteurs que Svenja, dont l'objectif est de participer aux Jeux olympiques 2020 de Tokyo ?

Meilleure tenue que les lunettes de nage

Comme Svenja nous l'a dit, les écouteurs restent en place quand elle pratique le crawl ou le papillon. « Elles tiennent encore mieux que mes lunettes de natation », lance-t-elle en riant. Elle trouve que les écouteurs sont confortables. Cela me surprend. Après tout, ils sont volumineux, surtout si on les compare à des écouteurs intra-auriculaires ordinaires. Les NW-WS414 de Sony sont des écouteurs intra-auriculaires faisant également office de walkman : ils ne sont pas dotés du Bluetooth, mais d'une mémoire locale, laquelle a besoin d'espace. Mais Svenja réussit quand même à les cacher sous son bonnet de bain.

aucune information disponible sur cette image
Quand elle porte ses écouteurs, Svenja ne nous entend plus.

Il y a une chose que cette nageuse émérite n'aime pas, c'est le câble trop long reliant les deux écouteurs. Sony fournit une bande de réglage permettant de le raccourcir à l'arrière de la tête, mais elle un peu difficile à enfiler, surtout quand les écouteurs sont mouillés et que les doigts sont fripés par l'eau.

Enfiler les écouteurs est plus compliqué que prévu pour Svenja, qui m'avoue avoir dû consulter le manuel pour y arriver. Comme le câble passe par-dessus les oreilles, il s'enfile avec moins d'aisance que des écouteurs classiques. Mais une fois en place, comme l'explique Svenja, ils sont faciles à utiliser, les boutons de commande ayant été montés en saillie.

Musique moins forte sous l'eau

Sous l'eau, ce walkman doit être utilisé avec les accessoires spécialement fournis, au risque de compromettre son étanchéité.

aucune information disponible sur cette image
Les mamies ne nagent pas comme ça.

Avec ces essais et le walkman dans les oreilles, Svenja n'entend plus ni Tom ni moi. Chaque fois que nous voulons lui parler, Svenja doit ôter les écouteurs de ses oreilles : « Ce n'est pas vraiment pratique pour l'entraînement. J'ai besoin d'entendre les instructions que mon coach me donne », note-t-elle. Les écouteurs sont bien ajustés.

Néanmoins, la musique n'est pas aussi forte sous l'eau. Comme le dit Svenja, la musique n'était assez forte que si elle écoutait à volume maximum. « Ce dernier est atténué par le bruit de l'eau. J'entends ma main plonger lorsque je nage le crawl », ajoute Svenja, impressionnée malgré tout par la qualité sonore.

aucune information disponible sur cette image
Ils sont faciles à utiliser, mais le câble est trop long.

Géniaux, mais pas pour l'entraînement

Svenja aime bien ces écouteurs Sony, mais elle ne les utiliserait pas pour l'entraînement. « Je dois absolument entendre ce que mon entraîneur me dit. » Et comme elle nage rarement seule, elle ne voudrait pas non plus garder ces écouteurs. Mais selon elle, ils conviennent parfaitement à ceux qui nagent en solitaire sur de longues distances tout en voulant écouter de la musique.

Le Sony NW-WS414 a définitivement réussi notre test de crawl et de plongée. Personne ne s'attendait à ce qu'ils restent en place, surtout lors d'un plongeon de pro comme celui de Svenja.

Cet article plaît à 27 personne(s)


Livia Gamper
Livia Gamper
Junior Editor, Zurich
Faire des expériences et découvrir de nouvelles choses font partie de mes passions. Tout ne fonctionne pas toujours comme prévu et il arrive quelquefois que quelque chose se casse. Sinon, je suis accro aux séries et je ne peux plus me passer de Netflix. En été, on me trouve le plus souvent dehors au soleil – au bord du lac ou à un festival de musique.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser