Vous n’êtes pas connecté à Internet.
Corporate logo
JardinSavoir 328

Quand jointure rime avec verdure: la nature reprend ses droits

Vos allées ou votre terrasse sont dallées? Les joints sont envahis de mauvaises herbes? Quelques astuces permettent d’y remédier.

Personne n’aime voir ses fleurs côtoyer la mauvaise herbe. Et lorsqu’elle s’infiltre insidieusement entre les pavés et les dalles, c’est un cauchemar. Vous devez y aller à quatre pattes pour les retirer les unes après les autres, et toutes les deux semaines en plus, pour espérer en venir à bout. Un jardin s’entretient, je vous l’accorde. Mais inutile de vous mette à tout tailler ou élaguer. Vous pouvez très bien planter entre les interstices des dalles. Et la corvée devient de l’histoire ancienne.

Au travail!

Il vous faudra vous baisser une dernière fois pour enlever les mauvaises herbes à l’aide d’un grattoir. Avant de replanter quoi que ce soit, les joints doivent être impeccables. Pour cela, vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression, un atout majeur lorsque l’on en a un à disposition, qu’il vous faudra tenir en position verticale. Ensuite, remplissez les joints d’un terreau perméable riche en sable, que l’on peut généralement trouver sous l’appellation «terreau pour bacs et terrasses».

Pelouse non interdite

Pour des joints esthétiques, il ne faut pas choisir n’importe quelle plante, toutes ne s’y épanouiront pas. Certaines faneraient, d’autres deviendraient trop grandes. Le sedum, également appelé orpin, est habitué aux conditions difficiles. On peut marcher sur la plupart des espèces, celles-ci étant plates. Autres plantes pouvant faire l’affaire? La sagine, toujours verte, conviendra parfaitement aux joints et ne craint aucunement nos foulées. Quant au thym rampant, il arbore des petites fleurs lilas qui apporteront une touche de gaieté à vos dalles grises. L’isotoma, l’acaena et la lysimaque – également appelée herbe aux écus – se plantent très facilement aussi.

Quelle que soit la variété, le sedum s’épanouira sur les joints.
Toujours verdoyante, la sagine résiste à nos foulées.

De belles plantes

Deux variantes s’offrent à vous. Pour les joints étroits, je recommande d’utiliser le semis des plantes souhaitées. Pour cela, vous devez le mélanger au terreau et répartir le tout entre les joints, sans les remplir, et en laissant environ 1 à 2 cm de jeu afin que rien ne s’envole. Il ne vous reste plus qu'à arroser régulièrement.

Si les joints mesurent plus de 3 cm de large, vous pouvez aussi recourir à des plantes vivaces. Même si cette variante revient beaucoup plus chère et requiert plus d’entretien, les joints sont déjà plantés. D’un point de vue esthétique, c’est un avantage. Avant de planter, arrosez abondamment les racines.

Un tapis de verdure qui chatouille

Une fois que vos joints plantés fleurissent, vous n’aurez presque plus rien à faire. Régulièrement piétinées, ces plantes resteront automatiquement basses. Les endroits moins fréquentés nécessiteront de votre part quelques coups de sécateur et passages de tondeuse. En cas de périodes de sécheresse prolongées – en Suisse, les précipitations sont suffisantes –, il vous faudra arroser les joints plantés, ce qui ne demande pas de gros efforts, d’autant qu’ils en jettent, tout du moins à mes yeux. Si vous aimez marcher pieds nus, vous serez aux anges, les espaces vides et les mauvaises herbes laissant ici place à un véritable tapis de végétaux qui chatouillera la plante de vos pieds.

Sagine verdoyante entre vos dalles.
Photo: deavita.com

Cet article vous a plu? Alors suivez-moi pour ne rien manquer.

User
Élargir mon horizon: voilà comment je résumerais ma vie en quelques mots. J'aime découvrir de nouvelles choses et en apprendre toujours plus. Je suis constamment à l'affût de nouvelles expériences dans tous les domaines: voyages, lectures, cuisine, cinéma ou encore bricolage.

Commentaires 3

Veuillez vous connecter.

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.


User P@ric

Ich bin noch etwas skeptisch: Die Pflanzen wachsen auch in die Breite, respektive wächst deren Wurzelstock, so dass sie unter die Platten wachsen, die Platten schieben und anheben werden. Der Aufwand das zu beheben und alles wieder auszuebnen ist dann viel höher, als etwas Unkraut zu vertilgen.

24.05.2018
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User noSuchUsername

Würde mich auch sehr dafür interessieren, welche der Pflanze sich für wirklich enge Fugen eignet und die Platten weder während des Wachstums noch im Winter durch Frost hochhebt oder auseinanderdrückt.

24.05.2018
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

User Carolin Teufelberger

Hallo P@ric, hallo NoSuchUsername

Die Skepsis ist verständlich, normalerweise aber unbegründet. Pflanzen, welche sich zur Fugenbegrünung eignen, haben ein zartes Wurzelsystem. Die meisten wachsen fast moos- oder rasenartig. Schaut euch am besten bei den Bodendeckern oder der Dachbegrünung um.

24.05.2018
Signaler un abus

Vous devez être connecté pour signaler un abus.

Répondre