Peloton, iFit & Cie : miroir, mon beau miroir, qui a brûlé le plus d'argent ?
En coulisseSport

Peloton, iFit & Cie : miroir, mon beau miroir, qui a brûlé le plus d'argent ?

Michael Restin
Zurich, le 18.05.2022
Traduction: Anne Chapuis

Depuis peu, je m'entraîne devant un miroir de fitness. Les nains d'iFit sont en super forme, même si l'engouement féerique pour les appareils d'entraînement connectés est retombé depuis longtemps. C'est pourquoi, derrière la façade, se déroule une bataille qui ferait le bonheur des frères Grimm.

Mon reflet m'a déjà raconté beaucoup de choses : « C'est ce que tu appelles une coiffure ? », « tu as encore du dentifrice sur le menton », « Pas la peine d'avoir l'air si grincheux ». Parfois, il me racontait aussi des histoires (« Comme tu es beau aujourd'hui ! »). Des choses et des phrases que l'on gravera automatiquement dans sa mémoire dès que notre visage rencontrera la surface incorruptible de la vérité dans la lumière blafarde de la salle de bains. Pendant longtemps, un miroir était relativement privé. Il n'était pas une fenêtre sur le monde, mais juste un reflet de son propre état d'esprit. De mon côté, cela est fini.

Actuellement, des nains de fitness agiles me regardent dans le miroir et m'invitent à m'entraîner. Mon visage s'estompe en arrière-plan. Ensuite, je fais ce que le petit homme ou la petite dame que je peux choisir m'ordonne : biceps curls, pompes, planche. Exercices pour ensuite recevoir des félicitations du miroir : « Good jooob, baby ! » Yeah. Encore une séance d'entraînement réussit, encore une petite victoire au quotidien. Grâce au Proform Vue et à la plateforme de fitness iFit.

La force invisible

Contrairement à la reine dans Blanche-Neige, pour qui la réponse à la question « Miroir magique sur le mur, qui a beauté parfaite et pure ? » est insatisfaisante, je n'ai rien à craindre. Le plus beau, le plus fort et le meilleur, c'est toujours moi à la fin. Les entraînements motivants sont importants. Je ne suis pas censé me détourner avec colère, mais me tenir toujours devant le miroir et m'entraîner avec les instructrices et instructeurs miniatures. C'est ainsi qu'est, le beau nouveau monde du fitness qui s'est installé chez moi avec l'appareil pour quelques semaines d'essai.

Depuis, je suis en train d'essayer et de voir tout ce qu'un tel appareil peut apporter comme avantages. Lorsque je me serai fait mon opinion, je publierai une critique de l'appareil. Bien que le matériel ne soit que la moitié de l'histoire ; car derrière chaque miroir parlant se cache un pouvoir. Dans les contes de fées, il pousse sa propriétaire à bout en disant « Célèbre est ta beauté majesté, cependant Blanche-Neige est hélas encore plus belle que toi ». Dans la vraie vie, je ne dois même pas penser qu'il pourrait y avoir de meilleures offres ailleurs.

Chez iFit, vous avez le choix entre bien plus de sept nains. Après tout, l'entreprise veut rester à la hauteur.
Chez iFit, vous avez le choix entre bien plus de sept nains. Après tout, l'entreprise veut rester à la hauteur.

Le Proform Vue est lié à iFit, le fournisseur d'abonnement, qui a le pouvoir de faire apparaître toutes les séances d'entraînement et les plans d'entraînement sur l'écran. Outre ProForm, les marques NordicTrack et Freemotion font partie de l'univers d'iFit. L'offre semble infinie. Le choix d'appareils et d'exercices est aussi exhaustif que la lutte pour les clients et les parts de marché dans le secteur.

L'argent brûle plus vite que les calories

La pandémie a ouvert aux entreprises les portes des domiciles privés de personnes qui auparavant allaient à la salle de sport. Des appareils haut de gamme avec écran et un modèle d'abonnement, des séances en direct et d'innombrables entraînements ; avec cette formule, c'est surtout Peloton qui a crevé le plafond. La valeur de l'entreprise s'élevait à près de 50 milliards de dollars en janvier 2021. Entre-temps, l'engouement est retombé. De nombreux collaborateurs et collaboratrices ont été contraints de quitter l'entreprise. Entre autres, le chef. En février, 2800 postes ont été supprimés et Peloton est encore valorisé à un peu plus de cinq milliards.

Tout comme Peloton, iFit a également connu des difficultés. Il y a eu un procès de 300 millions de dollars qui aurait pu signifier la faillite. L'entreprise a reporté son projet d'introduction en bourse et la valeur colportée a fortement chuté, passant de plus de sept milliards à moins de trois milliards. L'argent se brûle plus vite que les calories. Surtout si les clients se désintéressent et passent à autre chose. Les nains sur mon écran doivent donc faire un effort. Les salles de sport ont rouvert et d'autres miroirs ont aussi de beaux entraîneurs et belles entraîneuses. Par exemple, il existe Mirror, Vaha, Tempo Studio et bien d'autres concurrents. Tout le monde nous veut, par tous les moyens. Et peu importe que vous vous entraîniez devant un miroir, sur un vélo ou sur un tapis de course. Ils ne nous veulent pas seulement, ils ont besoin de nous pour que l'entreprise survive.

L'offre est grande, mais la concurrence aussi.
L'offre est grande, mais la concurrence aussi.

Plainte, plainte, plainte

Alors qu'en tant que client, je suis courtisé et motivé devant le miroir (« let's go together, let's grow together ! »), en coulisses, tout se passe comme dans un conte de fées. La reine devient verte de jalousie et veut que le chasseur s'en prenne à Blanche-Neige : « Emmène l'enfant dans la forêt ! Je ne veux plus la voir. Tue-la et rapporte-moi pour preuve de sa mort ses poumons et son foie. » Ce n'est pas très charmant.

Dans le monde réel, il y a des avocats pour étriper la concurrence. Comme les offres sont similaires, il y a une lutte pour la suprématie. Peloton poursuit Echelon, iFit poursuit Peloton, Peloton poursuit iFit. Tout le monde contre tout le monde. Il y a quelques jours seulement, les adversaires Peloton et iFit ont trouvé un accord et réglé leur litige. Le secteur ne se calmera pas pour autant de sitôt, l'enjeu est trop important.

Je suis encore client (test) chez iFit, je suis encore roi. Et je m'amuse à explorer mon royaume d'entraînement du miroir. Je serais heureux de faire le bouffon pour vous : si vous avez des questions sur le miroir fitness ou si vous vous intéressez à des aspects particuliers du contenu iFit, n'hésitez pas à me laisser un commentaire. Je regarderais tout ce que je peux. Je serai mieux que la reine du conte de fées : elle est condamnée à danser avec des souliers de fer chauffés au rouge, jusqu'à ce que mort s'ensuive. L'avenir nous dira quelle entreprise de fitness s'effondrera dans les chiffres rouges et laquelle s'imposera. Ils s'entraînèrent heureux et eurent beaucoup d'enfants.

Cet article plaît à 9 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Scientifique dans le domaine du sport, père haute performance et télétravailleur au service de Sa Majesté la tortue.


Sport
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader