Partie 2 : un DIY pour de jolis câbles

Partie 2 : un DIY pour de jolis câbles

Kevin Hofer
Zurich, le 26.10.2020
Collaboration: Pia Seidel
Révision : Sophie Boissonneau
Chacun a son avis sur les câbles : certains les détestent et les cachent, d'autres s'en fichent et d'autres encore les aiment. Pour ceux qui préfèrent les mettre en scène, Pia Seidel et moi-même avons une solution.

Du maquillage pour câbles : voilà ce que nous prévoyons avec ma collègue, et accessoirement reine du design, Pia Seidel pour tous les câbles difficiles à cacher. Pourquoi les rendre invisibles alors qu'on peut les embellir avec des décorations ?

Un DIY pour de *jolis câbles**
placeholder

placeholder

Pia a dessiné les décorations à la main. Je me suis basé sur ses dessins pour les recréer dans le logiciel de CAO Fusion 360.

Les designs sont rapides à créer...

Les décorations doivent être simples et de forme géométrique, jolies tout en restant discrètes. L'important, c'est qu'elles ne soient pas trop imposantes. Nous partons donc sur six centimètres maximum sur le côté le plus long et sept types de décorations différents : carré, triangle, cercle, demi-cercle, ovale, arc de cercle et quelque chose qui ressemble à une faucille.

aucune information disponible sur cette image

Les formes sont simples et leur réalisation ne me prend pas beaucoup de temps. Chaque décoration fera 12 mm de haut. Ainsi, elles ne feront pas tache dans la pièce et sembleront se fondre avec le mur. J'arrondis les bords supérieurs pour intensifier cet effet. L'épaisseur de 12 mm n'est pas un hasard : je perce un creux continu de 8×8 mm au milieu du dos de chaque pièce. C'est par là que passera le câble. Cette dimension peut varier en fonction du câble utilisé.

Les décorations peuvent être mises sur un câble ou au mur. Pour les fixer, on utilise un ruban adhésif double face qui se colle au dos des pièces.

aucune information disponible sur cette image

... mais l'impression prend un peu plus de temps

Après avoir créé les fichiers d'impression, Pia cherche le filament qui convient. Elle choisit des couleurs sobres comme le gris ou le bleu. Je lance ensuite ma Creality CR-10S Pro. J'imprime les sept décorations en même temps avec une épaisseur de couche de 1,6 mm et 10 % de remplissage. Je laisse les autres paramètres par défaut du logiciel d'impression 3D Ultimaker Cura. L'impression d'un ensemble de décorations prend un peu plus de cinq heures. Et comme Pia a choisi quatre couleurs, les bruits de l'impression m'accompagnent pendant plus de 20 heures.

J'envoie ensuite les décorations à Pia par courrier. Elle les arrange selon son goût et m'envoie le résultat :

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image

Il s'avère que le creux de 8×8 mm est un peu trop large, ce qui fait que les câbles ne sont pas parfaitement maintenus. Je passerai donc au format 7×7 mm pour les futures impressions. Mais dans l'ensemble, Pia est contente de sa nouvelle décoration murale.

Bilan : un premier pas vers d'autres solutions pour câbles

Pourquoi ne pas simplement utiliser une conduite de câble ? C'est possible, bien sûr. Personnellement, c'est ce que j'utilise. Mais il y a des gens qui, comme Pia, ont un sens aigu de l'esthétique et aiment tester de nouvelles choses en matière d'aménagement intérieur. Comme par exemple, ces décorations de câbles. Et si vous faites partie de ces gens-là, vous pouvez télécharger les modèles ici et les imprimer vous-même. Mélangez différentes couleurs et laissez parler votre créativité !

Mais Pia et moi n'en avons pas encore terminé. Nous allons à nouveau nous réunir – virtuellement, bien sûr, en raison de la situation actuelle – et chercher des alternatives aux tristes boîtes à câbles. Alors, stay tuned !

aucune information disponible sur cette image

Cet article plaît à 31 personne(s)


Kevin Hofer
Kevin Hofer
Editor, Zurich
La technologie et la société me fascinent. Combiner les deux et les regarder sous différents angles est ma passion.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser