On s'y colle

On s'y colle

Pia Seidel
Zurich, le 17.04.2020
Pour créer un nouveau tout à partir de morceaux de papier, il n'est nul besoin de connaissances préalables, mais simplement d'un œil attentif au monde qui nous entoure et le courage d'essayer différentes méthodes.

Les petites choses ont toujours attiré mon attention. Par exemple, certains aiment le contenu du Kinder Surprise, tandis que d'autres, le contenant. À chaque fois que j'en recevais un, je lissais le papier alu que je gardais précieusement. Plus tard, en découvrant l'art du collage, j'ai alors su ce que j'allais en faire. Ces feuilles d'alu feraient partie intégrante de mes compositions photo.

Les collages constituent une scène à des choses qui se perdent souvent dans un autre contexte. La plupart du matériel dont vous avez besoin pour créer un collage se trouve déjà autour de vous. À l'exception de quelques outils, il vous faut de la méthode.

Ce dont vous avez besoin

- Magazines, emballages, textes, photographies et autres trouvailles.

  • Cutter, scalpel ou ciseaux.

  • Colle.

  • Support de découpe.

  • Crayons, pinceaux et peinture.

    Mises en scène différentes des espaces vides

    Susceptible de modifier la portée d'une image, l'élément supprimé par le découpage laisse un espace vide à compléter ou pas. Dans mon exemple, j'essaie de créer l'illusion d'un reflet de fleurs dans le rétroviseur au lieu d'une rue. Il faut une certaine dextérité, mais l'effet trompeur souhaité est réussi je trouve.

    Essayez vous-même en effectuant par exemple une découpe dans la partie supérieure de l'image. Placez-la, ainsi que l'espace nouvellement créé, sur d'autres photos. On peut choisir un motif qui préserve l'illusion de la tridimensionnalité ou tester le contraire : par exemple, en comblant le vide avec une forme monochrome et plate.

Les espaces créés par la découpe peuvent être comblés par d'autres motifs.
Les espaces créés par la découpe peuvent être comblés par d'autres motifs.
On peut tout à fait laisser cet espace pour l'interprétation.
On peut tout à fait laisser cet espace pour l'interprétation.

Morceaux de papier comme touches de couleurs

La tonalité et la texture de certaines photos sont attrayantes. Non seulement les coupures de journaux captivent, mais les emballages aussi. Pour mon collage, je découpe des éléments dont j'aime les motifs et les utilise comme de la peinture. Parmi eux se trouve aussi le papier alu du Kinder Surprise que je place – telle une tache de couleur – sur la photo afin de créer une composition abstraite.

Pouvez-vous deviner de quel emballage provient la couleur argentée ?
Pouvez-vous deviner de quel emballage provient la couleur argentée ?

Pour cette variante, avant de jeter les emballages, il vaut mieux bien regarder, car même les plus petits éléments permettent d'apporter de la couleur. Lors de vos recherches, jetez un œil au verso des emballages, souvent différents de leur recto. Par exemple, un carton de lait présente une surface différente à l'intérieur et à l'extérieur.

Draperies

Qu'on froisse le papier ou qu'on en fasse une figure d'origami, un collage gagne en caractère grâce au pliage. Je me décide pour un papier de couleur unie, que je froisse d'abord et lisse ensuite à nouveau pour obtenir alors des ombres paraissant différentes selon l'angle de vue.

aucune information disponible sur cette image

Testez cette technique en pliant une feuille de papier vierge dans laquelle vous découpez, plus tard, des formes à incorporer dans votre collage.

Ou pourquoi ne pas plier une photo avec un motif ? Faites quelques découpes que vous plierez pour arriver à modifier l'« intérieur » de la photo. Ce qui est bien, c'est qu'il crée de nouveaux espaces que l'on peut remplir différemment.

Pliez le papier imprimé pour faire ressortir le verso.
Pliez le papier imprimé pour faire ressortir le verso.

Morceaux de papier

Un collage peut se composer de textes, de feuilles de papier colorées, de photos ou encore de morceaux fabriqués soi-même grâce au dessin et à la peinture notamment. Pour créer des formes abstraites, on peut peindre différents motifs sur du papier aquarelle qu'on découpe ensuite pour les utiliser comme éléments de base à un collage.

Si vous ne trouvez pas de motifs appropriés dans les magazines et autres, concevez vous-même vos propres motifs de cette manière. Essayez différents fonds, pinceaux et crayons afin de créer des fragments aussi hétéroclites que possible.

Les fonds unis accentuent les silhouettes d'un détail de l'image.
Les fonds unis accentuent les silhouettes d'un détail de l'image.

Des contours de forme différents

La façon dont les différents éléments sont découpés pour un collage peut devenir un style personnel. Je préfère des bords doux et discrets pour mes collages, par exemple, en copiant la silhouette d'une découpe de femme d'une page de journal. Sur du papier gris, le contour, mis en valeur, donne une idée de ce qui se faisait autrefois.

Découvrez ce que vous aimez. Le fait d'arracher des éléments permet d'obtenir une sorte de cadre. A contrario, cutters et scalpels favorisent un travail de précision.

aucune information disponible sur cette image

Quelle que soit la méthode choisie, le processus de création peut et doit varier. Parfois, je fais deux collages en même temps, car plusieurs idées me viennent à l'esprit pendant mes recherches de motifs. Je me sens comme une conservatrice de musée qui rassemblerait différentes œuvres d'art. En collant les morceaux de papier sur un support, j'accorde plus d'attention à chaque élément dans l'espoir d'obtenir la même chose des spectateurs. Après tout, peut-être que quelqu'un percevra l'esthétisme de l'emballage de mon Kinder Surprise qu'il déchire généralement avant de jeter ?

En y regardant de plus près, les surprises peuvent être n'importe où.
En y regardant de plus près, les surprises peuvent être n'importe où.

Vous n'avez toujours pas la motivation nécessaire pour faire un collage ? Participez à ce concours pour tenter de recevoir un bon d'achat d'une valeur de 200 CHF pour le collage de l'intérieur de vos rêves.

*Concours :** créez l'intérieur de vos rêves à l'aide d'un collage
placeholder

placeholder

Cet article plaît à 8 personne(s)


Pia Seidel
Pia Seidel
Senior Editor, Zurich

« ll n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle. Je crois en la dernière.» – Albert Einstein


Ces articles pourraient aussi vous intéresser