Notre entraînement pour passer pros à « Rocket League » – partie 1

Philipp Rüegg
Zurich, le 28.04.2021
Traduction: Sophie Boissonneau
Si vous voulez avoir vos chances de gagner la nouvelle édition de digitec Playground, il va falloir être au taquet. Simon, Luca et moi voulons savoir si nous avons ce qu'il faut pour finir en haut du classement. Pour ce faire, il nous faut un entraînement spécial. Après tout, nous avons l'intention de nous mesurer à des professionnels.

La quatrième édition de digitec Playground aura lieu le 5 juin. Cette année, on jouera au foot avec des voitures dans Rocket League. Simon, Luca et moi ne jouons pas activement, mais nous voulons tout de même nous mettre dans l'ambiance de la compétition avant le grand tournoi. Nous avons donc concocté un programme bien spécial :

nous allons essayer de devenir les prochains joueurs pros de Rocket League dans une série en trois parties. Et par professionnel, j'entends que nous avons bien l'intention d'affronter une équipe semi-professionnelle et ne pas perdre avec zéro point. Afin de ne pas faire honte à digitec, nous nous entraînons assidûment. Nous commencerons par un échauffement décontracté sous la forme d'un Let's Play. Nous affronterons des adversaires désignés par le hasard, ou des membres de la communauté digitec qui auront choisi de nous défier en duel. Nous serons en direct le mercredi 28 avril à partir de 11 heures. Vous pouvez soumettre vos demandes ici ou via Discord @laz0rbrain.

Dans l'épisode suivant, deux experts suisses de Rocket League, Nukes et Zaphare, nous coacheront. En supposant qu'ils n'abandonnent pas après avoir étudié notre Let's Play...

Enfin, dans deux semaines, nous affronterons les joueurs d'Edelweiss Esports pour la grande épreuve finale.

Ces trois parties seront diffusées sur Twitch et Youtube.

Nous commençons le 28 avril avec un bilan de nos compétences. Vient ensuite le coaching le 5 mai à 20 heures. Et enfin, le grand duel contre Edelweiss E-Sports le 12 mai à 20 heures.

Cet article plaît à 13 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser