Mieux que n'importe quelle pommade cicatrisante : le cuissard Endura GV500 Reiver
Présentation de produitSport

Mieux que n'importe quelle pommade cicatrisante : le cuissard Endura GV500 Reiver

Patrick Bardelli
Zurich, le 15.07.2021
Traduction: Anne Chapuis

Le cuissard est un élément important de l'équipement cycliste. Après quelques heures en selle, vous savez pourquoi. Et votre cher postérieur pourrait écrire une chanson à ce sujet.

Après deux heures sur mon gravelbike, j'avais, comment dire... eh bien, j'avais mal à l'entrejambe. C'était ma première sortie un peu plus longue et, à l'époque, je roulais encore avec des cuissards sans bretelles. Je ne sais pas comment, mais il glissait toujours un peu quand je roulais. Mais cela appartient au passé. Heureusement.

Les bib shorts ou cuissards à bretelles

Aujourd'hui, je ne me mets que des cuissards à bretelle, aussi appelés bib shorts pour mes sorties vélo. Grâce aux bretelles, ils ne glissent pas. Ainsi, l'assise est plus confortable et offre une protection supplémentaire contre le vent et le froid, notamment au niveau des reins.

Cuissard Endura : protège les reins du froid.
Cuissard Endura : protège les reins du froid.
Et ne glisse pas, grâce aux bretelles.
Et ne glisse pas, grâce aux bretelles.

L'élément le plus important de mon cuissard est la peau de chamois. Je suis sûr qu'une assise confortable n'est pas seulement le b.a.-ba du cyclisme pour moi. Après tout, rien n'est pire que les irritations à l'entrejambe. La peau de chamois est généralement un insert en mousse ou gel cousu dans le cuissard. Il est conçu pour absorber les chocs et accroître le confort.

Sa coupe dépend si le cuissard est fait pour femme ou pour homme : la peau de chamois des cuissards pour hommes est généralement beaucoup plus longue que celle des modèles pour femmes. Le rembourrage est destiné à protéger les nerfs et les vaisseaux qui parcourent la zone périnéale contre tout écrasement. D'ailleurs, je ne mets pas de sous-vêtement sous le cuissard pour que la peau de chamois repose directement sur la peau. Cela permet également d'éviter les frottements.

La peau de chamois du cuissard à bretelles GV500 Reiver pour hommes signée Endura.
La peau de chamois du cuissard à bretelles GV500 Reiver pour hommes signée Endura.
Et une version plus courte pour femmes, aussi signée Endura.
Et une version plus courte pour femmes, aussi signée Endura.

Cuissard à bretelles Endura GV500 Reiver

Depuis que j'ai commencé à rouler avec des cuissards à bretelles, j'ai testé les modèles de Giro et Odlo. J'ai récemment commencé à rouler avec des cuissards d'Endura sur les routes et les chemins forestiers. Depuis quelque temps déjà, les Écossais ont dans leur gamme la collection GV500, spécialement conçue pour le graveling.

Pour ce modèle, le tissu extensible est conçu pour la conduite tout-terrain. Il est censé être plus résistant que celui des modèles route. Mais je n'ai pas envie de l'essayer et de chuter à 30 km/h sur le gravier. De plus, des panneaux latéraux à double couche sont censés réduire les abrasions en cas de chute. Des poches supplémentaires en mesh sur les cuisses et la taille offrent un espace de rangement supplémentaire. Je peux le confirmer en toute conscience, le cuissard offre beaucoup d'espace.

De la place pour la veste de pluie légère et plus encore.
De la place pour la veste de pluie légère et plus encore.

Shop the look

Depuis quelque temps, j'aime combiner le cuissard avec le short Foyle de la collection Gravel. Les ouvertures zippées sur les jambes servent d'une part à la ventilation et d'autre part à l'accès aux poches avant du cuissard. Un petit détail qui a un grand effet : les développeurs du produit ont pensé à tout.

Des détails qui facilitent la vie des cyclistes : ouvrir la fermeture éclair, sortir ou ranger la veste de pluie.
Des détails qui facilitent la vie des cyclistes : ouvrir la fermeture éclair, sortir ou ranger la veste de pluie.

Quand je regarde autour de moi sur la route et sur les sentiers, je me rends compte que le look compte aussi. Non seulement la fonctionnalité de l'équipement et des vêtements est importante, mais l'apparence semble l'être également. Et je ne déroge pas à cette règle. C'est plus facile de rouler quand le look va. Du moins, c'est ce que je pense. Le maillot Foyle complète mon look Endura. Ce modèle léger et séchant rapidement est fabriqué à partir d'un mélange de mérinos et de polyester. Et quand il pleut à nouveau des cordes, j'enfile la veste softshell imperméable. Cette dernière m'avait déjà gardé au sec en avril et en mai.

  • Présentation de produitSport

    Veste softshell Pro SL d’Endura à l’essai

Ma première impression

Qu'il s'agisse du cuissard à bretelles ou du short Foyle pour dessus, les vêtements Endura sont de première qualité, fonctionnels (des détails comme les zips qui donnent accès aux poches avant sont très agréables) et beaux. J'aime le look britannique. Et si l'été montre aussi son côté pluvieux, le combo est d'autant plus adapté.

Un look britannique pour un temps britannique. La prochaine pluie ne se fera pas attendre.
Un look britannique pour un temps britannique. La prochaine pluie ne se fera pas attendre.

Cet article plaît à 25 personne(s)


User Avatar
User Avatar

What matters isn’t how well you play when you’re playing well. What matters is how well you play when you’re playing badly.


Sport
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader