Malgré le télétravail, nous faisons toujours plus d'achats avec nos téléphones portables
Dans les coulisses

Malgré le télétravail, nous faisons toujours plus d'achats avec nos téléphones portables

Alex Hämmerli
Zurich, le 29.03.2021
Traduction: Anne Chapuis
Aujourd'hui, quatre clients digitec et Galaxus sur dix passent des commandes à l'aide de leur téléphone portable. Les vagues de coronavirus nous ont peut-être brièvement ramenés à nos ordinateurs, mais le triomphe du shopping mobile continue.

La pandémie de coronavirus a donné aux achats en ligne un essor sans précédent : qu'il s'agisse d'un routeur, d'une machine à café ou d'une serpillière, en cas de doute, nous préférons aujourd'hui acheter les choses en ligne plutôt qu'en magasin. Et pour ce faire, nous utilisons de plus en plus nos téléphones portables. Alors que les clients de digitec et de Galaxus passaient un peu plus d'une commande sur dix avec leur téléphone portable au printemps 2016, ce chiffre est passé à quatre sur dix fin 2020. C'est ce que montre une analyse de tous les achats effectués ces dernières années.

Cependant, les deux vagues de coronavirus ont brièvement freiné la tendance des téléphones portables. En mars notamment, mais aussi en octobre, la proportion de commandes passées par ordinateur a fortement augmenté, au détriment des achats effectués avec le smartphone. Le lien avec les recommandations de la Confédération et des entreprises en matière de télétravail est évident, car les personnes qui restaient à la maison étaient moins susceptibles de sortir leur téléphone portable pour faire des achats au cours de leurs déplacements. Selon une analyse de l'ETH Zurich, en mars et avril 2020, nous avons, contrairement aux habitudes, diminué l'utilisation du train et du tram d'environ 90 %. De plus, nous commandons plus facilement des couches ou une console de jeu sur l'ordinateur de travail à la maison que lorsque nos collègues et supérieurs peuvent loucher sur notre écran.

En été, lorsque nous avions un peu de répit avec un nombre de cas plus faible, ainsi qu'en décembre avec ses jours fériés, la proportion d'achats effectués avec le smartphone a de nouveau atteint des chiffres records.

Les Romands en tête, les Tessinois rattrapent leur retard

Les clients digitec et Galaxus en Suisse romande utilisent volontiers leur téléphone portable : depuis 2017, ils sont les précurseurs des achats sur smartphone. Aujourd'hui, les Romands utilisent leur téléphone portable pour presque un achat sur deux. S'ils poursuivent sur leur lancée, ils effectueront déjà 60 % de leurs achats en ligne sur leur portable d'ici fin 2021.

Depuis le début de l'année 2020, les achats par téléphone portable ont toutefois fortement augmenté, surtout au Tessin : il semblerait que l'éternel retardataire ait presque comblé l'écart avec la Suisse alémanique pendant la période de pandémie. Quatre clients Digitec Galaxus sur dix, en Suisse alémanique et au Tessin, font désormais leurs achats via leur téléphone portable.

Les femmes donnent le la

Soit dit en passant, les clientes Digitec Galaxus ont déjà franchi la barre des 50 % d'achats sur téléphone portable : après une brève baisse en octobre et novembre, les femmes ont effectué plus de 51 % de leurs achats en ligne sur leur téléphone portable en décembre. Pour les hommes, en revanche, la proportion n'était que de 36,5 % fin 2020. Mais même pour eux, les chiffres sont fortement en hausse.

Il existe également de grandes différences au niveau de l'âge. En règle générale, plus l'acheteur est âgé, plus il est susceptible de faire ses achats via un ordinateur ou une tablette. Et inversement, plus la personne est jeune, plus elle utilise son téléphone portable pour faire ses achats.

Les rubriques avec le plus grand nombre d'achats par téléphones portables sont « Jouets », « Mode » et « Érotique ». L'assortiment digitec, comme les cartouches d'imprimantes, les ordinateurs portables ou les jeux vidéo, est principalement acheté via PC par une clientèle masculine type.

Et ensuite ?

Les écrans relativement petits et le manque de lisibilité qui en découle ont peut-être dissuadé de nombreux acheteurs de faire des achats depuis leur téléphone portable dans le passé. La tendance des écrans de smartphone toujours plus grands s'est toutefois accentuée ces dernières années. De nombreux détaillants en ligne proposent aujourd'hui à leurs clients des boutiques dont l'agencement s'adapte dynamiquement au terminal utilisé. Et les applications de shopping sont de plus en plus sophistiquées. Digitec Galaxus s'attend donc à ce que la part des achats sur téléphones portables continue à augmenter dans les années à venir. La poursuite du développement des applications mobiles digitec et Galaxus a donc une grande priorité.

La grande question qui se pose est : « que se passera-t-il ensuite ? » C'est déjà une réalité, certains achats se font via un assistant vocal. On peut également penser que les fonctionnalités de réalité augmentée ou de réalité virtuelle seront la prochaine grande nouveauté du commerce électronique.

Pour quelle option penchez-vous ? Comment pensez-vous que nous ferons nos achats en 2030 ? Je me réjouis de lire vos pronostics dans les commentaires.

Graphiques : Made with Flourish.

Cet article plaît à 17 personne(s)


Alex Hämmerli
Alex Hämmerli
Senior Public Relations Manager, Zurich
Chez digitec et Galaxus, je suis responsable de l'échange avec les journalistes et les blogueurs. Les bonnes histoires sont ma passion; voilà pourquoi je suis toujours à la page.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser