Les préférences de Pia : des pièces de rêve
Présentation de produitIntérieur

Les préférences de Pia : des pièces de rêve

Pia Seidel
Zurich, le 23.07.2021
Il y a beaucoup de choses qui me plaisent, mais mon appartement manque de place. De nombreux articles finissent d'abord dans ma liste d'envies puis ici, pour que vous ayez peut-être envie de les acheter. Cette semaine, le dégradé est à l'honneur.

Je suis sensible aux couleurs et les contrastes me rendent malade. C'est pourquoi j'aime les dégradés, car ils sont doux et me préparent à ce qui va suivre. Une couleur claire mène à une couleur foncée et vice versa, à l'instar d'un coucher de soleil où rien n'entrave le dégradé. Il y a une part de rêve dans ce concept, lequel convient parfaitement aux personnes un peu rêveuses comme moi qui n'arrivent pas à se décider sur une seule couleur.

Dans le domaine du design, les dégradés de couleurs s'appellent également « Ombré ». Alors que l'ombré a connu son heure de gloire dans le domaine de la coiffure dans les années 2000, il est plutôt aux abonnés absents dans la décoration d'intérieur. Tout du moins jusqu'à aujourd'hui, car aujourd'hui je vais me prêter à l'exercice. Les réalisations varient ; elles vont des murs et des sols, qui présentent un dégradé de couleurs, aux textiles faisant la part belle au dip dye (comprendre « plonger-teindre »). Pour apporter un tel style à la maison, il convient de disposer les objets en rangées, pour ainsi dire. Je prends pour modèle les bougies Blazed Wax, des créations alignées par couleur sur l'étagère. Elles attirent le regard et confèrent un sentiment d'ordre. Les fleurs aussi peuvent être disposées comme un éventail de couleurs. Les bouquets comme ceux de la marque Bluemlisex sont une source d'inspiration. Même les fleurs les plus simples ressortent comme ça. Et cela vaut aussi la peine de se rendre à la papeterie la plus proche : la blogueuse de Beautiful Mess a accroché les cadres au mur selon une « progression des couleurs ». Si c'est trop, optez plutôt pour des produits au look ombré.

Non seulement le verre, mais aussi leurs ombres forment un dégradé. Photo : Kave Home
Non seulement le verre, mais aussi leurs ombres forment un dégradé. Photo : Kave Home

Quels que soient sa forme et son matériau, la vaisselle en dégradé, comme celle de Kave Home, dégage d'emblée un côté chic. En verre, elle offre des effets d'ombre et de lumière supplémentaires à la table.

Ombre
plus que 4 pièces sur 4
205.–avant 342.–
Frandsen Ombre

La lampe suspendue « Ombre » de Frandsen joue également avec la transparence et la lumière. En même temps, elle camoufle l'ampoule avec sa finition métallique graduée. Ainsi, la forme simple de l'abat-jour est au premier plan.

Une lampe qui ne fait pas dans l'excès. Photo : Frandsen
Une lampe qui ne fait pas dans l'excès. Photo : Frandsen

Le rideau de douche « Ombre » de Juniqe, translucide, se distingue par une palette de couleurs allant du blanc au rose. Le torchon Oyoy, quant à lui, joue sur des notes plus basses. Il passe du rose au rouge rouille. Accroché, il donne du peps à n'importe quel mur de cuisine. Cependant, l'ombré est plus efficace en grand format. Pour éviter de perdre du temps à peindre, il existe des papiers peints ou des tatouages muraux de marques comme Trenddeko. Avec des nuances allant du rose au jaune, ils égayent les espaces vides et peuvent même être placées dans des pièces comportant de nombreux coins et recoins.

Torchon Niji Mini Red
Remise quantitative
21.50
OYOY Torchon Niji Mini Red

Quelle que soit la façon dont vous les utilisez, les motifs ombrés, grâce à leurs nombreuses nuances, s'adaptent rapidement à la pièce. C'est peut-être pour cela qu'ils ne font pas l'objet d'un grand battage médiatique dans la décoration intérieure. Les dégradés de couleurs jouent la carte de la sobriété. C'est pourquoi ils n'ont pas de date d'expiration.

« Les préférences de Pia » revient régulièrement. Cette série me permet de vous montrer une sélection d'articles de ma liste d'envies qui ne manqueront pas d'insuffler du style dans votre intérieur. Pour rester au courant, je vous invite à me suivre.

Cet article plaît à 9 personne(s)


Pia Seidel
Pia Seidel

Senior Editor, Zurich

« ll n'y a que deux façons de vivre sa vie : l'une en faisant comme si rien n'était un miracle, l'autre en faisant comme si tout était un miracle. Je crois en la dernière.» – Albert Einstein

Intérieur

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser