Les écouteurs HiFi sont-ils meilleurs que les micro-casques de gaming ?

Les écouteurs HiFi sont-ils meilleurs que les micro-casques de gaming ?

Philipp Rüegg
Zurich, le 11.04.2019
Responsabilité de traduction: Anne Chapuis
Pourquoi achetons-nous les écouteurs des fabricants de périphériques, et non ceux des spécialistes renommés de l'audio ? Dans cet article, je compare le micro-casque Astro-A-50 aux écouteurs de studio Beyerdynamic DT880 Pro, en me concentrant sur le son surround.

« Oublie les micro-casques de gaming. Si tu veux avoir un bon son, achète-toi de bons écouteurs HiFi. » J'ai souvent reçu ce conseil ces dernières années en matière de son et de jeux vidéo. J'ai aussi constaté lorsque j'ai testé les nouveaux micro-casques de Logitech que la communauté de digitec est du même avis. « C'est en combinant le Creative Soundblaster AE5 et le Beyerdynamic DT 770 ou le 990 qu'on crée l'expérience sonore ultime », écrit Schmisi, un utilisateur. Il doit bien y avoir du vrai là-dedans...

Je suis certes tout à fait satisfait de mon Astro A50, mais l'idée que je pourrais obtenir un bien meilleur son me titille. Testons tout ça ! Mes collègues du Category Management ont eu la gentillesse de demander à Beyerdynamic de me fournir quelques belles paires d'écouteurs. En fait, je ne voulais qu'un modèle, le DT 880, parce c'est celui qui est apparu le plus souvent dans mes recherches sur le Web. Mais Beyerdynamic m'a envoyé trois modèles : le DT 880 Pro, un MMX 300 et un Custom Game.

Puisque je veux comparer des écouteurs HiFi, je me concentre sur le DT 880 Pro (250 ohms).

Choisir les bons écouteurs

En théorie, les écouteurs des fabricants de périphériques et des spécialistes de l'audio sont très similaires. Dans les deux cas, les modèles varient selon leur niveau de pression acoustique, leur plage de fréquence et la taille de leur pilote. Le premier élément qui les différencie est l'impédance (en ohms). Alors que les micro-casques se situent généralement entre 16 et 80 ohms, les écouteurs de studio du commerce peuvent atteindre jusqu'à 650 ohms. Les écouteurs à impédance élevée ont une plus haute résolution et peuvent, en théorie, produire un meilleur son. Mais ils nécessitent souvent des amplificateurs suffisamment puissants. Les cartes de son des smartphones ou les cartes son internes ne font souvent pas le poids. C'est là qu'un convertisseur analogique/numérique (DAC) entre en jeu. Je vous en dirai plus ci-dessous.

La construction des haut-parleurs (le pilote) n'est par contre pas spécifiée dans les caractéristiques techniques. La taille (40 mm, 50 mm, etc.) n'est pas le seul élément qui les distingue en la matière, et j'atteins la limite de mes connaissances. Mon test me permettra d'en apprendre davantage.

Des conditions de test professionnelles.
Des conditions de test professionnelles.

Les micro-casques de gaming se différencient aussi des écouteurs HiFi de par leurs fonctions : inutile de chercher des touches macro, une télécommande, un éclairage RGB ou un mixage de sons du jeu et du chat. Je veux bien y renoncer si cette économie augmente la qualité des haut-parleurs.

Savoir si les écouteurs sont ouverts ou fermés est tout aussi important. En effet, les studios d'enregistrement privilégient les écouteurs ouverts, parce qu'ils fournissent apparemment le son le plus naturel. Par contre, ils laissent passer tous les bruits extérieurs. N'essayez pas de vous isoler dans le train... Les systèmes fermés isolent mieux la zone entre l'oreille et le pilote et produisent donc des basses plus intenses. La pression exercée sur la tête est aussi plus forte.

Ne vous laissez pas duper par l'appellation « semi-ouvert ». Avec le DT 880 Pro, vous entendez tous les sons qui vous entourent.
Ne vous laissez pas duper par l'appellation « semi-ouvert ». Avec le DT 880 Pro, vous entendez tous les sons qui vous entourent.

Le DT 880 Pro est un compromis entre la version ouverte et la version fermée, puisqu'il est semi-ouvert. Mais je ne vois pas comment des écouteurs pourraient être plus ouverts... Quand je les porte, j'entends tout ce qui se dit autour de moi, je ne suis pas du tout isolé des sons extérieurs. Ils sont très confortables, car ils exercent relativement peu de pression sur la tête, et leurs coussinets en velours sont tout doux.

Amplificateur d’écouteurs ou son interne ?

Le plus simple, c'est de brancher directement les écouteurs à la carte mère. Impensable auparavant, cette méthode est tout à fait courante de nos jours. Les puces de son se sont nettement améliorées et ne produisent plus le son exécrable qui leur a valu une mauvaise réputation. Si, comme mon Astro A50 ou mon Toslink, vos écouteurs se connectent via un câble USB, le traitement est de toute façon pris en charge par la puce.

Le SoundblasterX G6 associe carte son USB et amplificateur d'écouteurs.
Le SoundblasterX G6 associe carte son USB et amplificateur d'écouteurs.

Par contre, si vos écouteurs se connectent via câble analogique de 3,5 mm, c'est la carte son interne qui interviendra. Selon le nombre d'ohms que possèdent vos écouteurs, la situation peut déjà se dégrader à cette étape, puisque même les amplificateurs des meilleures cartes mères sont trop faibles pour des écouteurs à impédance élevée. Le volume du son baisse énormément.

C'est la raison pour laquelle les audiophiles optent pour une carte son (interne ou USB) qui allie un DAC et un amplificateur. Cette mise à niveau est avantageuse pour trois raisons. Premièrement, comme je l'ai mentionné plus haut, elle permet d'utiliser des écouteurs qui possèdent un nombre d'ohms plus élevés. Deuxièmement, le traitement du son est censé être meilleur. Troisièmement, les cartes son et les DAC peuvent souvent produire un son surround virtuel. Je me suis procuré le Creative Sound BlasterX G6, parce que les internautes lui vouent une adoration absolue. Et c'est bien connu, Internet ne ment jamais.

Soundcheck : DAC vs carte son interne

Pour comparer la qualité du son, je compare ma référence, l'Astro A50, au Beyerdynamic 880 Pro. Je crée plusieurs scénarios et je passe le plus vite possible de l'un à l'autre. Comme je dois toujours changer les paramètres de Windows au préalable, je perds quelques secondes à chaque fois. Selon mon collègue audiophile Aurel Stevens, cela devrait déjà suffire pour que mon cerveau ne se mélange pas entre les différents sons que j'entends. Je peux déjà vous dire que la différence est flagrante.

Les cartes son internes ont été énormément améliorées.
Les cartes son internes ont été énormément améliorées.

Je commence par comparer le DAC à ma carte mère pour vérifier ce que l'amplificateur apporte vraiment. Je possède un Gigabyte Z270X-Gaming 5, doté de la puce audio Sound Blaster X-Fi MB5.

Ma configuration * Beyerdynamic DT 880 Pro * Tous les effets audio sont désactivés * Mode stéréo * Égalisateur neutre * Même sélection de morceaux (Google Music 320 kbits) * Même sélection de jeux (« Overwatch », « Apex Legends », « The Division 2 », « Battlefield 5 », « Doom ») * Test audio 7.1 de « Soma »

La première chose que je remarque, c'est que la carte mère n'apporte pas suffisamment de tension à l'écouteur de 250 ohms. Au niveau maximum, le son est encore trop faible. Vous pouvez contourner ce problème en vous procurant un modèle de 32 ohms, par exemple. Mais malgré cela, le Sound BlasterX G s'en tire mieux, surtout lorsque j'écoute de la musique. Avec la carte son interne, on dirait que la musique est comme recouverte d'un léger brouillard. Dès que je passe au DAC, le son devient clair et puissant.

Dans la démo de «Soma», le joueur se déplace à travers des couloirs mal éclairés et des sons inquiétants viennent de tous les côtés. Le son est plus puissant et plus précis avec le DAC.

Avec ses 250 ohms, le Beyerdynamic DT 880 Pro n'est donc pas l'écouteur idéal pour établir une comparaison valable avec une carte interne. Le son n'est pas assez fort. Et pourtant, la différence est nette par rapport au Sound BlasterX G6. Mais je dois dire que la puce interne se défend bien. Vous n'aurez pas à vous plaindre si vous ne faites aucune comparaison directe.

Soundcheck : Beyerdynamic 880 Pro vs Astro A50

aucune information disponible sur cette image

Ma configuration * Une fois avec et une fois sans effets sonores * Égalisateur neutre * Même sélection de morceaux (Google Music 320 kbits) * Même sélection de jeux (« Overwatch », « Apex Legends », « The Division 2 », « Battlefield 5 », « Doom ») * Test audio 7.1 de « Soma » * Testsounds pour la bande de fréquences, le pilote, la plage dynamique, etc.

Sans effets audio supplémentaires (DTS:X, etc.), le DT 880 Pro a un son bien plus clair et précis dans l'ensemble. Le son de l'Astro A50 est légèrement enjolivé et les changements de direction sont moins fluides d'une oreille à l'autre. La différence de qualité est particulièrement marquée dans «Apex Legends». Le DT 880 Pro sonne comme si on lui avait fourni un débit binaire plus élevé.

Sa structure semi-ouverte nécessite une petite période d'adaptation. Le son est très aéré, presque trop. J'aime les basses intenses, et les vrombissements que j'entends quand je tire avec un Wingman dans « Apex Legends » ou que je nettoie les rues avec un fusil de chasse dans « The Division 2 » me manquent. Il est temps de bidouiller sur le DAC.

Comme j'utilise presque exclusivement l'Astro A50 en activant la technologie DTS Headphone:X 2.0 qui recrée un son surround, j'effectue une deuxième comparaison avec des effets audio. Pour le Sound BlasterX G6, je règle les boutons Surround, Crystalizer et Bass du logiciel Sound Blaster Connect sur 40/100, 50/100 et 50/100 respectivement. J'active aussi le mode 7.1.

Le logiciel Soundblaster Connect 2 aide à paramétrer précisément les écouteurs.
Le logiciel Soundblaster Connect 2 aide à paramétrer précisément les écouteurs.

Comme ça, je booste vraiment bien le DT 880 Pro. Au début de la démo de « Soma », je suis entouré de bruits d'eau et de sons inquiétants. J'entends un grincement agréable à l'ouverture des lourdes portes mécaniques. Quand je passe au A50, je crois d'abord m'être trompé de fichier. Où est l'eau, où sont les bruits flippants ? Je les perçois à la deuxième écoute, mais ils sont trop mélangés au reste des bruits. Et le son des portes n'a vraiment rien plus rien de spectaculaire.

Pareil lorsque je teste les autres jeux. Le DT 800 Pro fournit un son plus clair et plus complexe que l'Astro A50. Sa structure fermée et le DTS:X forment un son plus puissant, mais les écouteurs de Beyerdynamic m'enthousiasment nettement plus. Leur gamme sonore est plus étendue et variée, alors que les sons de l'Astro A50 se chevauchent parfois.

Comme Beyerdynamic m'a aussi envoyé son micro-casque de gaming MMX 300, je n'ai pas manqué de le tester. Il a aussi une structure fermée, et je trouve qu'il fournit la meilleure combinaison de son et de basses des trois modèles.

Soundcheck : le son surround

Le DT 880 Pro sonne mieux, mais qu'en est-il de sa capacité à produire du son surround ? Les écouteurs HiFi ne possèdent pas leur propre logiciel, il faut donc s'en procurer un externe. Mon Sound BlasterX G6 s'en charge. Si je connecte les écouteurs via le câble de 3,5 mm, je peux me rendre dans les paramètres et choisir entre le son stéréo, 5.1 ou 7.1. Par contre, si je les connecte à la carte mère, ils produisent uniquement un son stéréo. Divers programmes vous permettent de produire un son surround virtuel, comme Windows Sonic for Headphones de Windows. Pour 10 francs, vous pouvez activer le son Dolby Atmos. Il existe aussi Razer Surround de Razer, et Hesuvi(en anglais) qui est alimenté par une collection d'algorithmes de sons surround. Sachez tout de même qu'Hesuvi est un logiciel complexe qui demande des connaissances plus approfondies.

Le logiciel Hesuvi vous permet d'obtenir un son surround sur n'importe quels écouteurs.
Le logiciel Hesuvi vous permet d'obtenir un son surround sur n'importe quels écouteurs.

Toutes les variantes produisent un son étonnamment bon, enveloppant et bien plus fort. Par contre, elles ont toutes du mal à simuler les sons produits directement derrière moi. J'ai l'impression qu'ils sont semblables à ceux que j'entends devant moi, mais qu'ils sont simplement moins forts. Je n'ai obtenu qu'une fois un effet semblable à des enceintes ; les bruits m'ont fait me retourner instinctivement. C'était dans « The Division 2 ». J'étais en pleine fusillade, et j'ai eu l'impression que quelque chose se passait derrière moi. L'instant d'après, un des kamikazes m'est rentré dedans et s'est fait sauter. À ce moment précis, le son surround était parfait.

Comme pour les micro-casques, la qualité du surround dépend aussi des goûts de chacun. Hesuvi serait mon logiciel préféré, si ses paramètres et son fonctionnement n'étaient pas aussi compliqués. C'est définitivement le logiciel qui possède le plus de paramètres. Je reste fidèle à Sound Blaster Connect, parce qu'il m'évite d'utiliser d'autres programmes, et ses résultats sont comparables.

Le microphone

Si vous n'avez pas envie de vous procurer un microphone, vous pouvez utiliser le Beyerdynamic MMX300.
Si vous n'avez pas envie de vous procurer un microphone, vous pouvez utiliser le Beyerdynamic MMX300.

N'oublions pas le microphone, un élément décisif lorsqu'on achète un micro-casque. Les écouteurs HiFi comme le DT 880 Pro n'en ont pas, mais il existe des microphones Ansteck pratiques comme l'Antlion Modmic. Ils se fixent au coussinet, et vous n'avez qu'à passer leur câble le long du câble des écouteurs. Vous pouvez aussi utiliser un microphone de table. Nos utilisateurs adorent le Modmic.

Conclusion : une fois que vous avez entendu la différence, aucun retour en arrière n'est possible.

Pour moi, c'est évident. Les écouteurs HiFi sont supérieurs aux micro-casques de gaming. Le Beyerdynamic 880 Pro a un son nettement meilleur que mon fidèle Astro A50. C'est comme si on m'avait nettoyé les oreilles. Le son est particulièrement puissant lorsque j'utilise le DAC de Creative. Vous n'avez pas à renoncer au son surround, car le logiciel peut être utilisé avec tous les écouteurs.

Ma nouvelle configuration : le Sound BlasterX G6 avec le MMX 300.
Ma nouvelle configuration : le Sound BlasterX G6 avec le MMX 300.

Par contre, je n'entends pas d'énormes différences entre l'Astro A50 et le DT 880 Pro avec le DAC. On ne peut pas vraiment se plaindre, surtout sans comparaison directe. Mais il y a quand même clairement une différence, et je ne peux pas faire comme si je ne l'avais pas entendue. Si vous êtes comme moi et que vous aimez un son intense et des basses puissantes, je vous conseille d'opter pour le Beyerdynamic MMX 300. En plus, il est doté d'un microphone intégré. Il est un peu serré, mais il produit exactement le son que j'aime.

Écouteurs HiFi ou micro-casques de gaming?

Quels écouteurs utilisez-vous pour le gaming?

  • Micro-casque de gaming
    44%
  • Écouteurs HiFi
    45%
  • Haut-parleurs du moniteur / de la TV
    1%
  • Système de haut-parleurs
    7%

Le concours est terminé.

Cet article plaît à 82 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser