Cet article a été traduit automatiquement.
Nouveautés + tendances

L'accord avec Twitter est tombé à l'eau - Elon Musk stoppe officiellement le rachat

Elon Musk s'est officiellement retiré du rachat de Twitter. Un tribunal du Delaware décidera probablement combien de milliards de dollars américains seront versés suite à cette rupture de contrat.

La joie d'Elon Musk à propos du rachat de Twitter n'a pas duré longtemps. Peu de temps après l'annonce de l'accord en avril, des rumeurs ont circulé selon lesquelles le milliardaire ne souhaitait pas reprendre l'entreprise de technologie malgré une signature contraignante. Vendredi dernier, ces rumeurs ont été confirmées.

Peu avant le week-end, Musk a déposé auprès de l'autorité américaine de surveillance des marchés financiers (SEC) des documents par lesquels il renonce officiellement à son rachat de Twitter. Ceci parce que le groupe tech aurait, selon lui, enfreint les directives du contrat de reprise en donnant des indications fausses et trompeuses sur les stocks de bots sur la plateforme. Une accusation que Musk n'a cessé de répéter depuis mai.

  • Nouveautés + tendances

    L'accord de Twitter est en suspens à cause du débat sur les bots

    par Coya Vallejo Hägi

La réponse de Twitter à la rétractation de Musk a été rapide. Le soir même, le président du conseil d'administration Bret Taylor a annoncé sur Twitter que le conseil d'administration insisterait pour que la reprise se fasse aux conditions convenues. L'entreprise tech a donc entamé des démarches juridiques.

Selon Bloomberg, Twitter s'est déjà adressé à un cabinet d'avocats spécialisé dans ce type d'opérations de fusion. L'entreprise tech veut déposer une plainte contre l'homme le plus riche du monde dans le Delaware dès le début de la semaine. Ce petit Etat de la côte est américaine est le siège de Twitter.

Des milliards vont couler à flot - mais combien ?

Selon Bloomberg, le tribunal du Delaware serait alors confronté à l'évaluation suivante : Les raisons invoquées par Elon Musk pour faire échouer l'accord avec Twitter sont-elles suffisantes ? Si la réponse est oui, Musk s'en sort relativement bien. Dans ce cas, le milliardaire ne devra payer que la "break up fee" d'environ un milliard de dollars US.

Mais si le tribunal décide contre lui, Musk sera contraint de reprendre Twitter malgré tout - et ce au prix convenu auparavant de 54,20 dollars US par action, soit environ 44 milliards de dollars US. Une troisième option possible serait que les deux parties parviennent à un compromis et que Musk rachète Twitter à un prix inférieur.

Réponse via un mème

Jusqu'à présent, Musk est resté relativement discret sur les développements qui ont suivi son dépôt auprès des autorités. Le milliardaire a seulement publié lundi matin un mème sur sa timeline Twitter, dans lequel il se moquait de l'annonce de Twitter de le traîner en justice.

Titelbild: Shutterstock

Cet article plaît à 14 personne(s)


User Avatar
User Avatar

« Je veux tout connaître ! Je veux des bas terrifiants, des hauts enivrants, des milieux bien moelleux ! » : ces mots d'un personnage culte de la télévision américaine reflètent pleinement mes pensées. Je partage cette philosophie de vie, y compris au travail. Ce que cela signifie concrètement pour moi ? Je trouve que chaque histoire, de la plus insignifiante à la plus incroyable, a son charme. 


Informatique
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader