La revente de Lego sur Galaxus : les clients se font des briques
Dans les coulisses

La revente de Lego sur Galaxus : les clients se font des briques

Alex Hämmerli
Zurich, le 24.03.2021
Or, actions, œuvres d'art ou encore cryptomonnaies : depuis l'afflux de liquidités des banques centrales, les placements financiers sont devenus un sport populaire. Les boîtes de jeux Lego aussi permettent de faire de l'argent, mais ça, peu de gens le savent. D'ailleurs, certains clients de Galaxus réalisent un bénéfice de 200 % ou plus sur la revente.

Les clients peuvent revendre les produits qu'ils ont achetés chez digitec ou Galaxus au même endroit. La fonctionnalité acheter d'occasion, particulièrement populaire, permet de trouver un large éventail d'appareils électroniques à prix mini. Mais la place de marché fait également les yeux doux aux amateurs de Lego venus dégoter de rares sets que le géant danois ne produit plus.

Les séries interrompues attirent un groupe de personnes en particulier, les AFOL – acronyme signifiant Adult Fan of Lego –, c'est-à-dire des adultes passionnés qui sont, pour certains, prêts à payer plusieurs fois le prix d'origine pour un modèle spécial, comme le set Lego Technic Claas Xerion 5000 Trac VC – récemment cédé au nouveau propriétaire pour 430 CHF, soit une augmentation de 244 % de la valeur par rapport au dernier prix de vente sur Galaxus – ou encore le modèle Star Wars Imperial Star Destroyer – pour un rendement de près de 200 %.

En moyenne, les acheteurs de sets Lego revendus sur Galaxus s'acquittent d'une augmentation de prix de l'ordre de 21 %, un résultat obtenu à l'issue d'une analyse de près de 250 ventes abouties. La principale condition pour obtenir une valeur de revente élevée ? Que l'emballage du set n'ait pas été ouvert et qu'il soit encore scellé, ce qui est le cas pour 79 % d'entre eux. Pour le reste, les instructions, et souvent la boîte d'origine aussi, étaient généralement présentes. À titre de comparaison, sur Galaxus, seul un set revendu sur dix est encore dans son emballage d'origine scellé.

Les fans de Lego Technic ont la brique dans le ventre

Selon le thème, il existe de grandes différences de prix sur le marché de l'occasion des Lego. Chez Galaxus, les véhicules Lego Technic ont la valeur de revente la plus élevée, avec un rendement moyen de 87 % De même, les sets Lego Creator – plébiscités par les AFOL et imprimés avec une recommandation d'âge de 16 ans et plus ou 18 ans et plus – se revendent en moyenne 56 % plus cher. Le thème Creator Expert de la série Constructions modulaires, formant un quartier de ville lorsque les sets sont accrochés les uns aux autres, sont particulièrement appréciés. Le premier bâtiment de la série, appelé Café Corner, se négocie actuellement sur Internet à 2000 CHF environ. Lors de la sortie du set en 2007, le prix de vente conseillé était alors de 149,90 CHF.

Parmi les dix premiers sets Lego les plus rentables du marché de l'occasion de Galaxus, on en trouve quatre avec licences Star Wars. En moyenne, cependant, les sets Star Wars ne se sont revendus qu'avec une marge de 24 %. En naviguant sur des sites pertinents comme Bricklink, Brickpicker et Brickscout, on trouve des sets Star Wars ayant changé de mains pour une somme dix fois supérieure au prix initial.

La science derrière les petites briques

Dans leur étude Lego – The Toy of Smart Investors, les deux économistes Victoria Dobrynskaya et Julia Kishilova de la Higher School of Economics de Moscou ont analysé les augmentations de valeur des sets Lego. Elles sont parvenues à la conclusion que les sets particulièrement petits contenant jusqu'à 340 pièces sont très rentables : en moyenne, l'augmentation annuelle de la valeur entre 1987 et 2015 s'élève à 22 %. Pour les plus grands sets, ceux de plus de 1200 pièces donc, le rendement était tout de même de 12 %.

Les Lego sont-ils donc une valeur sûre pour les investisseurs disposant d'un espace de stockage suffisant ? Malheureusement non, car Lego reconnaît le potentiel des exemplaires rares en lançant encore et toujours de nouvelles éditions légèrement modifiées de classiques, le cas notamment du Millennium Falcon de Star Wars, dont la valeur a dégringolé à la vitesse de la lumière.

Et vous, avez-vous des trésors Lego encore emballés qui se cachent chez vous ? Que dites-vous de ces augmentations de prix ? À vos claviers dans la partie commentaires !

Graphique : Made with Flourish.

Cet article plaît à 40 personne(s)


Alex Hämmerli
Alex Hämmerli
Senior Public Relations Manager, Zurich
Chez digitec et Galaxus, je suis responsable de l'échange avec les journalistes et les blogueurs. Les bonnes histoires sont ma passion; voilà pourquoi je suis toujours à la page.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser