Fini A+++ ! Place aux nouvelles étiquettes énergétiques
Nouveautés + tendances

Fini A+++ ! Place aux nouvelles étiquettes énergétiques

Ramon Schneider
Zurich, le 17.02.2021
À partir du 1er mars 2021, les classes d'efficacité énergétique de certains appareils électriques changent. L'échelle fait l'objet d'une refonte et s'étendra uniquement de A à G. La classe A+++ disparaît.

Pour comparer les produits du point de vue de l'efficacité énergétique, il suffit de regarder la classe énergétique sur leurs étiquettes. Mais ces dernières années, elles sont devenues de plus en plus confuses. Nombreux sont les appareils à atteindre actuellement les classes les plus élevées. Et ce signe « + » situé derrière le A n'est pas clair pour de nombreux consommateurs. Pour encourager les fabricants à déployer plus d'efforts en matière d'efficacité énergétique, les étiquettes font actuellement l'objet d'une refonte dans toute l'Europe.

En outre, les étiquettes sont munies d'un code QR dans la zone supérieure droite donnant des informations complémentaires sur l'appareil, lesquelles sont extraites de la base de données de produits de la Commission européenne. En Suisse, ces codes QR ne sont pas obligatoires, de sorte que des étiquettes avec et sans code QR se trouveront sur les appareils.

Quels sont les produits concernés ?

Dans un premier temps, les nouvelles étiquettes énergétiques ne s'appliqueront qu'à certains groupes de produits. Déployée par étape, l'introduction est liée au règlement de l'Union européenne. À partir de mars 2021, ce dernier s'applique aux appareils suivants :

  • réfrigérateurs, congélateurs et armoires à vin réfrigérées à utilisation domestique ;
  • lave-linge et sèche-linge à utilisation domestique ;
  • lave-vaisselle à utilisation domestique ;
  • téléviseurs et écrans électroniques ;
  • produits d'éclairage ;
  • réfrigérateurs commerciaux.

Les produits tels que bouilloires, aspirateurs, climatiseurs, etc. n'adopteront la nouvelle étiquette énergétique que dès l'entrée en vigueur du règlement de l'UE. On table sur le début de l'année 2022 et sur plusieurs années de transition jusqu'à la conversion totale des appareils à ce système.

Différentes étiquettes en même temps sur le marché

Une période de transition jusqu'au 31 décembre 2021 est prévue pour le passage aux nouvelles étiquettes, à l'exception des produits d'éclairage qui pourront encore recevoir l'ancienne étiquette jusqu'au 31 août 2022 inclus. Il y a donc deux étiquettes sur le marché à l'heure actuelle, ce qui entraîne, nolens volens, une certaine confusion.

Le problème ? Il n'est pas possible de comparer la nouvelle étiquette à l'ancienne. Dans ce cas, les acheteurs doivent prêter attention aux spécifications techniques des produits afin de les comparer. Par exemple, les actuels réfrigérateurs de classe « A+++ » finissent, pour la plupart, dans la nouvelle classe D. Les mieux classés se hissent à la classe C, et, d'autres dégringolent carrément à la classe E.

Redimensionnement dans quelques années

Au début du déploiement, presque aucun appareil ne recevra une note d'efficacité énergétique A. Ce n'est qu'après un certain temps que les produits les plus efficaces atteindront la meilleure classe. En d'autres termes, nous ne serons plus confrontés, dans quelques années, au même problème qu'aujourd'hui. Par ailleurs, les classes seront également redimensionnées au fil des ans. Dès que 30 % des appareils atteignent la classe A ou que 50 %, les classes A et B, un redimensionnement des classes est déclenché. Les « + » font enfin partie du passé.

Pour la Suisse, vous trouverez de plus amples informations sur les sites newlabel.ch, agence énergie appareils électriques et suisseénergie, acteurs d'une transition en douceur vers le nouvel étiquetage.

Pour l'Allemange, nous vous invitons à consulter les informations fournies par le ministère fédéral de l’Économie et de l'Énergie (Bundesministerium für Wirtschaft und Energie, BMWi) et par la centrale des consommateurs (Verbraucherzentrale).

Cet article plaît à 95 personne(s)


Ramon Schneider
Ramon Schneider
Junior Editor, Zurich
Je profite de ma liberté sur ma moto, réveille mon instinct de chasseur à la pêche et laisse libre cours à mon imagination derrière la caméra. Je suis payé pour faire tout et n’importe quoi avec des jouets du soir au matin.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser