Escalade de bloc : 10 raisons de l'adopter
En coulisseSport

Escalade de bloc : 10 raisons de l'adopter

Patrick Bardelli
Zurich, le 24.06.2020
L'escalade sans corde à distance raisonnable du sol est l'entraînement idéal. Voici dix raisons pour lesquelles il faudrait s'y mettre.

Le bloc est un sport sophistiqué. Outre les exigences techniques demandées aux grimpeurs, il requiert bien plus qu'une bonne condition physique. Depuis mon reportage au Gaswerk Schlieren il y a un an et demi, je suis devenu un inconditionnel. La vidéo vous montre mes premiers essais :

Depuis lors, je m'y adonne régulièrement. Pourquoi ? Les raisons sont multiples.

Un sport d'escalade à risque calculable

Le risque de blessure est minime dans ce sport aux différents niveaux de difficulté possibles même s'il ne nécessite ni corde ni harnais. La raison ? La hauteur maximale d'escalade de 4 mètres environ. Dans la salle, un épais tapis de sol protège des blessures en cas de chute.

Le plaisir de l'escalade toute l'année

Le bloc, dans les grandes villes du moins, est possible toute l'année et indépendamment du temps, ce qui l'a rendu très populaire. Pour les exploitants de salles d'escalade, il est intéressant de proposer des zones de bloc séparées avec de nouvelles voies. Par exemple, les grimpeurs pourront pratiquer leur sport en intérieur, lorsque les conditions météo ne sont pas clémentes, ou même en extérieur.

L'escalade à prix modéré

Le bloc est relativement bon marché. Il n'y a pas de frais d'acquisition élevés pour l'équipement. Tout ce dont on a besoin, c'est de magnésie pour les mains, de chaussons et de vêtements permettant de bouger librement. Le prix d'entrée est comparable à celui d'un ticket de cinéma. Presque tous les opérateurs proposent des réductions supplémentaires temporelles ou quantitatives ou encore des prix spéciaux pour enfants et familles.

aucune information disponible sur cette image

Un sport pour tout un chacun

De nombreux sports de plein air exigent un âge minimum ou une expérience considérable. Avec le bloc, c'est différent : tout le monde peut s'y essayer. Les blocs, disponibles dans tous les niveaux de difficulté, sont classés par code de couleur. En outre, les salles proposent de brefs cours d'introduction expliquant la technique à adopter. Les grimpeurs débutants peuvent y observer l'agilité des plus expérimentés.

Un sport gratifiant

Chaque bloc est constitué d'un nombre défini de prises avec départ et arrivée marqués, de 4 à 8 pour la plupart. Il est donc possible d'effectuer une voie en un temps assez court, ce qui vous encourage à vous attaquer à la suivante.

Un sport sain

Le bloc améliore la force, la proprioception et la concentration. Le bloc recrute la quasi totalité des groupes musculaires, ce qui en fait un entraînement idéal. Mais attention : risque de dépendance élevé et donc de blessure de fatigue !

aucune information disponible sur cette image

Un sport aux jeunes adeptes

Le bloc convient aux familles avec enfants en bas âge, un public auquel les exploitants de ces salles savent s'adresser grâce à des formules spéciales telles que la fameuse fête d'anniversaire, un grand classique qui n'est plus réservé à la salle de bowling ou aux organisateurs de chasses au trésor. Le bloc entraînant la coordination, ces événements représentent un petit investissement dans la forme et la santé des jeunes.

Un sport qui élargit les horizons

Comme pour tout bon sport de plein air qui se respecte, capital santé et nouvelles perspectives sont au rendez-vous. Et ce ne sont pas les plongeurs, surfeurs, marathoniens et cyclistes qui vous diront le contraire ! Allez au Tessin ou dans le coin de Fontainebleau en France pour découvrir des paysages qui semblent avoir été faits pour le bloc, un sport au travers duquel presque toutes les destinations de vacances permettent d'explorer les environs.

Le bloc et l'escalade sont des activités très proches

Comme ces deux activités sont semblables, si vous êtes bon dans l'une, vous serez bon dans l'autre. Les plans d'entraînement des grimpeurs reposent en grande partie sur la maîtrise des voies, car c'est ainsi que l'on peut s'entraîner à certaines techniques et se mettre en forme.

Un sport qui se pratique seul aussi

Qui dit bloc, dit indépendance. La corde n'est pas nécessaire, le partenaire non plus, ce qui permet de voir ce sport comme un entraînement de force, à l'instar d'une séance dans une salle de gym lambda.

Cet article plaît à 26 personne(s)


Patrick Bardelli
Patrick Bardelli
Senior Editor, Zurich
What matters isn’t how well you play when you’re playing well. What matters is how well you play when you’re playing badly.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser