Du porteur au premier vélo: quel véhicule pour votre enfant?
Critique

Du porteur au premier vélo: quel véhicule pour votre enfant?

Irene Portmann
Zurich, le 30.03.2016
Traduction: Stéphanie König
À peine les petits arrivent à marcher qu’ils devraient déjà savoir rouler? Bien sûr! Le jeu avec l’équilibre a un rôle essentiel pour un bon développement. Les enfants qui sont souvent actifs physiquement et qui jouent beaucoup dehors ont tendance à plus avoir confiance en eux et sont plus adroits. À l’extérieur, on retrouve toutefois de nombreux dangers, comme la circulation routière. C’est pourquoi il est primordial d’apprendre petit à petit aux enfants comment se déplacer en deux roues.

Porteur

Les petits d’à peine 1 an veulent filer à toute vitesse à travers l’appartement et dans la rue. À cet âge, le porteur est un véhicule stable et parfaitement adapté. Les enfants acquièrent de manière ludique les capacités dont ils auront besoin plus tard en tant qu’usagers de la route: avancer, diriger, freiner et garder l’équilibre. Les chutes avec le porteur ne sont, à cause de la faible hauteur et de la vitesse lente, souvent pas très graves.

Tracteur à pédales

À partir de 2 ans, beaucoup de petits enfants passent au tracteur à pédales. Ce mode de locomotion demande nettement plus d’habilité, car il faut pédaler et en même temps diriger. Avec un petit tracteur, l’enfant peut transporter de nombreux ustensiles, aider dans le jardin ou encore s’imaginer vivre à la ferme.

Draisienne

Une draisienne est idéale pour préparer les enfants à partir de 2 ans environ à faire du vélo. La draisienne favorise le sens de l’équilibre, l’évaluation des vitesses et des distances, ainsi que la capacité de coordination et la réactivité. En même temps, le risque de blessure est nettement plus faible, car le centre de gravité est plus bas et, en cas d’urgence, l’enfant peut vite poser les pieds par terre. Comme le sens de l’équilibre est parfaitement entrainé avec une draisienne et que le passage au vélo est ensuite beaucoup plus simple, le vélo avec des petites roulettes se fait aujourd’hui de plus en plus rare. Le bon moment pour acheter une draisienne ne dépend pas de l’âge, mais des capacités motrices et de la taille de l‘enfant. L’enfant doit être assez grand pour que, lorsqu’il est assis et que ses jambes sont légèrement pliées, il puisse s’appuyer par terre et être capable de contrôler la draisienne.

Trottinette

Même si le passage de la draisienne au vélo est relativement simple, l’achat du premier vélo peut attendre. Les enfants d’âge préscolaire sont quelquefois dépassés par le fait de rouler en vélo. Il leur manque souvent la vue d’ensemble quand la vitesse est élevée. C’est la raison pour laquelle nous conseillons aux enfants qui ont passé l’âge de rouler en draisienne d’essayer la trottinette. Elle prépare idéalement l’enfant au vélo, en entrainant le sens de l’équilibre, la coordination, l’habileté, la régulation de la vitesse et le freinage. Les mouvements pour diriger une trottinette sont plus complexes que ceux d’une draisienne, mais ne sont pas aussi exigeants que ceux du vélo.

Vélo

Si un enfant maitrise la trottinette ou la draisienne, qu’il arrive à garder l’équilibre, à prendre des virages et qu’il peut freiner à tout moment, alors ça y’est: il est prêt pour son premier vélo. Le vélo ne devrait pas être trop grand, pour qu’il puisse «grandir» avec l‘enfant, grâce à la selle et au guidon réglables. Un cadre bas est important pour que l’enfant puisse monter et descendre facilement. Si la situation devient critique, il peut aussi sauter du vélo sans problème. Lorsqu’il est assis sur la selle, l’enfant doit pouvoir toucher le sol avec ses pieds, au début, il doit pouvoir poser tout le pied par terre et, lorsqu’il est sûr de lui, juste la pointe du pied. Important: avoir un vélo n’est pas synonyme d’aptitude à circuler sur la route. C’est à peine lorsque la scolarité est obligatoire que les enfants ont le droit de rouler sur la route avec le vélo et doivent, sur plusieurs années, s’habituer petit à petit à la circulation routière. Si vous faites un tour en vélo avec toute la famille et que la sortie comporte des tronçons de route difficiles, un vélo suiveur est la solution intermédiaire idéale pour les enfants jusqu’à 10 ans.

Sécurité

Pensez-y: les enfants d’âge préscolaire sont le plus en sécurité lorsqu’ils roulent loin de la circulation routière, par exemple sur une aire de jeux ou dans un parc. Les enfants confondent rapidement réalité et fantaisie: le vélo est un cheval et tous les enfants sont Superman. Les petits ne prennent souvent pas les dangers au sérieux, réagissent spontanément et peuvent facilement être distraits. C’est la raison pour laquelle ils devraient toujours porter un casque, afin d’éviter de se blesser à la tête. Important: seul un casque qui est adapté protège en cas de chute. Le casque ne devrait pas osciller ni glisser sur le front ou la nuque. La sangle qui passe devant l’oreille et la mentonnière doivent être bien serrées. Nous vous recommandons de mesurer le tour de tête de l’enfant et d’acheter un casque à sa taille. Vous pourrez ensuite procéder à de petits réglages au niveau du casque.

Cet article plaît à 5 personne(s)


Irene Portmann
Irene Portmann
Brand Communications Manager, Zurich
J’aime le jeu de stratégie «Les Colons de Catane», le puzzle Ravensburger «Cupcakes gourmands» et la licorne en peluche sur mon bureau (un cadeau d’anniversaire de mes collèges de travail). Je n’apprécie pas seulement les jouets, mais également la bonne nourriture et les séries TV drôles.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser