Point de vue

Bonnes résolutions : une par an suffit

Oliver Fischer
31.12.2021
Traduction: Stéphanie Casada

Les bonnes résolutions nous donnent surtout mauvaise conscience et on s'en passerait bien. Je sais maintenant comment bien finir et bien commencer l'année.

Cela fait quelque temps que j'avais arrêté de prendre des résolutions pour la nouvelle année : soit j'entreprenais trop de choses différentes, soit j'en entreprenais de trop grandes. Et j'échouais toujours. J'ai donc cessé de me fixer des objectifs.

Pourtant, j'ai toujours trouvé les résolutions du Nouvel An utiles et motivantes (du moins, dans un premier temps). Pour autant qu'on ne les prenne pas simplement par habitude, « parce qu'il faut en prendre », elles sont un excellent moyen d'enfin faire les choses. Je suis convaincu que les gens n'ont pas seulement besoin d'une date limite pour terminer les choses : il leur faut aussi un point de départ clair. Le début d'une nouvelle année est donc idéal.

Durant mon enfance et mon adolescence, je dévorais les livres. Cela s'est atténué pendant les études, car la lecture est devenue une obligation (pénible). Mon métier de journaliste m'oblige à consommer chaque jour tellement de médias que, pendant des années, je ne voulais plus rien lire le soir, car, pour moi, la lecture ne rimait plus avec plaisir. Et je sentais la frustration augmenter au fil du temps.

Pour remédier à cela et retrouver le plaisir de lire, en 2019, je me suis fixé comme objectif de lire un livre par mois, soit douze livres par an. J'ai parfois eu l'impression d'échouer. Fin juin (objectif : six livres), j'étais toujours en train de lire le quatrième. Puis les vacances d'été sont arrivées et j'ai trouvé mon rythme de lecture. À la fin de l'année, j'avais lu 13 livres. Et leur nombre a augmenté chaque année. Je viens de terminer le 22e livre en 2021.

Moins il y en a, mieux c'est

Depuis lors, je me suis fixé un objectif pour chaque année et je l'ai défini comme objectif annuel, de sorte que je ne puisse pas échouer dès janvier ou février.

Pour l'année 2022, je voudrais tenir un journal pour la première fois de ma vie. Mais je ne veux pas écrire une page à la main tous les jours ou noter tout ce qui m'est arrivé en une journée. L'objectif est de s'asseoir une fois par week-end, de récapituler la semaine écoulée et d'écrire quelques phrases. Ça ne prend pas plus d'un quart d'heure et je n'ai donc pas d'excuse. Quel en est le but ? Vivre le quotidien de manière plus consciente. Percevoir davantage ce qui se passe autour de moi et essayer de comprendre pourquoi certaines choses me préoccupent.

Pourquoi est-ce que je vous raconte ça ? Pourquoi devriez-vous suivre mon exemple ? Pour que, dans douze mois, lorsque vous regarderez en arrière, vous puissiez dire « objectif atteint » et être satisfait. Alors, faites comme moi : prenez une seule bonne résolution pour 2022. Je suis fan.

Cet article plaît à 5 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Globetrotteur, randonneur, champion du monde de wok (pas celui sur la piste de bobsleigh), jongleur avec les mots et passionné de photos.


Livres
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader