Achats décarbonés chez Digitec Galaxus
Achats décarbonés chez Digitec Galaxus
NouveautésDurabilité

Achats décarbonés chez Digitec Galaxus

Rico Schüpbach
Zurich, le 11.06.2020
Les clients de Digitec et Galaxus peuvent désormais neutraliser leur bilan carbone lors de leurs achats sur Internet en compensant le CO2, méthane, protoxyde d'azote ainsi générés par une taxe volontaire. Le modèle proposé prend en compte la chaîne de valeur, de l'extraction des matières premières à la livraison au domicile.

Les achats effectués sur digitec et Galaxus sont désormais neutres en carbone : les clients des deux boutiques en ligne peuvent contribuer à la préservation de l'environnement au passage en caisse, et ce, moyennant une somme volontaire dont le montant dépend du produit en question. Digitec Galaxus a développé en coopération avec South Pole – fournisseur de solutions climatiques – un modèle de calcul prenant en compte l'ensemble de la chaîne de valeur, de l'extraction des matières premières à la livraison aux clients en passant par la production.

D'après une enquête représentative réalisée par l'institut de sondage GfK, une personne sur trois en Suisse souhaiterait pouvoir compenser les émissions de CO2 de ses achats directement sur la boutique en ligne, solution à laquelle aussi bien les moins de 30 ans que les actifs à haut revenu sont ouverts. « De plus en plus de gens souhaitent faire quelque chose pour le climat, quitte à bousculer leurs habitudes de consommation », déclare Florian Teuteberg, CEO de Digitec Galaxus. « Notre tâche consiste à fournir des informations, à créer de la transparence et à offrir la possibilité d'acheter des produits neutres en carbone. »

1557de2784161fa9d4c0a249d095eb08359deda32b0e9515da2439c2a4235deb

Par exemple, les contributions des clients de Digitec Galaxus seront injectées dans ces projets climatiques agrées par South Pole.

Protection forestière et communauté 

Énergies renouvelables, rendement énergétique

 « J'espère que notre initiative convaincra de nombreux clients », a lancé Florian Teuteberg.

Une empreinte, une redevance

1557de2784161fa9d4c0a249d095eb08359deda32b0e9515da2439c2a4235deb

Pour le calcul de la contribution volontaire de compensation, Digitec Galaxus utilise la formule suivante :

**compensation CO2 = empreinte carbone du produit en tonnes de CO2 x prix de la compensation d'une tonne de CO2, les émissions d'autres gaz à effet de serre tels que le méthane, le protoxyde d'azote ou les fluorocarbures étant indiquées de manière équivalente en tonnes de CO2.

Sont prises en compte l'extraction des matières premières, la production, la vente et la livraison à domicile. Dans ce modèle, le groupe de produits, le poids, le prix et le fabricant sont les principaux facteurs qui déterminent l'empreinte carbone. Dans la mesure où les informations sont disponibles, la composition des matériaux est également incluse dans le calcul. Ce modèle fera l'objet d'une amélioration continue de notre part. L'utilisation et la mise au rebut des produits sont laissées de côté. Vous trouverez ici un complément d'information concernant ce modèle.

Notre modèle de compensation carbone
Dans les coulissesDurabilité

Notre modèle de compensation carbone

Une fois les produits – par exemple un ordinateur portable, un mixeur ou un canapé – dans le panier d'achats, vous pouvez voir leur empreinte carbone et décider de les compenser au passage en caisse. L'option de compensation sera introduite progressivement au cours des deux prochaines semaines.

Où va l'argent des compensations ?
Dans les coulissesDurabilité

Où va l'argent des compensations ?

Contact presse

Digitec Galaxus AG
Corporate Communications
Pfingstweidstrasse 60, CH-8005 Zurich
Téléphone direct : +41 44 575 96 96
E-mail : media@digitecgalaxus.ch

Images libres de droits

Panneaux solaires sur l'entrepôt de Digitec Galaxus à Wohlen AG
Entrepôt de Wohlen

Cet article plaît à 87 personne(s)


Rico Schüpbach
Rico Schüpbach

Public Relations Manager, Zurich

Sur le plan professionnel, je suis passionné par la rédaction d'histoires dans les relations publiques. J'ai toujours été fasciné par la publicité, les magazines et les produits médiatiques en tous genres, de Britney à Judith Butler. Pendant mon temps libre, j'aiguise ma vision critique sur les développements sociaux et décompose les clichés. Rien n'est plus inutile que de ruminer, encore et encore, des modèles obsolètes.

Durabilité

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser