À quoi sert la petite poche à l'avant du jean ?
Savoir-faireMode

À quoi sert la petite poche à l'avant du jean ?

Vanessa Kim
Zurich, le 27.01.2022
Traduction: Anne Chapuis

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi servaient la mini-poche des jeans ou les trous latéraux sur les Chucks ? Ces éléments ne sont pas seulement là pour la déco, ils ont une fonction.

Les détails font la différence : depuis des décennies, les designers pimpent les basiques ennuyeux en les personnalisant. Ils rajoutent des volants ou un col à un simple T-shirt blanc pour le transformer en un point de mire. Mais tous les éléments de design ne se réduisent pas à un aspect décoratif. Certains ont aussi pour missions de vous faciliter la vie ; ou de la compliquer.

Les deux trous latéraux des Chuck

J'ai longtemps pensé que les deux trous à l'intérieur des Chuck Taylor All Stars servaient d'aération pour les pieds en sueur. Après tout, ces baskets ont été créées pour le basket-ball. Eh bien il n'en est rien. Cependant, leur fonction a tout de même un rapport avec le basket : ils offrent un meilleur maintien pendant l'entraînement. Pour cela, il vous faut retirer le lacet des trous supérieurs et l'enfiler à travers le premier trou latéral de l'intérieur vers l'extérieur puis dans le second trou. Ensuite, en haut vous lacez votre basket normalement. La plupart des porteuses ou porteurs de Chuck les lacent de manière standard et croisent les lacets. Le laçage traditionnel a l'avantage de faciliter le desserrage des lacets lors de l'enfilage et du retrait de la chaussure.

Photo : Albo/Shutterstock
Photo : Albo/Shutterstock

La mini-poche sur les jeans

À quoi sert cette mini-poche cousue sur la poche avant droite de votre jeans ? Je m'en sers pour ranger des bricoles, comme un Airpod ou une bague, quand je suis pressé et que je ne sais pas quoi en faire... Mais sa fonction première est différente : à la fin des années 1800, le jean à cinq poches était un pantalon de travail robuste, porté par les chercheurs d'or, les mineurs et les cow-boys. Comme les smartphones et les montres n'existaient pas à l'époque, ils portaient des montres de poche. Afin de protéger cette dernière pendant le travail, les hommes la gardaient dans la « Watch Pocket » au lieu de la mettre dans leur gilet, comme c'était généralement le cas. Grâce à la chaînette fixée au passant de la ceinture, ils pouvaient regarder l'heure en un clin d'œil. Aujourd'hui encore, le jean à cinq poches fait honneur à son nom : c'est probablement la raison pour laquelle cette mini-poche, aujourd'hui prétendument superflue, est toujours fabriquée.

Photo : DenisProduction.com/Shutterstock
Photo : DenisProduction.com/Shutterstock

Les épaulettes sur les manteaux

Que les épaulettes soient belles ou non se discute, mais le fait qu'elles sont pratiques est indéniable. La patte et le bouton maintiennent la bretelle de votre sac en place. En d'autres termes, la lanière du sac ne glisse pas constamment de l'épaule lorsque vous l'y attachez. À l'origine, les épaulettes ne servaient pas seulement à attacher des insignes militaires, mais aussi à fixer des sacs de munitions, des bandoulières de fusil ou des baïonnettes. Je l'admets, fixer son sac à cette patte a aussi un désavantage : il est fastidieux de devoir l'ouvrir à chaque fois que vous souhaitez poser votre sac. Toutefois, cette astuce vaut son pesant d'or pour les longues promenades ou si un pickpocket essaie d'arracher le sac de votre épaule.

Photo : Dmytro Sheremeta/Shutterstock
Photo : Dmytro Sheremeta/Shutterstock

La boutonnière sur les vestes de costume

En boutonnant une veste, mon regard est toujours attiré par la boutonnière isolée et cousue au revers, c'est-à-dire la partie rabattue du costume. Cette boutonnière a un fondement historique. Dans les années 1800, le revers a remplacé le col montant, qui était toujours rabattu lorsqu'il faisait chaud. Pour pouvoir également porter le revers relevé, le bouton supérieur et sa boutonnière étaient nécessaires. Avec le temps et l'abaissement du col, le bouton supérieur a été de plus en plus souvent négligé et la plupart des tailleurs l'ont supprimé. La boutonnière, en revanche, est restée et a toujours été détournée de son usage initial, par exemple pour y glisser des fleurs lors de fêtes. Dans la vie de tous les jours, la boutonnière est aussi agrémentée d'une épingle de revers ou juste accepté tacitement.

Photo : Alex Yakimovski/Shutterstock
Photo : Alex Yakimovski/Shutterstock

Nous acceptons beaucoup de choses sans les remettre en cause. C'est dommage, sachant qu'elles pourraient remplir une fonction pratique. Y a-t-il un détail sur vos vêtements ou vos chaussures qui vous laisse perplexe ? Faites-m'en part dans les commentaires.

Photo d'en-tête : cottonbro/Pexels

Cet article plaît à 174 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Quand je ne suis pas en train d'explorer les océans, je plonge avec bonheur dans l'univers de la mode. Toujours à l’affût des dernières tendances dans les rues de Paris, Milan et New York, je vous montrerai comment arborer ces habits de podium dans la vie de tous les jours. 


Mode
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader