Une norme de domotique pour tous – l'objectif commun d'Apple, de Google et d'Amazon
Nouveautés + tendancesInformatique

Une norme de domotique pour tous – l'objectif commun d'Apple, de Google et d'Amazon

Raphael Knecht
Zurich, le 19.12.2019
Révision : Stéphanie König
Lorsque trois géants des nouvelles technologies rassemblent leurs forces, le monde dresse l'oreille. Apple, Google et Amazon collaborent sur une norme destinée au domaine de la domotique. Révolution, ou habile vol de données ?

Dans le cadre du projet « Connected Home over IP » (en anglais) – abrégé « CHIP » – Apple, Google, Amazon et d'autres membres de la Zigbee Alliance ont annoncé qu'ils étaient en train d'élaborer une nouvelle norme de connexion libre destinée aux appareils smart home. La sécurité et la protection des données sont censées être au premier plan, et figurer parmi les aspects essentiels du design de ce projet. Est-ce une bénédiction inattendue pour les clients et les fabricants, ou une feinte subtile pour que les trois géants accèdent plus facilement à vos données ?

Le HomePod d'Apple sera-t-il bientôt compatible avec Alexa et l'assistant Google ? Source : Techgarage
Le HomePod d'Apple sera-t-il bientôt compatible avec Alexa et l'assistant Google ? Source : Techgarage

Enfin une norme uniforme pour tous les appareils

L'objectif de ce projet est double. Premièrement, Apple, Google et Amazon veulent rendre compatibles le plus grand nombre d'appareils de type « smart home » possible. À l'heure actuelle, si vous souhaitez intégrer un nouvel objet connecté à votre maison intelligente, il vous faut vérifier les normes avec lesquelles il fonctionne. Ce n'est pas tant le prix du gadget en question qui vous décidera à l'acheter, mais plutôt son interopérabilité. Or la nouvelle norme devrait mettre fin au problème.

Deuxièmement, le projet est censé simplifier le développement et la production des nouveaux appareils de domotique. C'est la raison pour laquelle de nombreux membres de la Zigbee Alliance, dont Somfy, Ikea, Schneider Electric, Signify, Silicon Labs, Wulian, Samsung Smartthings, Resideo, NXP Semiconductors et Legrand, participent aussi au projet CHIP. Il est en outre ouvert à d'autres entreprises, qu'il s'agisse de fabricant d'appareils, de fournisseurs de processeurs ou d'autres développeurs issus de la domotique.

La nouvelle norme se base sur les protocoles existants en matière d'appareils de type « smart home ». Source : AndroidPIT
La nouvelle norme se base sur les protocoles existants en matière d'appareils de type « smart home ». Source : AndroidPIT

Une norme sûre et fiable

L'équipe du projet ne compte pas réinventer la roue. Elle veut bâtir une nouvelle solution à partir des normes et des produits déjà développés. Cela accélérera nettement son développement. Le nouveau protocole CHIP est censé compléter des technologies existantes et faciliter la fabrication de produits compatibles avec Alexa, Siri et l'assistant Google.

L'équipe s'est fixé comme objectif de développer une nouvelle norme sûre, fiable, fonctionnelle et conviviale. Elle sera basée sur le protocole Internet (IP), qui servira à standardiser les méthodes de communication d'appareils de domotique, d'applis mobiles et de services dans le cloud.

« Connected Home over IP » : une révolution dans le domaine de la domotique, ou une simple alliance pour accéder plus facilement à vos données ? Source : Giga
« Connected Home over IP » : une révolution dans le domaine de la domotique, ou une simple alliance pour accéder plus facilement à vos données ? Source : Giga

Le projet « Connected Home over IP » semble très prometteur, surtout au vu de la participation des trois géants susmentionnés, et les experts de la branche y placent beaucoup d'espoir. L'avenir nous dira s'il s'agit d'une véritable révolution ou d'un moyen d'accéder plus facilement aux données des utilisateurs.

Pour recevoir des conseils sur tout ce qui touche aux nouveautés et aux tendances de la domotique, suivez-moi en cliquant sur le bouton « Suivre l'auteur » dans mon profil.

Cet article plaît à 65 personne(s)


Raphael Knecht
Raphael Knecht
Senior Editor, Zurich
Quand je ne suis pas en train de me bourrer de sucreries, vous me trouverez dans un gymnase: je suis joueur et entraîneur passionné d’unihockey. Quand il fait mauvais, je bidouille mon PC assemblé par mes soins, des robots et autres jouets électriques. La musique m’accompagne de partout. Les sorties VTT en montagne et les sessions de ski de fond intenses font aussi partie de mes loisirs.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser