Une chaussure Adidas à base de champignons
Nouveautés + tendancesModeDurabilité

Une chaussure Adidas à base de champignons

Vanessa Kim
Zurich, le 16.04.2021
Traduction: Sophie Boissonneau
La marque de sport Adidas a récemment fait appel à la société Mylo pour réinterpréter l'iconique Stan Smith. La marque explore les possibilités offertes par une alternative végétale au cuir.

Le changement climatique pousse aussi l'industrie de la mode à revoir son approche. Pour réduire les émissions de CO₂, elle mise non seulement sur des méthodes de production alternatives, mais aussi sur des matériaux innovants et durables crées en laboratoire.

Le fabricant d'articles de sport Adidas s'engage depuis plus de 20 ans pour le développement durable, il n'y a donc rien de surprenant à ce que la marque s'intéresse au cuir végétal. Derrière « Mylo », société lancée en 2018, on retrouve la start-up américaine Bolt Threads. Le cuir 100 % végétal n'est pas en reste comparé aux peaux animales tannées. Adidas a reconnu le potentiel de cette nouvelle matière et travaille aujourd'hui en étroite collaboration avec la société de biotechnologie. La « Stan Smith Mylo » est le premier résultat de cette collaboration.

Image : Stan Smith Mylo
Image : Stan Smith Mylo

Pour la réinterprétation durable de cette basket iconique, les cellules du mycélium, c'est-à-dire la structure racinaire des champignons, sont extraites en laboratoire et cultivées pendant deux semaines. Dès que le Mylo s'est transformé en un matériau semblable au cuir, on peut l'utiliser pour fabriquer la tige extérieure de la chaussure. La semelle intermédiaire est constituée de caoutchouc naturel. Le cuir végétal peut être teinté à votre guise, mais Adidas a opté pour la couleur classique des Stan Smith pour habiller sa première basket fabriquée à partir de champignons, c'est-à-dire le blanc.

La Stan Smith Mylo devrait être mise en vente dans les douze prochains mois. On devrait la trouver à un prix similaire à celui des modèles classiques en cuir. Adidas ne veut pas pénaliser financièrement les consommateurs qui choisiront le produit durable.

Cet article plaît à 32 personne(s)


Vanessa Kim
Vanessa Kim
Editor, Zurich
Quand je ne suis pas en train d'explorer les océans, je plonge avec bonheur dans l'univers de la mode. Toujours à l’affût des dernières tendances dans les rues de Paris, Milan et New York, je vous montrerai comment arborer ces habits de podium dans la vie de tous les jours.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser