Un photographe teste un appareil photo pour enfants : voilà ce que le Nikon W100 a dans le ventre

Un photographe teste un appareil photo pour enfants : voilà ce que le Nikon W100 a dans le ventre

David Lee
Zurich, le 04.07.2019
Collaboration: Thomas Kunz
Traduction: Stéphanie König
Notre photographe essaie de tirer le meilleur d'un boîtier jaune en plastique, qui, question style et compétences, fait plus penser aux Minions qu'à autre chose. L'objectif n'est autre qu'une exposition dans une galerie d'art. Découvrez ici s'il y est arrivé et qu'elles autres idées folles lui sont passées par la tête.

Cette année, notre photographe Thomas Kunz a déjà pris des photos avec un très mauvais appareil photo pour jouer, ou, comme il l'appelle lui, un « truc multimédia pour enfants ». Surprise : les photos sont de bonne qualité.

*Fotograf testet Kinderkamera**. Was kommt dabei raus?
placeholder

placeholder

Un utilisateur a écrit le commentaire suivant :

“ Pourquoi n'avez-vous pas testé le Nikon Coolpix W100 ? Il aurait pris de bonnes photos et aurait été digne de porter le nom d'appareil photo. ”
Reiserezept

Cher Reiserezept, c'est justement ça qui est drôle : montrer qu'il est possible de réussir ses photos, même avec un mauvais appareil photo. Mais je retiens ton idée. Le Nikon W100 n'est certes pas non plus le meilleur des appareils photo, mais il fait moins jouet et plus appareil photo. Et ce, presque au même prix. Prend-il de meilleures photos que le modèle pour enfants ? C'est ce que Tom et moi voulons savoir.

Le W100 a entre-temps été remplacé par le nouveau modèle, le W150. Mais nous testons bien sûr l'appareil photo demandé par Reiserezept. Les différences ne semblent pas énormes.

Tom est tout feu tout flamme. Son succès avec le Kidizoom lui a bien évidemment fait perdre la tête : « on prend des photos et on en fait des tirages d'art. On les vend ensuite super cher ou on les expose dans une galerie d'art. Qu'en penses-tu ? »

OK. En fait, je suis presque convaincu que Tom va y arriver. Et s'il n'y arrive pas, il se sera au moins planté en beauté.

Tom prend des photos de rue et de paysages

Tom attrape l'appareil photo et part faire un tour.

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image

Pourquoi pas. Il y a de jolies photos et les couleurs me plaisent. Mais il n'y a rien d'original. Les photos prises avec le Kidizoom m'ont plus impressionné que ça. Tu peux pas faire mieux, Tom ?

L'astuce du noir et blanc et un peu de fantaisie

Bien sûr. Comme nous l'avons déjà vu avec le Kidizoom, le noir et blanc aide à dissimuler les faiblesses de l'appareil photo. Tom essaie de travailler avec la profondeur de champ, ce qui, avec cet appareil photo, n'est possible que de façon très limitée. Un capteur trop petit, trop peu de lumière.

aucune information disponible sur cette image

Courageux : une photo prise face au soleil. Le résultat n'est pas si mal que ça.

aucune information disponible sur cette image

Pour l'instant, ma photo préférée reste ce cliché en noir et blanc. Mais ce n'est pas une photo que j'accrocherais dans mon salon.

aucune information disponible sur cette image

Comme l'appareil photo est étanche, nous voulons le tester sous l'eau.

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image

Les deux dernières photos plaisent à Tom. Elles n'ont peut-être pas leur place dans une galerie d'art, mais elles font leur petit effet. Certainement parce qu'elles sont aussi relativement abstraites. Tom demande si je suis satisfait. Pour être honnête : ça ne me fait pas vraiment tomber à la renverse. Probablement parce que je suis habitué au travail de Tom. Il a, par exemple, pris une superbe photo d'une ampoule avec un Honor 9 et un mini studio fait maison.

Une *boîte à lumière** presque parfaite pour les débutantsvidéo
placeholder

placeholder

Je lui dis : « si tu ne photographies qu'avec la lumière qu'il y a, difficile de différencier tes photos de celles de touristes. Fais quelque chose avec l'éclairage artificiel. »

Tom : « Bonne idée, je voulais de toute façon aussi faire quelques portraits. »

Tom prend des portraits studio

Tom va au studio et s'essaie aux portraits avec le petit boîtier en plastique jaune. Le résultat :

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image

Les photos ne ressemblent définitivement plus à des photos prises à la va-vite en vacances ou pendant une soirée. Les visages sont joliment illuminés et on voit le côté professionnel. Mais : même avec le téléphone portable, il est possible de faire mieux. Les photos que Tom a prises avec son smartphone au cours de la même séance photo m'impressionnent beaucoup plus. Les photos du Nikon W100 sont généralement assez floues, surtout sur les bords. On le remarque surtout quand on les regarde avec la résolution originale.

À titre de comparaison : portrait pris avec le Honor 10
À titre de comparaison : portrait pris avec le Honor 10
Un autre portrait pris avec le smartphone
Un autre portrait pris avec le smartphone

Pourquoi ne voit-on aucune amélioration ?

Tom explique : « avec le smartphone, je peux corriger l'exposition. C'est ce qui fait ici toute la différence. Avec l'appareil photo Nikon, je ne peux absolument rien régler. »

Il n'est pas du genre à chercher des excuses faciles. Mais je dois quand même essayer moi-même. Je remarque vite qu'on ne peut pas faire grand-chose avec cet appareil photo. On peut zoomer un peu, activer ou désactiver le flash manuellement et il a quelques modes plus ou moins utiles tels que macro, nuit ou effet jouet. C'est tout.

Son utilisation est complètement différente de celle à laquelle je suis habitué des autres appareils photo. Je n'ai jamais rien vu de tel. Il y a quatre boutons à gauche, dont la fonction dépend de ce qui est actuellement affiché à l'écran – un peu comme à un distributeur automatique de billets.

Maintenant que je suis en train d'écrire cet article, je découvre par hasard que l'appareil a tout de même une fonction de correction d'exposition. Ou quelque chose du genre. Sauf qu'elle est là où on ne s'y attend absolument pas : sous « Scène » dans le sous-menu « Changement des couleurs ». C'est là que vous trouverez le point « Plus clair / Plus foncé ». Là, on peut choisir cinq niveaux de luminosité, et on dirait que ça fonctionne de la même manière que la correction d'exposition d'un appareil photo normal.

L'appareil photo est fait pour les enfants. Entre autres. Sur le site Web du produit, on ne voit pas clairement pour quoi est réellement fait le Nikon W100. L'appareil photo a un menu pour les enfants et un pour les adultes – la seule différence que je peux voir est que la version pour enfants est colorée.

Tom prend des photos à la piscine

Maintenant que je sais que cet appareil photo n'est pas capable de grand-chose, je réalise que Tom est vraiment super compétent. Mais : le test n'est pas encore terminé. Tom est encore censé prendre des photos à la piscine : la nageuse professionnelle Svenja Stoffel teste des écouteurs de natation pour nous.

*Sony Walkman** : pour mamie ou pour sportif aguerri ?
placeholder

placeholder

On pourrait théoriquement aussi prendre des photos sous l'eau, mais l'appareil photo est trop lent pour ça. Svenja a dû plonger une dizaine de fois jusqu'à ce que Tom l'ait complètement sur la photo. Nous ne voulons même pas nous pencher sur des subtilités, comme un temps d'exposition assez court.

aucune information disponible sur cette image
aucune information disponible sur cette image

Les images avec peu de mouvement, par contre, sont tout à fait correctes.

aucune information disponible sur cette image

Tom fait de l'art

Je suis enfin satisfait. La question reste maintenant de savoir ce que nous faisons avec les photos. Les portraits et photos de la nageuse n'ont pas leur place dans une exposition d'art, Tom et moi sommes d'accord.

« Maintenant, on va vite dans la cave et on essaie de prendre une photo abstraite avec une lampe de poche pour l'exposition », suggère Tom. « Je peux faire ça en dix minutes. »

C'est tellement dingue que j'accepte tout de suite.

L'appareil photo est sur un trépied et nous inclinons la lampe de poche devant l'objectif. On essaye deux trois choses. On a quand même mis 20 à 30 minutes pour arriver à un résultat satisfaisant. L'appareil photo a certes un mode post-traitement, mais celui-ci est inutilisable. Il enregistre exactement 25 secondes, quelle que soit la situation lumineuse, dans notre cas, l'image est toute blanche. Ça fonctionne encore mieux avec le système entièrement automatique.

L'avantage de l'art, c'est qu' on s'en fout de tout il est toujours possible de dire que c'est intentionnel. Donc : la photo qu'a prise Tom devait être exactement comme ça et pas autrement.

aucune information disponible sur cette image

Comme la photo est tellement parfaite, nous en faisons un tirage d'art. Et parce que c'est un drôle de projet d'art, Gwerder Art a accepté d'exposer la photo pendant un mois dans sa galerie. Vous pouvez aller la voir tout le mois de juillet au Sihlquai 75, près de la gare centrale de Zurich. Incroyable : Tom a réussi !

La photo dans la galerie d'art de Gwerder
La photo dans la galerie d'art de Gwerder

Achèteriez-vous cette photo sous cette forme et l'accrocheriez-vous chez vous ? Si oui, combien paieriez-vous ? Le tirage, monté sur aluminium, 40 x 50 cm, nous est revenu à 174,50 francs.

Cet article plaît à 33 personne(s)


David Lee
David Lee
Senior Editor, Zurich
Mon intéret pour l'informatique et l'écriture m'a mené relativement tôt (2000) au journalisme technique. Comment utiliser la technologie sans se faire soi-même utiliser m'intéresse. Dans mon temps libre, j'aime faire de la musique où je compense mon talent moyen avec une passion immense.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser