TV 8K avec la 5G de Huawei : que nous cache-t-elle ?
En coulisseInformatique

TV 8K avec la 5G de Huawei : que nous cache-t-elle ?

Luca Fontana
Zurich, le 06.05.2019
Traduction: Sophie Boissonneau
Les rumeurs du milieu laissent entendre que Huawei prévoit d'entrer dans le secteur de la télévision cette année avec une TV 8K, connectée à la 5G. Quelles sont les véritables intentions du géant des smartphones ? Coup de projecteur sur les plans de Huawei.

Huawei aurait prévu de faire son entrée sur le marché des téléviseurs cette année. Du moins, c'est ce que rapportent des sources proches de la marque dans l'édition internationale du quotidien japonais Nikkei Asian Review.

De quoi s'agit-il ? Le fabricant de smartphones chinois participera au développement d'un téléviseur 8K. Particularité de la TV en question ? Elle disposera d'un module 5G intégré, qui servira notamment de routeur pour d'autres appareils électroniques. C'est un événement, car cela signifie que Huawei a peut-être trouvé la solution au plus gros problème de la résolution 8K dans le home cinéma : nos réseaux domestiques manquent pour la plupart de bande passante.

Placeholder image
placeholder

placeholder

Autrement dit, même s'il existait suffisamment de contenus 8K, la question reste de savoir comment les diffuser sur les nos TV à l'ère du streamin via Netflix, Amazon Prime et bientôt Disney Plus.

La connexion au réseau mobile 5G pourrait tout changer. Le développement de cette TV 8K 5G est également passionnant dans le sens où il nous en dit un peu plus sur les stratégies multi-produits de Huawei.

Réseau 5G : l'avenir d'internet ?

Il n'existe pas encore de téléviseur équipé d'un module 5G intégré ; Huawei serait donc le premier fabricant à oser franchir ce pas et devancerait ainsi tous les autres fabricants de TV. Selon [Swisscom](https://www.swisscom.ch/fr/about/entreprise/portrait/reseau/5g.html, en Suisse, la 5G devrait dans un premier temps permettre une bande passante de près de 2 gigabits par seconde, pour atteindre les 10 gigabits par seconde à l'avenir. Cela représente des débits ascendant et descendant de 2 à 10 fois plus rapides qu'avec la fibre optique.

Non pas que la fibre optique ne suffise pas pour diffuser du contenu 8K. Swisscom elle-même admet qu'elle a la capacité d'alimenter près de quatre millions de foyers avec une bande passante d'au moins 50 égabits par seconde. Cela suffirait tout juste à streamer de la 8K.

L'infrastructure existante n'est toutefois pas utilisée de manière homogène : Selon le rapport Akamai sur la connectivité publié en avril 2017 (page 14), la Suisse surfe avec une vitesse moyenne de 21,7 Mbit/s. Cela suffit pour le contenu UHD, mais pas pour la 8K. La Suisse occupe néanmoins la 5e place du palmarès international de vitesse.

Top 10 de la rapidité d'internet en 2017.
Top 10 de la rapidité d'internet en 2017.
Rapport State of the Internet d'Akamai, avril 2017

Et à l'échelle mondiale ? Le rapport d'Akamai cité ci-avant place les États-Unis en 10e position avec 18,7 Mbits/s, l'Allemagne se classe 25e avec 15,3 Mbits/s et la Chine 74e avec 7,6 Mbits/s. Pour les producteurs de films et de séries; cela représente trop peu de téléspectateurs potentiels pour produire des contenus 8K qui ont un coût significativement plus élevé.

Le problème de la fibre optique, c'est qu'il faut installer les câbles et les tirer jusqu'au lieu d'utilisation. Que ça soit en ville, à la campagne ou en plein milieu des champs. Avec le réseau 5G, la situation est tout autre : des antennes radio suffisent pour permettre l'accès à internet avec une bande passante énorme via les ondes. C'est pourquoi la 5G est considérée comme la technologie de pointe de l'avenir, avec laquelle l'internet des objets (c'est-à-dire la connexion d'appareils ménagers ou autres à Internet) devrait permettre l'émergence de nouveaux modèles économiques. Par exemple, les maisons connectées (smart home).

Huawei semble l'avoir compris. Avec l'expansion de la 5G dans les prochaines années, la vitesse moyenne mondiale devrait augmenter massivement. Cela donnera à Netflix, Disney et cie. des raisons de produire de tels contenus. Et si le téléviseur peut être intégré directement dans le réseau 5G, nous serons au moins débarrassés du débat sur l'utilité du 8K dans les home cinéma, car la bande passante ne sera plus un problème.

Placeholder image
placeholder

placeholder

Le fabricant chinois de smartphones a probablement trouvé la solution au problème que posait le streaming de contenus 8K dans nos salons : le réseau 5G. Reste à comprendre : pourquoi Huawei, deuxième fabricant mondial de smartphones derrière Samsung, se donne-t-il tant de mal pour pénétrer un marché qui lui était jusqu'alors étranger ?

Huawei, ou l'ubiquité

La Suisse ne prenant part ni dans le développement ni dans la production de composants pour la 5G, elle est dépendante de fournisseurs étrangers. Huawei et Sunrise travaillent déjà en étroite collaboration. Swisscom, quant à elle, compte sur la société suédoise Ericsson pour son réseau 5G. Mais la tournure des événements en inquiète plus d'un.

La tour 5G de Sunrise et Huaweis à Crap Sogn Gion dans les Grisons.
La tour 5G de Sunrise et Huaweis à Crap Sogn Gion dans les Grisons.

Quelques voix s'élèvent, craignant que les fournisseurs de réseaux installent des backdoors dans leurs composants qui leur permettraient ensuite d'infiltrer le réseau mobile. Dans le cas de Huawei, le gouvernement chinois pourrait même se cacher derrière ces backdoors. Bien sûr, Huawei nie en bloque et souligne son indépendance vis-à-vis du gouvernement.

Quoi qu'il en soit, Huawei vise le monopole mondial concernant la 5G, ce qui en fait déjà une menace pour beaucoup. Mais ce n'est pas tout : en plus de pénétrer le secteur de la TV, Huawei veut devenir l'un des cinq plus grands fabricants de PC dans le monde d'ici 2021. Le fabricant chinois est présent sur le marché des ordinateurs portables depuis fin 2017 et utilise pour cela des processeurs Intel. Les commandes devraient encore tripler cette année. Pour ses PC, la marque compte cependant utiliser des processeurs développés en interne.

Huawei vise la suprématie mondiale pour la 5G.
Huawei vise la suprématie mondiale pour la 5G.

Huawei souhaite donc étendre son écosystème, notamment dans le domaine de la domotique. Pour cela, le fabricant chinois doit se construire une image de marque et une présence aussi forte qu'Apple et Samsung. Le géant chinois espère surmonter cet obstacle en s'implantant dans les secteurs cruciaux de l'électronique grand public tels que les téléviseurs, les ordinateurs portables, notebooks et PC, et en misant sur son savoir-faire déjà avancé dans les domaines de la 5G et des smartphones.

Seul un écosystème de marque fermé garantit que les propriétaires d'un smartphone Huawei réfléchissent à deux fois avant d'acheter un appareil électroménager d'une autre marque. La fidélité est presque forcée. C'est malheureusement devenu une pratique courante, les fabricants chinois ne font que copier Samsung et Apple. Connaîtront-ils le même succès ? L'avenir nous le dira...

Qu'est-ce que cela signifie pour le marché des TV ?

    

Bien que le prochain téléviseur 8K 5G soit la première TV de la marque chinoise, Huawei n'est en aucun cas un nouveau venu dans l'industrie.

Les chipsets proviennent par exemple de Hisilicon Technologies : une filiale de Huawei installée à Shenzhen, qui fournit déjà de grandes marques comme Hisense et Sharp. Huawei produira également ses puces modem 5G en interne. Les écrans 8K devraient, quant à eux, provenir de Samsung, c'est du moins ce que les analystes supposent. Huawei s'appuiera donc probablement sur la technologie d'affichage LCD QLED. Nous n'avons cependant pas d'informations fiables à ce sujet pour le moment.

Le premier téléviseur Huawei ressemblera-t-il à la TV connectée d'Honor ?
Le premier téléviseur Huawei ressemblera-t-il à la TV connectée d'Honor ?

Malgré de belles perspectives d'avenir pour les fans de résolution 8K, la pénétration de Huawei sur le marché de la TV n'aura pas un impact majeur à moyen terme : l'infrastructure mondiale 5G n'est pas assez étendue. Notamment parce que nombre de pays comme les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Inde et l'Italie expriment des inquiétudes sur la coopération avec Huawei et d'autres fabricants. La Nouvelle-Zélande a même complètement interdit toute collaboration avec Huawei. En outre, le fabricant chinois est tributaire du développement de caméras 8K, de processeurs de télévision, d'encodeurs et de décodeurs efficaces. Le marché étant relativement limité, cela prendra probablement encore quelques années.

Mais cela ne dérangera pas Huawei qui, depuis des années, nous prouve avec ses smartphones que sa puissance financière presque infinie lui permet de s'offrir le luxe d'attendre que le marché soit prêt. Si Huawei mise sur une stratégie de prix aussi agressive avec ses téléviseurs qu'avec ses smartphones, la concurrence peut se préparer à une bataille féroce.

Cet article plaît à 21 personne(s)


Luca Fontana
Luca Fontana
Editor, Zurich
Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

Ces articles pourraient aussi vous intéresser