Test : The Frame 3.0 – l'œuvre d'art à l'image améliorée
Présentation de produitAudio & Home cinéma

Test : The Frame 3.0 – l'œuvre d'art à l'image améliorée

Luca Fontana
Zurich, le 07.01.2020
Vidéo: Manuel Wenk
Traduction: Anne Chapuis
Que se passe-t-il quand vous éteignez votre TV ? Un vrai trou noir apparaît. Pas sur le Frame : une fois éteint, il se transforme en œuvre d'art. La troisième génération du Frame offre également une image nettement améliorée.

Au niveau du design ou de l'esthétique, je ne peux pas reprocher grand-chose au The Frame de Samsung. Le cadre noir en aluminium est massif – délibérément – car le téléviseur, dans son ensemble, est censé ressembler à un tableau qui pourrait être exposé dans une galerie d'art privée. Ou du moins une fois éteint, car c'est là que Frame passe en mode Art : la TV ne montre pas simplement un trou noir, mais une œuvre d'art ou une photo.

Malin.

Téléviseur
Le cadre 3.0 QE65LS03 (65", 4K, QLED)
Showroom
2798.–
Samsung Le cadre 3.0 QE65LS03 (65", 4K, QLED)
Téléviseur
Le cadre 3.0 QE55LS03 (55", 4K, QLED)
1998.–
Samsung Le cadre 3.0 QE55LS03 (55", 4K, QLED)
Téléviseur
Le cadre 3.0 QE49LS03 (49", 4K, QLED)
1699.–
Samsung Le cadre 3.0 QE49LS03 (49", 4K, QLED)

Le Frame et son mode Art ont été présentés pour la première fois par Samsung en 2017. J'ai trouvé le concept trop excitant pour n'y jeter qu'un coup d'œil. Mon bilan de l'époque : le mode Art fonctionne mieux que prévu. Mais l'image de la TV n'est pas assez bonne pour justifier son prix.

Placeholder image
placeholder

placeholder

Deux ans plus tard, Samsung présente Frame 3.0 – la troisième génération de télévision artistique. La principale nouveauté serait l'amélioration de la qualité de l'image. Je veux m'en assurer ; et voir s'il y a eu des changements au mode Art en lui même.

Nouveau avec QLED. Est-ce que ça veut dire mieux ?

QLED est la nouveauté de la Frame. Il s'agit d'une technologie LCD basée sur des nanoparticules qui offre des couleurs plus naturelles et plus riches que leurs homologues LCD sans nanoparticules. Samsung appelle ces particules Quantum Dots – d'où QLED.

Placeholder image
placeholder

placeholder

En effet, j'aime beaucoup les couleurs de « Jurassic World 2 » de mon Blu-Ray UHD de référence pour les tests TV. Surtout dans la scène où un volcan en éruption fait exploser l'île où se trouvait autrefois le parc : des coulées de lave rouge-orange se frayent un chemin à travers la jungle verdoyante. D'énormes blocs de rochers projetés par le volcan entrent en collision avec les habitants de l'île en fuite et font apparaître d'immenses nuages de poussière.

J'adore.

Grâce à QLED, le rendu des couleurs semble très naturel dans la plupart des scènes.
Grâce à QLED, le rendu des couleurs semble très naturel dans la plupart des scènes.

Ça ne va pas de soi : plus l'image est claire, plus le risque de décoloration des couleurs est élevé. Comme les téléviseurs modernes sont plus lumineux que par le passé, le volume des couleurs est une valeur importante. QLED, la technologie des nanoparticules, est synonyme d'un volume de couleur de 100 %. Autrement dit, Avec le Frame, les couleurs sont toujours exactement comme elles devraient être, quelle que soit la luminosité du téléviseur.

Ironiquement, l'affichage paraît plutôt sombre. L'image est difficile à reconnaître. Surtout dans les scènes sombres et avec la lumière allumée dans le salon/studio improvisé. Le Frame serait-il trop sombre ?

Je contacte Samsung. On me confirme : la TV Frame se base sur la Q60R de Samsung. Dans le test fait par rtings.com, une luminosité maximale de 424 nits a été mesurée sur cette dernière. Ce n'est pas beaucoup, surtout pour une télévision LCD qui, en raison de sa technologie, brille habituellement plus fort que ses concurrentes OLED. À titre comparatif, la C9 OLED de LG a une luminosité de pointe de 726 nits. Le modèle haut de gamme de Samsung, le Q90R, a même 1287 nits.

Pour la Frame, cela signifie que le plaisir de regarder la TV dans les salons lumineux pourrait être gâché.

Surtout pour les scènes sombres, il devient difficile de regarder la télévision sur la Frame dans un salon lumineux. Ici, je vois même mon reflet.
Surtout pour les scènes sombres, il devient difficile de regarder la télévision sur la Frame dans un salon lumineux. Ici, je vois même mon reflet.

Le Frame est également dépourvu du Full Array Local Dimming. Il s'agit d'une technologie de rétroéclairage qui fournit d'excellents niveaux de noir aux téléviseurs LCD. En effet, le Frame manque un peu de punch au niveau de la saturation des couleurs de l'image – le look OLED, qui rappelle un peu les téléviseurs plasma d'antan, si vous préférez. Car là où on devrait avoir du noir, on n'a que du gris foncé.

Les niveaux de noir ne sont pas excellent. Ici, le noir ressemble plus à du gris foncé.
Les niveaux de noir ne sont pas excellent. Ici, le noir ressemble plus à du gris foncé.

Non, je ne suis pas mécontent de l'image. Grâce à QLED, le Frame 3.0 fait un grand pas en avant. Le problème, c'est plutôt le prix : la Frame coûte à peu près le même prix qu'une TV OLED ou que le meilleur téléviseur QLED de Samsung, mais n'offre pas la même qualité d'image.

Mais – voici l'argument de Samsung – en contrepartie, le Frame dispose d'un mode Art.

Eh oui, le mode Art est définitivement la cerise sur le gâteau.

Des œuvres d'art pour remplacer un trou noir ?

Avant toute chose : non, je n'ai pas trouvé de nouveautés au mode Art. Ou du moins, pas de nouveautés évidentes. Un capteur détecte toujours la lumière ambiante et ajuste la luminosité de l'image en conséquence : plus il fait sombre dans la pièce, moins le Frame est lumineux. De cette façon, l'image semble réellement peinte ou imprimée – et ne ressemble pas à un meilleur écran de veille.

Ceci n'est pas une capture d'écran. Il s'agit de la photo telle qu'elle est affichée par le Frame.
Ceci n'est pas une capture d'écran. Il s'agit de la photo telle qu'elle est affichée par le Frame.

En pratique, l'illusion créée fonctionne extrêmement bien. Surtout si vous affichez les photos ou les œuvres d'art sélectionnées en mode plein écran.

Ce n'est pas une peinture, mais une photo d'un de mes voyages à Londres.
Ce n'est pas une peinture, mais une photo d'un de mes voyages à Londres.

L'illusion perd en effet si vous ajoutez la fausse Marie-louise autour de l'image.

Je ne sais pas pourquoi, mais l'illusion de ne pas voir une TV ne fonctionne pas aussi bien qu'avec le mode plein écran.
Je ne sais pas pourquoi, mais l'illusion de ne pas voir une TV ne fonctionne pas aussi bien qu'avec le mode plein écran.

Une vingtaine d'œuvres d'art sont préinstallées sur le Frame. Elles se trouvent dans l'Art Store Samsung et proviennent de collections de galeries et de musées de renommée mondiale comme le Tate ou Saatchi. Pour 4,99 francs par mois, l'offre s'étend à plus de 1000 œuvres. Vous pouvez filtrer non seulement par artiste, mais aussi par thème. « Classique » ou « moderne », par exemple.

Vous pouvez aussi simplement télécharger vos propres photos sur le cadre via une clé USB ou l'appli SmartThings. Ceci est particulièrement intéressant pour les photographes et artistes passionnés qui impriment leurs propres photos sur Alu-Dibond : si on fait attention à la qualité, on en a vite pour six cents francs par photo et image. Le prix élevé de la Frame se justifie donc au moins pour ce groupe cible.

[image:31885024 "Ma, petite collection de favoris."]]

Vous pouvez créer une liste de favoris à partir de toutes les œuvres d'art à votre disposition – étrangères ou personnelles – et les faire s'échanger. C'est là que vous décidez si les images alternent toutes les quelques minutes ou toutes les heures. Ou pas du tout.

Samsung n'a pas seulement pensé à la gamme de fonctions, mais aussi au contenu de la livraison : il y a la One Connect Box, qui contient toutes les connexions pour les sources externes – telles que HDMI ou USB – ainsi que l'alimentation. Le boîtier est relié au téléviseur par un câble fin et transparent. Vous n'avez donc pas d'enchevêtrement de câbles autour de la TV – ce qui est important pour l'esthétique du cadre.

Toutes les connexions se trouvent dans une boîte séparée, que vous pouvez cacher si besoin.
Toutes les connexions se trouvent dans une boîte séparée, que vous pouvez cacher si besoin.

La livraison comprend également la fixation No Gap Wall Mount. Cela permet de monter le Frame au le mur. Si vous prenez un autre cadre autour du cadre, l'illusion du cadre est parfaite. Les cadres sont disponibles en différentes couleurs et tailles, mais coûtent autour des 200 francs chacun.

C'est beaucoup trop cher.

Accessoires TV
Cadre pour TV The Frame 65", blanc (métal blanc), aluminium peint (divers)
197.–
Samsung Cadre pour TV The Frame 65", blanc (métal blanc), aluminium peint (divers)
Accessoires TV
Cadre pour TV 55", Beige (Bois clair) (divers)
176.–
Samsung Cadre pour TV 55", Beige (Bois clair) (divers)
Accessoires TV
Rahmen zu Frame TV 49", Walnuss (Dunkles Holz) Aluminium und Holz (divers)
145.–
Samsung Rahmen zu Frame TV 49", Walnuss (Dunkles Holz) Aluminium und Holz (divers)
Le frame allant avec le Frame se clipse facilement au cadre noir en aluminium.
Le frame allant avec le Frame se clipse facilement au cadre noir en aluminium.

Quelques mots sur la consommation d'énergie en mode Art : Samsung ne donne pas de chiffres exacts. Compréhensible. Celles-ci dépendent de l'image qui est affichée et de sa luminosité par rapport à la lumière ambiante. En mode test, on remarque que le téléviseur en mode Art brille généralement beaucoup moins qu'en mode TV normal. J'estime donc que la consommation électrique est nettement inférieure aux 124 watts en fonctionnement normal de la télévision. Dans le test de Computer Bild, une consommation moyenne de 40 à 50 Watt est indiquée. Cela semble réaliste.

Au fait, The Frame a également un capteur de mouvement : si aucun mouvement n'est enregistré dans la pièce, la TV s'éteint. Si le capteur détecte à nouveau un mouvement, elle se rallume. Cela évite le gaspillage d'électricité.

Malgré une meilleure qualité d'image, un frein reste

En quoi ma conclusion a-t-elle changé par rapport à la première fois où j'ai testé le Frame ? Petit rappel :

« Le mode Art fonctionne mieux que prévu. Mais l'image de la TV n'est pas assez bonne pour justifier son prix. »

Une conclusion que je peux laisser telle quelle avec le Frame 3.0 – tout en y ajoutant un « mais » : si le Frame présentait encore de grosses faiblesses au niveau de la qualité d'image en 2017, l'écart entre le Frame 3.0 et les téléviseurs similaires au niveau du prix, mais dépourvus du mode Art n'est plus aussi flagrant.

Une télévision spécialement pour les amateurs d'esthétique.
Une télévision spécialement pour les amateurs d'esthétique.

Est-ce que j'achèterais The Frame ? Non. Mais je ne suis pas le groupe cible. Pour moi, le téléviseur, lorsqu'il est allumé, doit être parmi les meilleurs pour justifier un prix élevé. Et c'est ce qui me freine dans l'élan. Mais pour qui est le Frame alors ? Probablement pour les photographes (amateurs) passionnés et les amateurs d'art qui attachent une grande importance à l'esthétique lorsqu'il s'agit de télévision ; le mode Art était convaincant à l'époque et l'est toujours.

Seul hic : pourquoi Samsung ne donne pas une dalle QLED encore meilleure au Frame ? Après tout, les photographes ou les amateurs d'art peuvent aussi être des cinéphiles qui accordent autant de valeur à l'image que moi, non ?

Cet article plaît à 44 personne(s)


Luca Fontana
Luca Fontana
Editor, Zurich
Vivre des aventures et faire du sport dans la nature et me pousser jusqu’à ce que les battements du cœur deviennent mon rythme – voilà ma zone de confort. Je profite aussi des moments de calme avec un bon livre sur des intrigues dangereuses et des assassins de roi. Parfois, je m’exalte de musiques de film durant plusieurs minutes. Cela est certainement dû à ma passion pour le cinéma. Ce que j’ai toujours voulu dire: «Je s’appelle Groot.»

Ces articles pourraient aussi vous intéresser