Stadia, le service de streaming de jeux de Google qui va révolutionner le marché
Nouveautés & tendancesGaming

Stadia, le service de streaming de jeux de Google qui va révolutionner le marché

Philipp Rüegg
Zurich, le 19.03.2019
Traduction: Sophie Boissonneau
Stadia, c'est comme ça que Google a baptisé son nouveau service de streaming de jeux. Tout appareil disposant du navigateur Chrome peut y accéder et jouer à de célèbres jeux comme «Assassins Creed Odyssey» dans une qualité allant jusqu'à la 4K.

Avec la récente fin de la phase béta du projet Stream, on avait compris que Google préparait quelque chose de grand dans le domaine des jeux vidéo. Le géant de la recherche a levé le voile sur ce mystère lors de la GDC à San Francisco.

Le service, qui devrait être lancé cette année, s'appelle Stadia. Il sera disponible sur tous les appareils disposant du navigateur Chrome. Selon Google, cela représente en théorie plus de deux milliards d'appareils. Il suffira d'ouvrir un onglet dans le navigateur et vous pourrez jouer. Pas de temps de chargement, pas de mises à jour fastidieuses, mais une définition 4K, 60 fps, HDR et son surround: le nec plus ultra. Pas besoin de matériel coûteux ni de console, n'importe quel smartphone, TV connectée ou vieux Macbook fait l'affaire.

Google promet que les meilleurs jeux tels que «Assassin's Creed Odyssey» ou «Doom Eternal» fonctionneront «sans perte de qualité». Marty Stratton, développeur en chef de ID Software, se porte personnellement garant pour ce dernier: «Au début, nous étions sceptiques quant à savoir si la technologie était adaptée à un jeu comme Doom.» Marty promet maintenant que le prochain voyage en enfer en 4K/60 et HDR tournera sur Stadia. Le jeu bénéficie de la même interface graphique que Stadia, Vulcan.

Ce tour de magie est rendu possible par les gigantesques centres de données de Google à travers le monde. Aucun calcul n'est effectué sur votre matériel. Le travail est sous-traité au centre de données et la vidéo est diffusée chez vous. Pour cela, vous disposez de 10,7 téraflops de puissance graphique. À titre de comparaison, la PS4 Pro dispose de 4,2 téraflops et la Xbox One X de 6,0. Une RTX 2080 Ti offre un peu plus avec 14,2 téraflops, mais comparons ce qui est comparable, son prix la met hors course.

Ce n’est pas tout. La présentation de Google mardi soir était aussi riche de nouvelles fonctionnalités passionnantes qui pourraient changer l'industrie du jeu pour toujours.

Les principales fonctionnalités

La manette

Google a développé sa propre manette pour Stadia. On retrouve la même disposition de joystick que sur la manette PS4. La manette dispose également de deux boutons supplémentaires: un bouton permet de capturer, enregistrer et partager vos parties, l'autre bouton lance l'assistant Google que l'on peut utiliser de différentes manières dans les jeux. Pour l'assistant, mais aussi pour d'autres applications, la manette dispose bien sûr d'un microphone intégré.

Instant Play via Youtube

Ouvrez le navigateur, choisissez un jeu et jouez. Voici comment Google vous propose de jouer avec Stadia. Mais ce n'est pas tout, la fonctionnalité la plus intéressante devrait être la possibilité de lancer des jeux à partir de Youtube. Imaginez-vous en train de regarder le stream de votre youtuber préféré, ou encore en train de regarder un BA de jeu, il vous suffira de cliquer sur le bouton «Jouer au jeu» à côté de la vidéo pour lancer le jeu en moins de cinq secondes.

Crossplay

Google promet une compatibilité totale avec les autres plateformes. Tous les développeurs qui aimeraient proposer le crossplay dans leur jeu ne devraient pas avoir de problème – synchronisation des sauvegardes incluse.

Transition sans accroc

Comme les jeux tournent sur le serveur de Google, vous pouvez passer de votre ordinateur portable à votre téléphone en milieu de partie et continuer à jouer sans accroc.

Co-op écran partagé

Les jeux avec écran partagé nécessitent plus de puissance de calcul. Selon Google, c'est pour cela que les développeurs décident généralement de s'en passer. Avec Stadia, ça ne sera plus un problème. Les amateurs de co-op sur le canapé s'en réjouiront.

Partage de scènes

La fonctionnalité «State Share» pourrait avoir un impact énorme sur la façon dont nous partageons les scènes de jeu. Cette dernière a été présentée par Dylan Cuthbert, directeur de Q-Games, qui a entre autres développé «PixelJunk». Leur dernière création s'appelle «Nom Nom Galaxy» et c'est avec ce jeu qu'il a présenté «State Share». Cela devrait permettre de partager des scènes du jeu avec un lien. En cliquant sur le lien, vous vous retrouverez exactement au même moment du jeu et pourrez continuer à jouer.

Streaming live

Enregistrer des parties ou les diffuser en live devrait être plus facile que jamais avec Stadia. Comme le jeu tourne sur un serveur, il suffira d'appuyer sur un bouton pour lancer le streaming. La partie sera également enregistrée en 4K/60.

Crowdplay

Grâce au Crowdplay, vous pourrez débarquer dans une partie multijoueur dont vous regardiez le live. En un clic, vous atterrirez dans le lobby correspondant et serez dans la file d'attente. Cette fonctionnalité a été présentée avec le jeu «NBA2K». C'est l'occasion rêvée pour les streamers qui aimeraient interagir encore plus avec leurs spectateurs.

Walkthrough avec Google Assistant

L'assistant Google dispose de son propre bouton sur la manette et peut être lancé directement sans interrompre la partie. Si vous êtes bloqué dans un jeu, vous pouvez demander à l'assistant de vous montrer la solution. Dans la présentation, nous avons pu voir un exemple de l'aide apportée par l'assistant dans le jeu «Shadow of the Tomb Raider». Vous n'aurez plus besoin de cliquer sur alt-tab ou de dégainer votre téléphone pour consulter un walkthrough sur votre navigateur.

Prise en charge des principaux moteurs graphiques

Stadia est entièrement compatible avec Unreal Engine, Unity et Havok. Cela permet aux développeurs d'avoir accès à quelques-uns des outils les plus importants et les plus populaires.

Le studio de développement de Google

On savait déjà que la célèbre productrice de jeux vidéo Jade Raymond était désormais chez Google. On sait maintenant ce qu'elle va y faire. Jade Raymond sera en charge de la direction du nouveau studio de jeux Stadia Games and Entertainment, qui développera des jeux pour Google.

Stadia est déjà entre les mains de plus de 100 studios. Google a annoncé que le service sera lancé en 2019 aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni ainsi que dans la plupart des pays européens. Le cynique qui est en moi suppose que la Suisse n'en fait pas partie. Concernant le prix ou le catalogue de jeux, nous n'en savons pas plus. Nous en saurons plus cet été.

Qu'en pensez-vous? Google va-t-il révolutionner l'industrie du jeu ou tout cela n'est-il que du vent?

Streamer avec Stadia

Que pensez-vous de Google Stadia?

  • Le meilleur truc du monde
    32%
  • Je suis sceptique
    22%
  • Ça va faire un four
    7%
  • C'est prometteur
    37%

Le concours est terminé.

Cet article plaît à 82 personne(s)


Philipp Rüegg
Philipp Rüegg
Senior Editor, Zurich
En tant que fou de jeu et de gadgets, je suis dans mon élément chez digitec et Galaxus. Quand je ne suis pas comme Tim Taylor à bidouiller mon PC ou en train de parler de jeux dans mon Podcast, j’aime bien me poser sur mon biclou et trouver quelques bons trails. Je comble mes besoins culturels avec une petite mousse et des conversations profondes lors des matchs souvent très frustrants du FC Winterthour.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser