Rocket Science - la société qui immobilise une cheminée
En coulisse

Rocket Science - la société qui immobilise une cheminée

Livia Gamper
31.8.2020
Traduction: traduction automatique
Photos: Thomas Kunz

La société Rocket Science s'attaque aux défis du bruit et de l'acoustique. L'équipe me parle de leurs projets, de la manière dont ils se sont trouvés et de ce que l'on entend par contrôle actif du bruit.

En visitant les bureaux de Rocket Science, je découvre un spectacle de câbles, de boîtes et d'ordinateurs. Sur les nombreuses étagères du bureau situé dans le quartier de Bitz à Zurich, des boîtes bleues, rouges et vertes sont remplies à ras bord de composants électroniques qui attendent d'être utilisés. Deux tableaux blancs sont placés à côté. Ils sont gribouillés de formules algébriques. Le sol est jonché de câbles, que je perçois comme des risques de trébuchement potentiels. Différents prototypes sur lesquels l'équipe travaille sont accrochés à ces câbles. C'est la maison de Rocket Science.

Manuel Isenegger, qui s'est spécialisé dans la psychoacoustique, tente de m'expliquer le dernier projet de l'entreprise. Mais il est sans cesse interrompu par les sons de sirène d'un vieux générateur de signaux. Philippe Niquille, PDG de Rocket Science, est en effet en train de faire une démonstration du spectre sonore du générateur à un volume trop élevé à Tom, notre photographe, au milieu du bureau.

Philippe et son générateur de bruit
Philippe et son générateur de bruit

Enfin, le haut-parleur auquel est accroché le générateur se tait. Philippe nous rejoint et commence à nous raconter. Rocket Science existe depuis un peu moins de dix ans. Manuel et lui en font partie depuis trois ans. L'entreprise fait office de boutique pour l'acoustique et le contrôle actif du bruit et des vibrations. Cela signifie que l'équipe de Philippe et Manuel propose différentes solutions aux problèmes de bruit ou de vibrations les plus divers. Pour eux, le plus important est d'adopter une approche pragmatique et de réfléchir avec les clients. Cela est nécessaire dans ce domaine pour presque chaque projet, m'explique Manuel.

"Klaxonnant comme une clarinette surdimensionnée"

En février, me dit Philippe, lui et son équipe ont terminé un gros projet. Rocket Science devait s'occuper de la cheminée d'une centrale thermique. Le problème était aussi insignifiant qu'agaçant : selon l'heure de la journée et la température, la cheminée de la centrale se transformait en corne de navire : différents courants d'air étaient responsables du fait que la cheminée sonnait comme une clarinette surdimensionnée, explique Philippe.

La situation est très désagréable pour les riverains et la centrale a dû restreindre son activité. L'ensemble de la centrale ne pouvait plus fonctionner à la même capacité. Cela signifiait une nette perte de revenus pour les exploitants. Ils ont donc fait appel aux experts de Rocket Science. Ceux-ci ont pris en charge l'installation très complexe dans laquelle la vapeur est produite à partir de la chaleur. La vapeur est transformée en énergie, puis filtrée des dizaines de fois afin que l'air puisse être rejeté dans l'environnement, ce qui se fait par la cheminée. Il était difficile de prévoir, lors de la conception de l'installation, que la cheminée pourrait sonner comme une clarinette géante, en raison de sa grande complexité.

Un aperçu de la maison de Rocket Science
Un aperçu de la maison de Rocket Science

La réduction du bruit a été obtenue par Rocket Science en plusieurs épisodes, m'explique Philippe Niquille. Philippe et son équipe ont d'abord fait descendre un micro dans la cheminée pour mesurer le bruit. Cela n'a pas fonctionné. En raison de la chaleur, le microphone a fondu. L'équipe d'experts a dû trouver une autre solution. Dans l'épisode suivant du projet, ils ont tiré dans la tour avec un pistolet d'alarme pour voir quelles fréquences de bruit résonnaient longtemps - une procédure de test qui a déjà été utilisée dans d'autres projets sous la surveillance de la police, raconte Philippe en souriant. Lors du dernier essai, la personne la plus réservée de l'équipe a frappé les parois de la cheminée avec une masse pour obtenir un retour acoustique.

Quand ça siffle au bureau

L'épisode suivant était la reproduction de la cheminée. Dans une maquette au 1/12e, l'équipe a reproduit la cheminée afin de mieux comprendre les conditions. Pendant deux mois, la mini-cheminée a sifflé dans le bureau, raconte Philippe. Comme la cheminée reproduite est plus petite que dans la réalité, ils ont dû travailler avec une fréquence de son plus élevée.

La reproduction de la cheminée avec les haut-parleurs
La reproduction de la cheminée avec les haut-parleurs

Enfin, il aura fallu huit mois à l'équipe pour parvenir à sonoriser la cheminée à l'aide de haut-parleurs judicieusement disposés et dotés d'ondes contraires complexes, de manière à ce que les sons s'annulent dans le champ sonore et que les klaxons soient réduits. Ce procédé s'appelle le contrôle actif du bruit et est également utilisé de manière simplifiée dans les casques antibruit. Pour installer les haut-parleurs, l'équipe a fait percer de grands trous dans la cheminée. Depuis, les riverains sont tranquilles et la centrale peut à nouveau fonctionner à pleine capacité.

L'hôtel avec club

Au sujet de nombreux projets de Rocket Science, Philippe ne peut malheureusement rien me dire. Car les clients ne veulent pas être cités. "En particulier pour les projets industriels, tout le monde ne veut pas se dévoiler", m'explique-t-il. Un autre projet dont Philippe peut me parler est le Riders Hotel à Laax.
L'hôtel est à double usage : c'est un hôtel et un club dans un seul bâtiment. Mais contrairement à la cheminée, les exploitants ont eu recours à Rocket Science pour ce problème avant même la construction. En effet, il est clair que le club, qui joue de la musique avec une pression sonore d'environ 100 dB(A), ne doit pas être entendu par les clients qui souhaitent dormir à l'étage supérieur. C'est pourquoi la séparation acoustique du club a été prévue dès les travaux de construction.

C'est chose faite avec un sol en béton spécial qui sépare l'étage supérieur de l'étage inférieur. Le sol réduit surtout les basses fréquences - c'est-à-dire les basses - qui résonnent habituellement dans de nombreux bâtiments.

Plus tard, l'équipe de Rocket Science installe également un rideau virtuel : l'entrée du club était un point faible où le bruit à basse fréquence ne cessait de passer. Les mesures d'acoustique passive du bâtiment ne permettaient pas de gérer ce bruit. Une solution active s'impose donc. Grâce à la technologie de réduction active du bruit et au DSP (Digital Signal Processing), l'équipe a pu obtenir une réduction supplémentaire de 20 décibels avec un appareil spécialement conçu à cet effet.

Image : Rocket Science
Image : Rocket Science

Comment trouver une telle équipe?

Les projets dont parlent Philippe et Manuel sont tous complètement différents. Les membres de l'équipe qui travaillent chez Rocket Science sont également différents. D'un électrotechnicien, d'un programmeur, de deux docteurs en physique, d'un biologiste et d'un financier, il y a de tout. Ces connaissances leur permettent d'aborder les projets de manière particulièrement efficace, m'explique Philippe. Le bagage scientifique les aide à comprendre les problèmes et à les décomposer de manière à pouvoir aller aux limites de ce qui est physiquement possible.

Je voudrais savoir comment Philippe et Manuel ont découvert Rocket Science. Ils réfléchissent un instant, puis me parlent d'un projet commun qui les a réunis. Il s'agissait de savoir comment réduire le bruit des hélicoptères pour leurs occupants. Philippe vient à l'origine de l'aviation, où il s'est intéressé aux grands hélicoptères. Rocket Science existait déjà depuis environ sept ans. L'entreprise a été fondée par Christian Frick. Philippe le décrit comme une personne très curieuse. Christian est un scientifique et a beaucoup travaillé comme ingénieur du son. Il s'est rendu compte que dans de nombreux concerts, le son ne sonnait pas bien ou qu'il sonnait là où il ne devrait pas. C'est pourquoi il a commencé à faire des expériences et, en parallèle, a créé sa société.

Vous trouverez d'autres projets de Rocket Science sur ce lien. Parmi eux, vous trouverez par exemple la collaboration avec le groupe Rammstein, la simulation de la Langstrasse de Zurich, trop bruyante, ou le festival qui ne résonne désormais plus dans tout le quartier.

Manuel expliquem'explique le principe de l'annulation du bruit d'un casque
Manuel expliquem'explique le principe de l'annulation du bruit d'un casque

La collaboration avec digitec

Ce n'était pas ma première visite chez Rocket Science. La première fois, j'ai rencontré Philippe et son équipe pour le Histoire des AirPods Pro. Déjà à ce moment-là, il est clair que nous voulons absolument continuer à travailler ensemble. Mais Corona arrive et tout est retardé.

Un casque ANC fonctionne également avec des contre-ondes complexes. C'est pourquoi l'équipe d'experts de Rocket Science va tester et mesurer des écouteurs pour digitec. Actuellement, sept casques à réduction de bruit sont sur la table de Rocket Science. Pendant près de deux mois, Manuel, Philippe et l'équipe ont testé et mesuré les écouteurs. Je publierai leurs résultats dans deux jours. En outre, les nerds de l'audio veulent découvrir comment la réduction active du bruit affecte le son de la musique et si la réduction du bruit d'un casque est affectée chez les porteurs de lunettes.

Si vous ne voulez pas manquer les prochains articles, suivez moi en tant qu'autrice.

Cet article plaît à 63 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Faire des expériences et découvrir de nouvelles choses font partie de mes passions. Tout ne fonctionne pas toujours comme prévu et il arrive quelquefois que quelque chose se casse. Sinon, je suis accro aux séries et je ne peux plus me passer de Netflix. En été, on me trouve le plus souvent dehors au soleil – au bord du lac ou à un festival de musique. 


Audio
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Films et séries
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Commentaire(s)

Avatar