Razer Iskur : la chaise gaming ergonomique avec soutien lombaire à l’essai

Razer Iskur : la chaise gaming ergonomique avec soutien lombaire à l’essai

Martin Jud
Zurich, le 09.09.2021
Traduction: David Berthold
On dirait qu’elle a un bide à bière. En fait, ce « ventre » est un support pour la lordose dans la région lombaire. En dehors de cette particularité, l’Iskur de Razer est une chaise gaming comme presque toutes les autres, bien qu’elle soit particulièrement bien conçue.

Si vous voulez utiliser votre chaise gaming comme un fauteuil inclinable entre les deux, vous n’aurez pas de chance avec la Razer Iskur : son dossier ne s’incline vers l’arrière que jusqu’à 139 degrés. En contrepartie, la chaise offre un soutien lombaire totalement réglable, qui soutient le dos de ma femme de temps en temps le soir lorsqu’elle joue et moi pendant mon travail quotidien depuis quatre semaines. La lordose est la courbure naturelle de la colonne vertébrale vers l’avant. Une flexion trop importante entraînera un dos creux.

Les caractéristiques :

  • poids maximum autorisé : 136 kg ;
  • matériau de couverture : imitation cuir ;
  • matériaux : similicuir, moussé moulée haute densité, métal, contreplaqué et plastique ;
  • dimensions (longueur, largeur, hauteur, poids) : 66,5 × 74,5 × 137 cm, ‎30,3 kg ;
  • assise (largeur, profondeur) : 39 × 45 cm ;
  • dossier (largeur, hauteur) : 53 × 86 cm ;
  • inclinaison maximale du dossier : 139° ;
  • mécanisme de basculement : réglage en continu personnalisable, fonction de blocage ;
  • hauteur minimale : 44,5 cm ;
  • hauteur maximale : 54,5 cm ;
  • dimension de l’accoudoir : 27 × 10,5 cm ;
  • réglage des accoudoirs : 4D ;
  • coussin : coussin pour la nuque ;
  • caractéristiques spéciales : soutien lombaire à réglage continu et entièrement moulu (soutien lombaire).

Le fabricant recommande une taille entre 170 et 190 cm pour cette chaise. Je dois quelque peu corriger ces chiffres : je parlerais plutôt d’une taille entre 150 et 180 cm. Pourquoi ? Ma femme m’a arraché la chaise avant que je puisse la tester. Du haut de ses 152 cm, elle est parfaitement installée dans la chaise. Avec mes 181 cm, je suis également à mon aise dans l’Iskur. Précisons également qu’en raison de la largeur d’assise plutôt étroite de 39 cm, les personnes minces devraient pouvoir s’y asseoir confortablement.

Pour les personnes plus grandes et/ou lourdes, Ratez propose le modèle XL suivant :

Montage et contrôle du matériel

Un énorme livret d’instructions au format poster A0 facilite le montage. Je n’ai jamais rien vu de tel avec aucun autre produit. Une seule erreur possible pendant le montage : oublier de sortir le câble du support lombaire par l’arrière lorsque du vissage du dossier. En dehors de ça, le montage est un jeu d’enfants. Après environ 15 minutes, la chaise est sur pieds.

Le logo Razer est caché sous le coussin du cou.
Le logo Razer est caché sous le coussin du cou.
Similicuir et coutures décoratives vertes.
Similicuir et coutures décoratives vertes.

J’apprécie le similicuir noir et les coutures vertes. La finition du produit semble impeccable. Le cuir rappelle celui d’une nobelchairs Hero, L’aspect paraît plus proche du cuir naturel que par exemple celui artificiel des fauteuils Corsair ou DXRacer.

Base métallique et roulettes classiques de chaise de bureau.
Base métallique et roulettes classiques de chaise de bureau.

Les roulettes classiques des chaises de bureau vous empêchent de faire des courses de chaises avec l’Iskur. Vous ne risquez par contre par de rouler au moindre mouvement, comme c’est parfois le cas avec les autres chaises à roulettes. La chaise propose suffisamment d’adhérence, même sur un sol glissant. La base est en métal, ce qui devrait garantir sa durabilité.

Comme avec toutes les chaises gaming, les commandes de réglage et les accoudoirs sont en plastique. Les surfaces des dossiers sont elles agréablement caoutchoutées. Les dossiers peuvent être réglés dans quatre directions : haut/bas, gauche/droite, avant/arrière ou pivotant.

Le levier du soutien lombaire, situé à gauche de la photo devant l’accoudoir, est un peu difficile d’accès.
Le levier du soutien lombaire, situé à gauche de la photo devant l’accoudoir, est un peu difficile d’accès.

À l’exception du levier de soutien lombaire, les commandes de réglage sont les mêmes que sur n’importe quelle chaise gaming. Sous la chaise, l’intensité de la fonction bascule peut être réglée sur un bouton rotatif. Le dispositif de verrouillage se trouve sur le côté gauche du fauteuil. À droite, je modifie la hauteur du siège et l’angle du dossier, ainsi que le niveau de détente du soutien lombaire. Malheureusement, ce levier s’avère quelque peu difficile à atteindre, car il se situe directement devant l’accoudoir.

Le soutien lombaire peut être étendu en continu jusqu’à 15 cm. Voilà à quoi ça ressemble alors.
Le soutien lombaire peut être étendu en continu jusqu’à 15 cm. Voilà à quoi ça ressemble alors.

En outre, le levier ne fonctionne qu’avec une faible force lors de la première utilisation. Il se stabilise cependant après avoir tiré plus fois dessus. La fonction est néanmoins géniale dès le début. Le support s’étend jusqu’à 15 cm de la chaise, à la manière d’un bide à bière. Pour le rétracter, je dois pousser fortement contre lui avec mon dos tout en tirant le levier. Le support est solidement construit.

Si vous êtes plutôt grand, vous aurez un coussin Razer dans la nuque ainsi qu’un bide à bière dans le dos.

Premier bilan après quatre semaines

Afin d’avoir un deuxième avis, je demande toujours à ma femme d’essayer des chaises gaming. Elle se contente en général d’un bref test, puis reprend immédiatement sa chaise habituelle noblechair avec un gros coussin dans le dos. Elle doit avoir un coussin en raison de sa taille de 152 cm. Cependant, elle n’en a plus besoin avec la Razer Iskur. Le support lombaire est alors environ étendu aux deux tiers. Je viens de perdre ma chaise, du moins en soirée.

Afin de continuer de profiter du bide à bière qui me sert de chaise, je l’utilise désormais pendant la journée en travaillant. J’ai juste étendu le support lombaire d’environ un centimètre, afin qu’il s’adapte parfaitement à mon dos. De cette façon, il n’est ni trop dur ni trop mou et s’adapte quelque peu à la forme de ma lordose lorsque je m’y appuie. Ma femme s’y assoit de la même façon.

Maintenant, je la comprends. La chaise ne devrait néanmoins pas être plus grande pour elle ou pour moi. Si vous mesurez moins que 152 cm, le support lombaire risque de soutenir votre dos au mauvais endroit ou vos pieds n’atteindront plus le sol. La morphologie joue évidemment aussi un rôle important : un grand sec s’adaptera ainsi mieux à la chaise.

Au fil des semaines, je suis heureux de pouvoir me concentrer pleinement sur mon travail quand je suis assis sur cette chaise. Même après de longues heures, je reste assis dans une position saine et droite, le support lombaire aidant évidemment. Lorsque je ne fais pas de télétravail, je m’assois au bureau sur une chaise Giroflex d’excellente qualité qui offre un soutien tout aussi bon. Je ne suis pas surpris à ce niveau-là. Cependant, je souhaiterais tout de même posséder ce type de matériel à la maison à l’avenir. D’autres chaises gaming offrent néanmoins également ce confort, mais pas à un tel niveau de perfection.

Bilan : un soutien lombaire vite indispensable

Razer fait en sorte que ma femme et moi soyons assis confortablement avec l’Iskur et son support lombaire : notre dos ne nous fait pas mal, même après des heures de travail et des sessions de jeu. C’est fantastique. J’apprécie les chaises qui ont non seulement esthétiques, mais aussi confortables.

Le montage est simple à condition que le câble du support lombaire soit « acheminé » correctement. Au début, le levier de cette fonction résiste un peu, mais ce problème s’estompe rapidement. Le seul défaut que je peux faire à ce style de chaise gaming, c’est qu’il ne peut pas être utilisé pour une sieste occasionnelle : l’angle maximal du dossier de 139 degrés rend le sommeil presque impossible. Pour avoir cette possibilité, vous devriez opter pour une chaise gaming de Corsair, car la plupart d’entre elles peuvent être réglées en position horizontale.

Si vous aimez la Razer Iskur et son support lombaire, et que vous êtes sûr de ne pas préférer une chaise de Giroflex (oui, j’adore cette marque), alors je peux vous la recommander. Ma femme ne me contredira pas.

Cet article plaît à 16 personne(s)


Martin Jud
Martin Jud

Editor, Zurich

Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.

Bureau

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Gaming

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser