Critique

Oppo Find X5 Pro à l'essai : Oppo prend une direction

Collaboration: Stephanie Tresch
Traduction: Anne Chapuis

Oppo a trouvé son plan d'attaque. Le groupe chinois veut devenir le roi des appareils photo. Une puce séparée est censée y veiller.

Oppo ne peut pas se reposer sur ses lauriers : l'Oppo Find X3 Pro a été le meilleur téléphone de mon année écoulée et le Find X5 Pro est censé en rajouter une couche. Une nouvelle puce est censée en assurer le succès : avec le MariSilicon X, Oppo a intégré un accélérateur d'IA qui ne fait rien d'autre que de reprendre l'intelligence artificielle (AI) du système d'appareil photo et de fournir des images encore meilleures.

Le test le montre : c'est vrai pour les photos, mais pour les vidéos, l'IA doit encore être améliorée.

L'Oppo Find X5 Pro est sur le marché depuis hier. Il y a quelques jours, Oppo a remis les téléphones à des journalistes suisses, avec la remarque que le logiciel n'était peut-être pas encore définitif. On s'attend à une mise à jour importante du logiciel lors de la sortie ou peu après. Le matériel des appareils de test est final.

OPPO Find X5 Pro (256 Go, Noir glacé, 6.70 ", Double SIM hybride + eSIM, 50 Mpx, 5G)
Téléphone portable
Showroom
1033.–

OPPO Find X5 Pro

256 Go, Noir glacé, 6.70 ", Double SIM hybride + eSIM, 50 Mpx, 5G

51
OPPO Find X5 Pro (256 Go, Ceramic White, 6.70 ", Double SIM hybride + eSIM, 50 Mpx, 5G)
Téléphone portable
Showroom
1033.–

OPPO Find X5 Pro

256 Go, Ceramic White, 6.70 ", Double SIM hybride + eSIM, 50 Mpx, 5G

51

RAM et encore plus de RAM

L'Oppo Find X5 Pro est en quelque sorte un best of des meilleures spécifications actuelles. Derrière l'écran de 6,7 pouces, bien entendu un Amoled 120 Hz, un Snapdragon 8 Gen 1 alimente un smartphone doté d'une batterie de 5000 mAh. À cela s'ajoutent 12 Go de RAM, plus une extension astucieuse. 256 Go de mémoire interne sont installés. Sur ces 256 Go, vous pouvez transformer jusqu'à 7 Go en une sorte de RAM virtuelle. C'est pourquoi mon appareil de test a désormais 19 Go de RAM ; je ne remplis jamais les 256 Go de stockage de données.

À l'usage, vous remarquerez la différence entre 12 et 19 Go de RAM, entre autres lors de l'installation d'applis. Tout se fait un tantinet plus rapidement. Ce n'est pas une nécessité absolue, mais j'aime que mes téléphones soient rapides. Si en plus vous réglez les animations sous ColorOS 12, basé sur Android 12, sur « rapide », vous avez aussi un smartphone on ne peut plus vif au niveau visuel.

Le Snapdragon 8 Gen 1 est fabriqué selon le procédé de gravure en 4 nm. Cela lui apporte non seulement plus de vitesse, mais aussi une meilleure efficacité énergétique. En règle générale, on dit que, moins une puce a de nanomètres, moins elle consomme d'énergie. Combiné à la batterie de 5000 mAh, l'endurance s'ajoute à la vitesse. On a l'impression que l'Oppo Find X5 Pro ne tombe jamais à court de batterie. Vous pouvez filmer une demi-journée et téléverser les clips sur le cloud, et à la fin, il vous reste encore 60 à 70 % de batterie. Si vous devez tout de même recharger le téléphone, vous pouvez utiliser le chargeur de 80 watts fourni, qui charge votre téléphone de zéro à cent en un peu plus d'une demi-heure.

Même si tout cela semble bien, ce n'est pas pour cela qu'Oppo veut entrer dans les annales de l'histoire des smartphones de 2022. Oppo veut devenir le nouveau leader en matière d'appareil photo et de performances d'appareil photo.

MariSilicon X et Hasselblad vont main dans la main

Avant toute chose : si vous souhaitez utiliser l'Oppo Find X5 Pro principalement comme un appareil photo, je vous conseille de ranger le téléphone dans une housse ou une coque. Le dos de l'appareil est très, très glissant. L'étui fourni peut à la rigueur aider, mais je n'utiliserais pas le téléphone dans des situations où il pourrait tomber ou glisser, sans protection.

Oppo Find X5 Pro
Oppo Find X5 Pro
Stephanie Tresch

Oppo n'a pas lésiné sur l'appareil photo principal. La configuration de la caméra sonne également bien dans l'ensemble, même si elle n'est pas exceptionnelle.

  • objectif grand-angle 50 mégapixels, f/1,7, stabilisation d'image optique (OIS)
  • objectif zoom 13 mégapixels, f/2,4, zoom optique 2×
  • objectif ultra grand-angle de 50 mégapixels, f/2,2

Selon le fabricant, cette configuration fournit des données RAW 20 bits à la puce qui équipe aussi bien l'Oppo Find X5 que l'Oppo Find X5 Pro : la MariSilicon X. Cet accélérateur d'IA prend entièrement en charge l'intelligence artificielle pour la caméra. Jusqu'à présent, un SoC devait céder de la puissance de calcul à cet effet. Désormais, le Snapdragon peut s'occuper des autres choses et le MariSilicon X prend le relais. Cela crée de la liberté. En effet, en matière de traitement de l'IA, le téléphone ne doit pas faire de compromis avec les autres services en cours d'utilisation.

Une photo prise par l'objectif de l'Oppo Find X5 Pro, entièrement optimisée par l'IA.
Une photo prise par l'objectif de l'Oppo Find X5 Pro, entièrement optimisée par l'IA.

Cela se voit : les couleurs de vos photos sont plus riches, les détails plus clairs, les images tout simplement meilleures. Il y a plus de vie, plus de substance et plus de couleurs, des niveaux de noir plus profonds et l'horizon est presque toujours net.

De plus, Oppo veut vous faire savoir que Hasselblad est de la partie. Hasselblad est l'un des noms les plus traditionnels de l'histoire de l'appareil photo. Fondée en Suède en 1841, l'entreprise est l'une des plus anciennes du secteur et, au cours de son histoire, elle a non seulement conquis le cœur des photographes, mais a également pris des photos sur la lune. Depuis, Hasselblad appartient au groupe DJI et a fait cause commune pour la première fois l'année dernière avec le fabricant de smartphones OnePlus. Comme OnePlus appartient au même groupe qu'Oppo et que, selon le décret de la maison mère, les marques devraient se rapprocher, Hasselblad passe de OnePlus à Oppo.

Malgré le logo Hasselblad sur le dos de l'Oppo Find X5 Pro, qui est plus grand que le logo de l'entreprise du fabricant, la désillusion s'installe rapidement après avoir consulté les spécifications :

ce n'est pas du matériel Hasselblad.

Hasselblad relève ici en grande partie du marketing. En effet, les optimisations logicielles telles que l'étalonnage des couleurs se font de toute façon dans chaque smartphone. Que ce soient des spécialistes Oppo ou des pros Hasselblad, cela n'a finalement que peu d'importance à l'usage. Ou est-ce la raison pour laquelle les images semblent plus vivantes ?

Pas de filtres de couleur
Pas de filtres de couleur
Hasselblad Radiance
Hasselblad Radiance
Hasselblad Serenity
Hasselblad Serenity
Hasselblad Emerald
Hasselblad Emerald

Ce qui fait certainement et incontestablement penser à Hasselblad est les trois filtres de couleur que vous pouvez superposer à une image. Ils s'appellent « Radiance », « Serenity » et « Emerald ». Dans la pratique, « orange », « bleu » et « vert ».

Et puis il y a aussi le mode XPan et avec lui la raison pour laquelle Hasselblad a tout de même le droit d'exister.

Mode XPan, ou pourquoi Hasselblad n'est pas que du marketing

Le mode XPan est un mode de caméra séparé que vous trouvez dans l'application caméra sous « More ». En gros, il s'agit d'une image extrêmement large qui vous permet de prendre soit des photos en noir et blanc, soit avec des couleurs rétro. Les couleurs rétro ne sont pas remarquables, sauf si vous aimez les images extrêmement larges au look vintage.

XPan en couleur. Pas très spectaculaire.
XPan en couleur. Pas très spectaculaire.

Le noir et blanc, en revanche, est un véritable atout. Rare sont les choses que je n'ai pas photographiées en « large » et en noir et blanc.

Chat en mode XPan
Chat en mode XPan
Harley en mode XPan
Harley en mode XPan
Chemin forestier en mode XPan
Chemin forestier en mode XPan
Mireille se fait tatouer par l'artiste Levente dans le studio Piink Basel en mode XPan.
Mireille se fait tatouer par l'artiste Levente dans le studio Piink Basel en mode XPan.

J'admets, c'est un gadget. Vous pouvez régler la luminosité, puis un effet apparaît brièvement sur l'appareil photo et vous avez une image qui a vraiment l'air géniale. Mais je pense que c'est un filtre que j'utiliserais pendant une semaine, puis plus jamais par la suite. Mais dans cette semaine, je trouve super comment une scène de la vie quotidienne avec la vidéojournaliste Stephanie Tresch sur un chemin forestier se transforme en une image mystérieuse aux accents effrayants.

En mode film d'horreur avec Stephanie Tresch
En mode film d'horreur avec Stephanie Tresch

Bien sûr, ce n'est pas une révolution dans le domaine des appareils photo, mais le mode XPan est le premier filtre couleur dont je me réjouis.

Vidéo : qu'est-ce qu'il se passe ?

Lorsqu'il s'agit de vidéos, le Find X5 Pro est confronté à un défi de taille. Et cela étonne. Là où le MariSilicon X donne tout pour les photos et n'a que rarement des ratés en mode portrait, la vidéo est un point sur lequel Oppo doit encore travailler.

En plein jour, la caméra fournit des images irréprochables à une résolution de 3840×2160 pixels, soit en 4K, à 60 images par seconde. Même le microphone livre des performances étonnamment bonnes, même lorsque Bâle émet des bruits de ville en arrière-plan ou que la centrale électrique de Ryburg-Schwörstadt génère de l'électricité au bord du fleuve. Ça, c'est la surprise positive. Grâce à l'IA, l'enregistrement sonore peut tout à fait être utilisé pour des vidéos YouTube. Nous avons jugé le micro si bon que Stephanie et moi avons enregistré des prises entières sans micro externe lors du tournage à Bâle et dans les environs.

Mais dès que la lumière n'est pas optimale, la caméra a du mal. Dans une légère obscurité, un léger bruit apparaît sur l'image. La nuit, on ne peut rien faire niveau vidéo. Même s'il y a encore de la lumière résiduelle, que le mode photo de nuit utilise pour prendre des clichés assez beaux par faible luminosité. Vous pouvez certes utiliser le flash de l'appareil photo comme lumière, mais vous aurez alors une lumière très dure et tout autour de vous disparaîtra dans un néant noir.

Capture d'écran d'une vidéo filmée pendant la nuit. Le flash sert de lumière dure.
Capture d'écran d'une vidéo filmée pendant la nuit. Le flash sert de lumière dure.

La question critique se pose : où est-ce que le bât blesse ? Qu'offre exactement le MariSilicon X en matière de vidéo et qu'offrent les objectifs ? Soit le NPU fait un travail fantastique, mais reçoit des caméras du matériel dont il ne peut pas se servir dans de mauvaises conditions lumineuses, soit le NPU ne fait pas bien son travail dans l'obscurité. Si c'est le cas, une mise à jour du logiciel pourrait peut-être y remédier.

La même question se pose pour les vidéos au ralenti. Là, le problème du NPU continue de faire des émules. Vous avez deux modes de ralenti :

  • 720p, assez lent
  • 1080p, presque aussi rapide que l'original

Un grand merci pour les prises à Mireille, qui a fait tatouer sa jambe par Levente chez Piink Basel.

Vous espérez pouvoir arriver à un nombre comme 256 pour un ralentissement ? Moi aussi. Mais le logiciel de l'appareil photo Oppo ne vous donne que les deux réglages, n'affiche aucun ralentissement et, en revanche, enregistre sans limites de temps. Contrairement aux caméras qui, il y a deux ans déjà, parvenaient à réaliser des ralentis de 265 fois. Avec ce dernier, vous ne pouviez enregistrer des images que pendant une seconde. Elles étaient ensuite ralenties. À l'époque, sur le Huawei Mate 40, vous pouviez choisir la vitesse du ralenti. Actuellement, chez Oppo, il n'y a que deux réglages ; dans des résolutions obsolètes.

Là encore, la question de la performance du MariSilicon X se pose. On pourrait faire mieux, non ?!

Heureusement, il s'agit très probablement d'une question de logiciel : en effet, la puce offre suffisamment de puissance : un débit de données d'un térabit par seconde. Cela suffit pour les données RAW prises avec 20 bits. Et les capteurs et les objectifs en eux-mêmes devraient faire un travail tout aussi impeccable en raison de leur qualité.

Pour la vidéo en particulier, je soupçonne que le développement n'est pas encore tout à fait terminé. Le MariSilicon X sera très probablement encore meilleur. Mais on ne peut pas en dire autant pour l'appareil photo frontal.

L'appareil photo frontal : des compromis pour arriver à une stabilisation

L'appareil photo fournit de bons services photographiques qui n'ont pas besoin d'être mentionnés ici. Les instagrameuses et instagrameurs devraient se réjouir. Tout au plus, il vous faudra ajuster les paramètres des filtres de beauté, à moins que vous ne souhaitiez ressembler à une poupée humaine, fabriquée par quelqu'un qui n'a jamais vu un être humain.

La stabilisation de l'appareil photo frontal de 32 mégapixels est intéressante. Là, on reconnaît clairement le travail du MariSilicon X, car il est tout simplement visible. Si vous activez la stabilisation, vous pouvez enregistrer soit dans une résolution 720p trop basse, soit dans une résolution 1080p. Ce qui ne signifie pas pour autant que la MariSilicon X reçoit les données de cette taille. Le NPU reçoit beaucoup plus d'images, mais il les recadre et maintient ainsi l'horizon stable. L'image est stable ; cela fonctionne de manière impressionnante. De plus, le son est à nouveau presque irréprochable et on se demande notamment si c'est tout ce que l'appareil photo frontal et la NPU peuvent faire ensemble.

Pour faire simple : si l'appareil photo frontal était capable d'atteindre la 4K, il serait possible qu'il se limite à 3,5K lors de la stabilisation et qu'il fasse appel à l'upscalling via l'IA.

La stabilisation à 1080p est tout de même une superbe fonctionnalité. Les prises de vue en marchant fonctionnent également très bien. L'horizon est stabilisé et, en tant que personne marchant à l'image, je me balance doucement de haut en bas. Assez pour que ce soit clair : il bouge. Mais le mouvement n'est jamais gênant. Cela rend superflue l'utilisation d'un gimbal pour la stabilisation, sauf si la caméra se déplace sur une grande distance et à grande vitesse pendant la prise de vue.

Mais c'est la résolution qui dérange. À titre comparatif, le Samsung Galaxy S22 Ultra est capable de filmer en 4K sur l'appareil photo frontal, mais n'est pas aussi bien stabilisé. Cela semble être un compromis ; soit vous avez la 4K, soit vous avez une bonne stabilisation.

Verdict : les performances de la caméra sont là, mais utilisez l'appareil avec une coque

L'Oppo Find X5 Pro est extrêmement performant. Il s'agit d'un modèle ambitieux qui souhaite ouvrir de nouvelles voies en matière de traitement d'images. Et y parviendra probablement. Le logiciel n'atteint pas encore tout à fait les performances du matériel, mais cela pourrait être dû au fait que j'ai testé un modèle d'essai, avec un logiciel pas encore finalisé. Je suppose que cela changera quand je me repencherai sur ce téléphone dans six mois. Il m'accompagnera certainement bien au quotidien, car l'appareil photo principal est très performant et prend de magnifiques photos. Peut-être que je n'utiliserai plus XPan, mais peut-être que si. L'avenir nous le dira...

Si vous souhaitez surtout faire des photos avec l'appareil photo principal, vous y trouverez certainement votre compte. La puce MariSilicon X fait de grandes choses et promet bien plus encore. J'espère que l'Oppo Find X6 Pro arrivera dans un an avec du matériel Hasselblad. Huawei a laissé un vide, car les objectifs Leica de leurs téléphones sont tout simplement d'un tout autre niveau. Avec Hasselblad, nous aurions un bon logiciel, une puce dédiée et un matériel puissant qui, nous l'espérons, ferait mordre la poussière au reste du monde de la photographie.

Le Find X5 Pro montre que le monde Android se diversifie. Google mise sur la reconnaissance vocale avec le Pixel 6, Samsung veut rendre le stylet à nouveau présentable ou toujours présentable, Sony s'adresse aux professionnels. Oppo veut avoir le meilleur appareil photo possible pour que les utilisateurs quotidiens puissent en profiter au maximum. Et y parvient.

Est-ce le téléphone de l'année ? Peut-être. Mais la saison des smartphones ne fait que commencer. D'autres produits phares arrivent et la concurrence est rude : n'oublions pas le Google Pixel 6, le Samsung Galaxy S22 Ultra et Huawei qui tente un come-back avec le P50 Pro. 2022 est et restera une année passionnante.

Cet article plaît à 25 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Journaliste. Auteur. Hackers. Je suis un conteur d'histoires à la recherche de limites, de secrets et de tabous. Je documente le monde noir sur blanc. Non pas parce que je peux, mais parce que je ne peux pas m'en empêcher.


Smartphone
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader