Guide

Les collants sont conçus pour filer et vous n’y êtes pour rien

Laura Scholz
28.11.2022
Traduction: Sophie Boissonneau

Chers fabricants de collants, sachez que je compte bien résister à vos manigances visant à ruiner mes collants avec ces cinq astuces.

À chaque fois c’est pareil, on se dit qu’il faut faire preuve de bonne volonté et leur donner une dernière chance, mais en fin de compte, on est déçu·e, c’est immanquable. Chaque hiver, je me dis que c’est la dernière fois que je me fais mener en bateau de la sorte par des collants, mais l’hiver suivant, je décide de faire table rase et de leur donner une nouvelle chance. Si seulement ils voulaient bien jouer le jeu, ils seraient les meilleurs des « plus un » dans toutes les soirées et festivités de fin d’année. Malheureusement, ils filent rarement droit. C’est injuste.

Mais avant que vous n’ayez le moral complètement à zéro, j’aimerais vous rassurer : les collants n’y sont pour rien.

Le matériau parfait pour les parachutes et les tentes

C’est tout de même étrange. Depuis que la fibre de nylon a été inventée dans les années 1930 par l’entreprise américaine DuPont, elle s’est forgé une sacrée bonne réputation dans le domaine des équipements de plein air. Résistant à l'usure, indéchirable et presque indestructible, le nylon est notamment utilisé dans la production de cordes, de sacs à dos et de sacs de couchage, voire de parachutes et de montgolfières. Heureusement, on n’a jamais entendu parler de mailles qui filent dans ces derniers. En revanche, j’ai beau faire preuve d’une grande patience et de doigté lorsque j’enfile mes collants, il ne faut généralement pas longtemps avant qu’un trou n’apparaisse et que les collants ne filent. Comment cela se fait-il ?

Premièrement, le nylon des collants n’est bien évidemment pas tissé aussi solidement que pour les parachutes. Mais le problème c’est bien que les fibres sont manipulées. Les collants seraient, en effet, conçus pour se déchirer tôt ou tard. C’est en tout cas ce qu’affirme Nicols Fox, dont le père travaillait chez DuPont, dans le documentaire d'Arte Prêt à jeter : l'obsolescence programmée.

En effet, des collants qui dureraient toute une vie ne feraient pas les choux gras des fabricants. En revanche, si vos collants filent rapidement, vous devrez régulièrement en racheter. On pourrait aussi parler des batteries de téléphones, des logiciels, des câbles de charge qui cassent toujours au même endroit, des semelles de chaussures qui se décollent... La liste est longue.

Comment éviter les collants qui filent.

Mais revenons-en aux collants, si le secteur continue à manipuler les fibres pour les rendre moins durables, il ne nous reste qu’une chose à faire : résister. Voici donc cinq astuces qui devraient vous aider à prolonger la vie de vos collants au maximum.

1. La juste taille

On trouve un guide des tailles sur la plupart des emballages de collants, le mieux est de s’y tenir. Des collants trop petits sont trop étirés et sont plus fragiles, tandis que des collants trop grands vont glisser et vous allez les abîmer à force de les remonter.

2. Une bonne hydratation

La peau sèche et le nylon fin ne font pas bon ménage. Hydratez donc bien vos jambes et vos mains avant d’enfiler vos collants.

Sol de Janeiro Brazilian Bum Bum Cream (Crème pour le corps, 240 ml)
53.90224.58/1l

Sol de Janeiro Brazilian Bum Bum Cream

Crème pour le corps, 240 ml

Crème pour le corps, 240 ml

26

3. Soquettes salvatrices

Vos collants ont tendance à se déchirer sous vos orteils ou vos talons ? Enfilez une paire de soquettes avant d’enfiler vos collants, cela évitera que ces derniers n’entrent en contact direct avec la peau plus rugueuse des pieds ou avec les ongles.

4. Tout en douceur

On n’enfile pas des collants dans la précipitation, on les fait glisser doucement de bas en haut, une jambe après l’autre. Pour ce faire, roulez une jambe du collant jusqu’à la pointe avant de l’enfiler sur votre pied et de la dérouler lentement, sans trop tirer. Faites de même pour la deuxième jambe.

5. Lavage délicat

Un passage au lave-linge est un véritable film d’horreur pour toute paire de collants : les fermetures, boutons et pressions sont autant d’ennemis. Le mieux est de laver vos nylons à la main exclusivement. Avec tous ces conseils, vous devriez profiter nettement plus longtemps de vos collants.

Photo d’en-tête : Cottonbro Studio via Pexels

Cet article plaît à 14 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Toujours prêts pour de bons hits, des trips encore meilleurs et des boissons qui claquent.


Mode
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

2 commentaires

Avatar