L'enceinte 3-en-1 en verre Sony pour les douces soirées d'été
CritiqueAudio

L'enceinte 3-en-1 en verre Sony pour les douces soirées d'été

Livia Gamper
Zurich, le 27.06.2022
Traduction: Anne Chapuis

La LSPX-S3 est la troisième version de l'enceinte la plus extraordinaire de Sony et ressemble à un bong. Vous ne pourrez pas fumer avec, en revanche elle offre trois fonctions : musique, lumière et fonction mains libres pour le téléphone portable.

Lorsque les fabricants lancent des produits hybrides sur le marché, cela ne se passe souvent pas bien. Par expérience, ces produits offrants le beurre et l'argent du beurre ne sont souvent pas d'une grande utilité. La nouvelle enceinte en verre de Sony n'a pas seulement deux, mais trois fonctions. La LSPX-S3 peut jouer de la musique, éclairer et fait également office de kit mains libres pour téléphoner. Elle est donc un produit 3-en-1.

Sony m'envoie l'enceinte hors du commun au bureau. Lors de mon trajet à vélo pour rentrer chez moi, je transpire encore plus que d'habitude ; avec sa forme allongée, la LSPX-S3 n'est pas conçue pour être transportée dans un sac à dos. Mais l'enceinte et sa lampe survivent le trajet sans dommage.

Le son du tube de verre est bien

Premièrement, je souhaite savoir comment sonne l'enceinte. C'est dans le tube en verre, plus précisément en « verre organique »,aussi appelé simplement verre acrylique, que Sony a installé le tweeter. Les médiums sont générés par une unité de haut-parleurs de 46 mm et un radiateur passif est censé assurer les basses. J'écoute Burn the Witch de Radiohead sur mon balcon. L'intro de l'orchestre à cordes sonne équilibrée et précise. Même lorsque le chant commence, l'enceinte en verre offre un son cristallin, poignant et accrocheur. Le refrain avec l'apparition des basses me plaît et même lorsque la chanson prend de l'ampleur, l'enceinte 3-en-1 suit bien.

Le tweeter de la LSPX-S3 se trouve au centre du tube en verre.
Le tweeter de la LSPX-S3 se trouve au centre du tube en verre.

Mais je suis aussi assise près de l'appareil ; mon balcon est petit. Le son est bon de tous les côtés, peu importe la position de l'appareil sur la table. Mais dès que je m'éloigne de quelques mètres, le son de la LSPX-S3 devient sourd et surtout les médiums avec le chant sont noyés. L'enceinte ne remplit pas une pièce ou ne produit pas un son clair sur plusieurs mètres à la ronde en extérieur.

La LSPX-S3 m'offre suffisamment de basses, ceux qui en veulent plus peuvent activer le Bass Booster de Sony dans l'application. Le son est alors nettement plus puissant ; un peu trop pour ma table de balcon, qui se met à vibrer de manière audible. Si vous voulez une enceinte de table, il vous faut une table stable.

Lumière agréable, mais pas une lumière de lecture

La petite lampe se trouve en bas dans le verre du tweeter, la luminosité est réglable sur 32 niveaux. S'y ajoutent deux modes chandelle simulant une bougie. Avec ces derniers, vous pouvez choisir si la lampe doit scintiller comme une bougie ou si elle doit s'allumer au rythme de la musique. Je trouve que faire danser une si petite lumière au rythme de la musique n'a pas de sens. La différence avec le mode normal est minime. Les modes chandelle sont les plus utiles lorsqu'il fait sombre et que vous souhaitez créer une ambiance chaleureuse. En tant que lampe de table, la LSPX-S3 est suffisamment lumineuse.

La petite lampe LED se trouve dans le tube en verre.
La petite lampe LED se trouve dans le tube en verre.

La LSPX-S3 ne peut pas éclairer un salon entier ou être utilisée comme lampe de lecture, la lumière est trop faible pour cela. Elle ne convient pas non plus comme éclairage de balcon, sa lumière n'est pas assez puissante pour reconnaître les obstacles au sol.

Autonomie de la batterie bonne selon l'utilisation

Sony annonce une autonomie de huit heures. Comparé à une UE Boom 3, qui offre 15 heures, c'est plutôt peu. Mais la Boom, comme presque toutes les enceintes, n'a pas non plus de fonction d'éclairage. Plus j'augmente la luminosité de la lampe de la LSPX-S3, plus la batterie se vide. Le volume sonore joue également un rôle dans l'autonomie de la batterie. Je ne vais jamais en dessous des indications de Sony : lors de mon test, l'enceinte fonctionne en mode chandelle sans amplificateur de basses et à un volume moyen pendant près de dix heures. Lorsque la batterie tombe en dessous de 20 %, l'enceinte se met à émettre des bips toutes les quelques minutes et arrête brièvement la musique, ce qui limite considérablement le plaisir d'écoute.

L'appareil est rechargé via USB C et le temps de charge est d'environ cinq heures. Le haut-parleur fonctionne également lorsqu'il est en charge.

Les commandes sont difficiles d'accès

L'enceinte en verre peut être commandée de différentes manières : sur l'appareil lui-même ou avec l'appli Sony Music Center. La commande sur l'appareil se fait par des touches situées en bas du haut-parleur : vous avez un bouton marche/arrêt, la touche pour prendre les appels, le réglage du volume. Au-dessus de la prise USB C se trouve également un petit capteur tactile qui vous permet de régler la luminosité de la lampe.

Le capteur ne fonctionne pas de manière fiable chez moi : parfois, il ne se passe rien, puis la lampe est à nouveau très lumineuse et s'éteint d'un coup. Il me faut un certain temps pour prendre le coup de main et savoir comment toucher le capteur pour avoir le résultat souhaité. Comme le capteur et les touches sont placés si bas sur le haut-parleur, l'utilisation n'est pas très facile et manque d'accessibilité. Le couplage Bluetooth et le mode veille se trouvent sur le dessous de l'appareil. Si vous souhaitez utiliser les boutons, il vous faut d'abord retourner l'enceinte.

Les quatre boutons de commande se trouvent sur le bas.
Les quatre boutons de commande se trouvent sur le bas.
Le couplage et la mise en veille sont sous l'enceinte.
Le couplage et la mise en veille sont sous l'enceinte.

En revanche, la commande dans l'appli fonctionne de manière très fiable, mais elle est un peu cachée. Il vous faut à chaque fois ouvrir plusieurs points de menu jusqu'à ce que le réglage souhaité soit disponible. En revanche, vous pouvez régler de nombreux détails comme les niveaux de luminosité mentionnés ou les basses.

L'enceinte se connecte au téléphone portable via Bluetooth 5.0 et le codec Bluetooth LDAC haute résolution de Sony est pris en charge. Malheureusement, l'enceinte ne fonctionne pas via WiFi et la connexion avec un câble jack n'est pas possible non plus. L'enceinte 3-en-1 pèse 1,1 kilogramme. Grâce à sa conception, elle peut facilement être portée d'une seule main.

Le bouton d'appel vous permet de répondre aux appels entrants sur l'enceinte. Cela fonctionne de manière fiable et la qualité vocale est irréprochable des deux côtés lors de mon appel test. Je suis bien comprise et j'entends aussi clairement l'autre personne.

Verdict : bonne avec des fonctions extra coûteuses

L'enceinte en verre de Sony maîtrise bien ses trois fonctions : elle vous permet d'écouter de la musique, dégage une lumière agréable et vous permet de prendre des appels et de mener des conversations. La question est de savoir qui a besoin de toutes ces fonctions dans un seul appareil. Et le tout a un prix élevé : au 27 juin 2022, la LSPX-S3 coûte plus de 300 CHF.

De plus, le design de l'enceinte est une affaire de goût : elle ressemble à un bong. Le look gris avec le verre s'intègre probablement parfaitement dans un appartement loft chic. Dans mon appartement des années 70, l'appareil semble toute foi un peu étrange. En revanche, la lumière donne un bel effet sur mon balcon.

Si vous aimez le design, n'avez pas encore assez de lampes dans votre appartement ou si vous voulez une lumière d'ambiance pour le balcon, le jardin ou la terrasse avec un peu de musique et bien entendu, si vous avez le budget nécessaire, la LSPX-S3 pourrait bien vous convenir.

Sur le balcon, l'enceinte diffuse une lumière agréable.
Sur le balcon, l'enceinte diffuse une lumière agréable.

Cet article plaît à 23 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Faire des expériences et découvrir de nouvelles choses font partie de mes passions. Tout ne fonctionne pas toujours comme prévu et il arrive quelquefois que quelque chose se casse. Sinon, je suis accro aux séries et je ne peux plus me passer de Netflix. En été, on me trouve le plus souvent dehors au soleil – au bord du lac ou à un festival de musique. 


Audio
Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader

  • Skeleton Loader

    Skeleton Loader