Le ray tracing sans RT cores: une nouveauté pas si utile
Nouveautés & tendancesGamingInformatique

Le ray tracing sans RT cores: une nouveauté pas si utile

Martin Jud
Zurich, le 20.03.2019
Traduction: Sophie Boissonneau
Jusqu'alors, le ray tracing était réservé aux cartes graphiques RTX de NVIDIA. Grâce aux mises à jour des pilotes, cette technologie est désormais également disponible sur les cartes de la génération précédente avec architecture Pascal. Mais ce qui semble à première vue donner matière à célébrer, risque en réalité de ne pas épater la gallerie.

Le ray tracing sans RT cores, c'est possible. Logique me direz-vous, la première image basée sur le principe du suivi des rayons a été calculée en 1963 à l'Université du Maryland. Ensuite, la technique a été utilisée à plusieurs reprises pour le cinéma. Mais les calculs en temps réel pour le ray tracing dans les jeux, n'a été rendu possible que par les cartes graphiques de NVIDIA.

Mais, comme le montre une vidéo démo de Crytek, ce n'est pas tout à fait correct. Avec la «Neon Noir Demo», les développeurs du Cryengine 5 prouvent par A+B que l'on a pas absolument besoin de RT cores pour faire du ray tracing en temps réel. La vidéo montre du ray tracing en temps réel avec une AMD RX Vega 56.

<CustomVidéo data="104137"/>]

Dès avril, le Ray tracing DirectX également sur l'architecture Pascal

NVIDIA a annoncé la sortie de nouveaux pilotes en avril, ceux-ci permettront le ray tracing sur les générations précédentes avec l'architecture Pascal. Plus précisément, les cartes suivantes devraient être supportées: GeForce GTX 1060 6 Go, GeForce GTX 1660, Geforce GTX 1660 Ti, GeForce GTX 1070, GeForce GTX 1070 Ti, GeForce GTX 1080, GeForce GTX 1080 Ti, Titan X et Titan XP.

Sur ces cartes, les calculs RT seront effectués par les cœurs de shader, qui seront beaucoup plus lents que les RT cores dédiés. Les calculs RT complexes devraient donc rester l'exclusivité des cartes RTX.

De la poudre aux yeux?

C'est génial, NVIDIA est à l'écoute de ses clients. Mais quand on sait que l'activation du RTX est susceptible d'affecter les performances du GPU d'environ 30 à 40 %, l'excitation retombe. Cette nouvelle fonctionnalité est probablement plus avantageuse pour le marketing que pour les joueurs. Et maintenant, j'y ai contribué - merde.

Même si le ray tracing gagne lentement du terrain, il faudra encore deux à quatre ans avant que les jeux le prenant en charge soient largement répandus. D'ici là, les cartes des générations précédentes tourneront déj à pleine vitesse même sans ray tracing activé.

D'ailleurs, AMD a déjà confirmé à plusieurs reprises travailler sur le ray tracing. La dernière annonce en date remonte au CES avec Lisa Su, CEO de la marque. Elle a confirmé que ses équipes travaillent sur des projets matériels et logiciels. Reste à savoir si AMD va emboîter le pas à NVIDIA et proposer des mises à jour pilote pour le ray tracing.

Cet article plaît à 24 personne(s)


Martin Jud
Martin Jud
Editor, Zurich
Le baiser quotidien de la muse stimule ma créativité. Si elle m’oublie, j’essaie de retrouver ma créativité en rêvant pour faire en sorte que mes rêves dévorent ma vie afin que la vie ne dévore mes rêves.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser