Le « Dyson V11 Absolute » ; je sors l'artillerie lourde

Simon Balissat
Zurich, le 15.01.2020
Montage: Armin Tobler
Révision : Anne Chapuis
Dyson est quasiment devenu synonyme d'aspirateur. Depuis plusieurs années, la société anglaise travaille notamment sur le développement d'appareils sans fil. En termes de puissance d'aspiration, le « V11 Absolute » devrait enfin pouvoir se mesurer aux aspirateurs filaires. Mais est-ce vraiment le cas ?

Comme d'habitude, son design est futuriste et ses accessoires, au nombre de dix, sont très variés. On remarque également autre chose : le V11 est lourd. Vraiment lourd. Étant donné que la batterie et le moteur se trouvent dans la poignée (comme c'est généralement le cas pour les aspirateurs balais), il faut beaucoup de force pour le tenir. J'ai tout juste réussi à terminer le nettoyage de mon trois-pièces, mais avec mes bras tout flasques, je n'aurais pas réussi à aller plus loin sans faire de pause.

Une référence avec quelques défauts

Le V11 est doté d'un écran, ce qui est remarquable, mais celui-ci reste de l'ordre du gadget. Vous pouvez y voir la puissance du moteur (mode éco, auto ou boost) et pendant combien de temps vous pouvez encore aspirer. J'ai surtout utilisé le mode automatique. Celui-ci adapte la puissance d'aspiration de façon dynamique. Je n'ai pas eu besoin du mode boost : il est bien trop bruyant, la batterie se décharge beaucoup trop vite et le mode automatique permet déjà d'éliminer une grande partie de la saleté.

En termes de puissance d'aspiration, le V11 sait se faire respecter : les générations précédentes faisaient pâle figure face à leurs homologues filaires. Ils pouvaient certes aspirer la poussière, mais pas les plus grosses particules. Ce n'est pas le cas du V11 : il est capable de faire absolument tout ce que fait un aspirateur normal. Le modèle précédent s'était déjà fait remarquer lors de notre test comparatif, et Dyson a clairement mis le paquet depuis. Malheureusement, le V11 ne pourra pas se faufiler sous votre lit ou sous votre canapé : sa tête est trop grosse.

Entre le V11 et moi s'est tissée une relation d'amour et de haine qui penche quand même plutôt vers l'amour. La liberté offerte par l'absence de câble est formidable, la puissance d'aspiration me convient et la batterie suffit amplement pour mon appartement. L'aspirateur est par ailleurs très simple à vider. En revanche, il est incroyablement lourd, plutôt bruyant et difficile à manier. Le V11 est l'un des meilleurs de sa catégorie et il pourrait remplacer mon ancien aspirateur. Si vous devez aspirer une surface de plus de 100 mètres carrés, je recommanderais toutefois plutôt un aspirateur conventionnel ou un aspirateur sans fil plus léger.

Cet article plaît à 36 personne(s)


Simon Balissat
Simon Balissat

Teamleader Editorial, Zurich

Lorsque j’ai quitté le cocon familial il y a plus de 15 ans, je n’ai pas eu d’autre choix que de me mettre à cuisiner pour moi. Cela dit, il ne m’aura pas fallu longtemps avant que cette nécessité devienne une vertu. Depuis, dégainer la cuillère en bois fait partie intégrante de mon quotidien. Je suis un vrai gastronome et dévore tout, du sandwich sur le pouce au plat digne d’un restaurant étoilé. Seul bémol: je mange beaucoup trop vite.

Tout pour la maison

Suivez les thèmes et restez informé dans les domaines qui vous intéressent.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser